H/F Coordinateur / Coordinatrice de projet Mayotte – Comores

Description

Contexte

Mayotte concentre de fortes vulnérabilités aux risques naturels. Au cours des trente dernières années, six évènements majeurs ont affecté plusieurs milliers de personnes et causé des pertes matérielles importantes : destruction d’habitations et d’infrastructures publiques, dégradation des voies de communications, interruption des transports, pertes agricoles etc.

Les cyclones, les inondations et les mouvements de terrain surviennent dans 90% des cas en zone habitée et constituent les principaux risques naturels auxquels sont confrontés les 212 000 habitants de Mayotte.

Même si des mesures de prévention et de préparation aux catastrophes existent déjà à Mayotte, ces dernières mériteraient d’être renforcées afin d’accroître la résilience de la population mahoraise. En effet les évaluations préliminaires menées par la Croix-Rouge française ont permis de constater que:

– La conscience du risque est relativement faible à Mayotte
– L’éloignement géographique de Mayotte, comme de tous les DOM, rend plus difficile l’intervention en cas de catastrophe. D’où la nécessité d’une préparation adéquate.
– La fréquence et l’intensité des aléas naturels qui menacent l’archipel justifient un fort besoin de préparation aux catastrophes.

En ce qui concerne l’Union des Comores, La précarité économique et sociale déjà très forte du pays est renforcée par la menace des risques de catastrophes naturelles non négligeables.

La présence d’un volcan actif (Karthala) sur l’île de Grande Comore peut générer des coulées de lave, des émanations de gaz ou encore des nuées de cendres. De plus, les risques hydrométéorologiques qui touchent les 3 îles du pays, les menacent d’inondations, de glissements de terrains, de montées des marées ou encore de tempêtes/cyclones. En moins de dix ans, l’Union des Comores a été affectée par 15 catastrophes naturelles.

Par ailleurs, l’archipel des Comores a été inscrit par le groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) dans la liste des territoires qui seront les plus menacés par les conséquences du réchauffement climatique, la situation risque donc de s’aggraver. La dangerosité des événements climatiques n’est pas uniquement due à un accroissement de l’intensité des aléas naturels, mais également à l’apparition de facteurs d’origine anthropique : déforestation, construction en zones à risques, dégradation des infrastructures naturelles etc. Le manque de moyens humains et matériels de réponse, la méconnaissance des plans d’urgence quand ils existent ou encore les disfonctionnements de secteurs de secours sont autant d’éléments préoccupants quant-aux capacités de réponse en cas de catastrophe majeure.

Il est donc nécessaire de contribuer à réduire les risques de catastrophes à Mayotte et en Union des Comores, par une approche intégrée (prenant en compte d’autres indicateurs de vulnérabilité que l’intensité des aléas) et inter-îles. La Croix-Rouge française (CRF), à travers sa Plate-forme d’Intervention Régionale de l’Océan Indien (PIROI), et son partenaire le Croissant-Rouge comorien
(CRCo) se sont fixés comme principal objectif de « renforcer la résilience des populations et des capacités de préparation des acteurs de la gestion des risques de catastrophes dans un contexte de changement climatique à Mayotte et dans l’Union des Comores ».

Descriptif général du poste :

Placé(e) sous la responsabilité du Chef de délégation régionale de la PIROI, le/la titulaire du poste est responsable de la coordination, de la gestion et de la mise en oeuvre du projet de « Renforcement de la résilience des populations et des capacités de préparation des acteurs de la gestion des risques de catastrophes dans un contexte de changement climatique à Mayotte et dans l’Union des Comores » (Projet GRC).

Le/la titulaire du poste a pour objectifs :

  • Objectif 1: De coordonner la mise à en œuvre des activités de Gestion des Risques de Catastrophes à Mayotte et aux Comores ;
  • Objectif 2 : De représenter la PIROI auprès des institutions et des bailleurs présents à Mayotte ;
  • Objectif 3 : De gérer les ressources humaines liées au projet.

