Lieu

Douala

Fonctions

Formation

Secteurs d’activité

Date de validité

31/12/2020

Enseignant(e) informatique

Présentation de la structure :     

L’Ucac – Icam a pour mission de former des techniciens et des ingénieurs professionnellement compétents et humainement responsables. L’institut associe l’acquisition des connaissances à leur mise en pratique sur le terrain et aux aspects relationnels de la vie en entreprise.

Le service aux entreprises, la réponse à leurs attentes en matière de Ressources Humaines et la promotion des personnes sont les points-clés des programmes de l’Institut qui s’inscrit ainsi dans l’espace de l’Enseignement Supérieur de l’Afrique Centrale : Cameroun, Congo, Gabon, RCA, RDC, Tchad.

Contexte du projet :     

L’UCAC

Créée en 1989 par les évêques catholiques d’Afrique Centrale, l’Université Catholique d’Afrique Centrale est un établissement sous-régional d’enseignement supérieur qui, en alliant le souci de l’excellence académique avec celui de la responsabilité éthique, vise la formation intégrale d’une nouvelle génération d’hommes et de femmes capables d’œuvrer pour la renaissance sociale, politique, économique, morale et spirituelle de l’Afrique.

L’ICAM

Entreprise d’éducation, fondée en 1898, l’Icam possède onze campus en France et à l’étranger. L’Icam forme chaque année environ 600 ingénieurs généralistes, et propose également des formations qualifiantes et diplômantes allant du CAP au Mastère Spécialisé. Avec plus de 6000 étudiants, apprentis et stagiaires sur l’ensemble de ses sites, l’Icam se positionne comme une école majeure dans le paysage de l’enseignement supérieur.

 Historique du projet :

Créé en 2002 à Pointe Noire au Congo pour le 1er cycle et en 2004 à Douala au Cameroun pour le 2nd cycle par l’UCAC (Université Catholique d’Afrique Centrale), sa gestion opérationnelle a été confiée à l’Icam (Institut Catholique d’Arts et Métiers) dont il s’inspire des principes de formation.

Le 28 novembre 2013, date de l’inauguration de son nouveau campus à Douala, l’Institut arbore sa nouvelle appellation « Institut Ucac-Icam », en lieu et place de « Institut Supérieur de Technologie d’Afrique Centrale (IST-AC).

Objectifs du projet :  

L’Institut a développé en 2015 une formation d’informatique à Douala en partenariat avec l’école française CESI-Exia. Cette dernière a décidé de ne plus poursuivre son assistance technique et il est important pour l’Institut de maintenir un haut niveau de formation localement, notamment avec la formulation d’un nouveau partenariat avec une autre école d’ingénieur.

Il s’agit d’un parcours de formation en 5 ans pour lequel l’Institut a besoin d’un enseignant informatique tuteur par promotion. Chaque promotion est composée de 30 à 50 étudiants.

L’Institut, au travers des étudiants de 4e et 5e année, propose également des prestations d’études et de conseil aux entreprises locales, notamment les PME qui n’ont pas les moyens de payer des bureaux d’études.

Tâches confiées au/à la volontaire :

Il/elle sera « enseignant(e) – chef de projet » et

  • dispensera les enseignements de matières scientifiques et techniques
  • définira  et pilotera des projets techniques avec les étudiants
  • collaborera dans la coordination organisationnelle (recrutement, suivi des étudiants, etc)
  • aidera au renforcement de la vie associative  des étudiants et en travaillant en équipe avec les autres collaborateurs de l’Institut
  • participera  au projet de nouveau partenariat avec une autre école d’informatique

Il s’agit d’un parcours de formation en 5 ans pour lequel l’Institut a besoin d’un enseignant informatique tuteur par promotion. Chaque promotion est composée de 30 à 50 étudiants.

L’Institut, au travers des étudiants de 4e et 5e année, propose également des prestations d’études et de conseil aux entreprises locales, notamment les PME qui n’ont pas les moyens de payer des bureaux d’études.

Expériences / Formation

Profil attendu

Ingénieur informatique Bac+5, connaissance à la fois réseau et logiciel.

Expérience de gestion de projet.

Une expérience de la pédagogie serait appréciée.

Qualités relationnelles, capacité d’adaptation à des publics variés

Qualités pédagogiques, écoute, patience, imagination, créativité

Sens de l’initiative, de l’organisation, de la coopération, de l’anticipation, du travail en équipe et en réseau

Salaire

Date et durée de la mission: dès que possible et idéalement pour 24 mois

Conditions: Statut VSI. Prise en charge des frais de logement et de vie + un aller/retour pendant la période + indemnité complémentaire.

Comment postuler

Renseignements: brigitte.duquesne@icam.fr

Candidater  (CV+ lettre de motivation)

  • Brigitte Duquesne
  • La DCC, https://ladcc.org/, partenaire d’envoi des volontaires

À TÉLÉCHARGER

Notre programme de formations