 

Description des tâches et responsabilités

  • Objectif 1 : Coordonner la mise en œuvre des activités GRC à Mayotte et aux Comores
  • Pilotage et coordination
    • Superviser la gestion et la mise en œuvre des activités de sensibilisation du projet GRC
    • Développer les partenariats avec les acteurs de la prévention/gestion des risques de catastrophes (GRC)
    • Participer aux réunions d’information et de préparation, organisées par les partenaires de sécurité civile
    • Dans une démarche de qualité, évaluer et adapter la proposition de projet ainsi que ses amendements opérationnels en tenant compte des réalités du terrain
  • Gestion financière et budgétaire
    • S’assurer du respect des procédures de gestion financière et budgétaire conformément aux procédures de la CRf et des bailleurs ;
    • S’assurer de la mise en place des systèmes de suivi et de contrôle financiers et budgétaires par l’admin/log
  • Gestion des moyens techniques
    • En collaboration avec l’admin/log, supervise les achats et la gestion des équipements du projet, en s’assurant du respect des procédures d’achats.
    • Supervise la bonne tenue et gestion des équipements et des véhicules.
  • Suivi et production du reporting des activités
    • Rédiger les rapports d’activités et superviser la production des rapports financiers
    • Transmettre et présenter les rapports aux bailleurs de fonds conformément aux échéances
    • Effectuer la consolidation des documents de projets (propositions, avenants aux contrats etc.)
    • Assurer le suivi des conventions de financement, des accords de partenariats et de coopération
  • Objectif 2 : Représenter la PIROI auprès des institutions et des bailleurs présents à Mayotte
  • Représenter la PIROI lors de rencontres et réunions avec les partenaires
  • Maintenir des liens de qualité avec l’ensemble des partenaires du projet
  • Objectif 3 : Gérer les ressources humaines liées au projet
  • Participer aux processus de recrutement et s’assurer de leur bonne mise en œuvre (diffusion, sélection…)
  • Elaborer et mettre à jour les profils de poste du personnel sous sa responsabilité et s’assurer que ses N-1 font de même avec les personnes qu’ils encadrent
  • Animer la politique de gestion des ressources humaines liées au projet
  • Assurer le bon suivi du personnel à travers les évaluations individuelles annuelles

Liens hiérarchiques :

  • Sous la responsabilité du chef de délégation régional (N+1)
  • Supervise les ressources humaines sous sa hiérarchie

Liens fonctionnels :

  • Travaille en étroite coopération avec le responsable programmes et opérations de PIROI
  • Travaille en étroite coopération avec les référents techniques et supports de la PIROI
  • Travaille en étroite coopération avec les référents des entités CRf de Mayotte et des Comores

Exigences du poste

    • Mobilité géographique (déplacements dans la zone de compétence du projet)
    • Permis B indispensable
VilleMayotte
Expériences / Formation du candidat
  • Formations et Expériences
    • Diplôme BAC + 4 minimum Master dans le domaine de la gestion de projets de solidarité
      internationale, Relation/ Coopération international, Sciences sociales, Gestion/Finance et
      autre(s) discipline(s) connexe(s)
    • Au moins 3 ans d’expérience en matière de conception, gestion et mise en oeuvre de projets et
      dans le management d’équipes
    • Posséder une expérience de collaboration avec les autorités (administratives et politiques) et
      les autres partenaires
    • Bonnes capacités de synthèse et d’analyse
    • Très bonnes qualités rédactionnelles
    • Etre proactif dans les propositions d’actions/décisions
    • Capacités à travailler sous pression et de manière autonome
    • Flexibilité et adaptabilité, notamment en milieu insulaire
    • Mobilité
  • Compétences et connaissances requises
    • Capacités de représentation, de relations humaines, de délégation
    • Capacité à manager une équipe en management direct et en management fonctionnel
    • Compétences en gestion de projet et suivi-évaluation
    • Connaissances en gestion des risques de catastrophes
    • Connaissance en gestion budgétaire et reporting bailleurs
    • Connaissance du Mouvement Croix-Rouge et Croissant-Rouge
    • Français courant
Experience3 à 5 ans
FonctionsGestion de projets/programmes
Secteurs d’activitéEnvironnement / Climat
PaysEurope, France
Salaire / Indemnité

Conditions et rémunération

35h hebdomadaires (travail soirs et week-end récupérés)

  • Rémunération mensuelle brute : selon convention collective,

+ Prime de fin d’année de 1/12ème de la rémunération brute de base

+ Mutuelle prise en charge à hauteur de 50% par l’employeur

Comment postuler

 

Envoyez vos candidatures (lettre de motivation + CV)
à piroi.recrutement@croix-rouge.fr

 

Date de fin de validité 07/07/2019
Retour à la liste des résultats