Lieu

Pyongyang

Fonctions

Gestion de projets et programmes

Contrat

Date de validité

07/09/2020

Corée du Nord – Un(e) Responsable de Projet Santé à Pyongyang

Date de démarrage : Dès que Possible

Durée de la mission : 3 mois

Localisation : Pyongyang, Corée du Nord

 

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de son personnel se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité.

L’Association mène environ 180 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 6 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, dans le Caucase et en France.

Découvrez notre histoire et nos valeurs.

Situation et besoins humanitaires

La RPDC est l’un des pays les plus isolés de la planète. Dès sa fondation en 1946, le pays a été coupé du monde non socialiste par la guerre froide, puis à la fin des années 80, il a perdu ses partenaires idéologiques et commerciaux avec l’effondrement de l’Union Soviétique et la désolidarisation progressive de la Chine. Aujourd’hui, la dégradation rapide de la situation économique nationale, renforcée par l’application d’un strict régime de sanctions internationales, a engendré une situation précaire dans l’ensemble du pays. A cela s’ajoute des catastrophes naturelles à répétitions (alternance de sécheresses et d’inondations) qui fragilisent d’avantage les faibles ressources de la population rurale, et qui rendent nécessaire des interventions d’urgence fréquentes de la part de la communauté humanitaire présente dans le pays. Si l’évaluation précise de la situation humanitaire en RPDC représente un défi constant, les besoins de la population restent importants dans tous les domaines (nutrition, sécurité alimentaire, santé, WASH, etc…). Selon le dernier document sur les besoins et priorités du pays publié par les Nations Unies il est estimé que 11 millions de personnes sont sous-alimentées dans le pays, soit environ 43% de la population. Un tiers des enfants de moins de 6 à 23 mois souffrent de carences alimentaires et une part importante des femmes enceintes souffrent de malnutrition chronique. Les indicateurs disponibles sur la santé (mortalité infantile de 12/1 000, mortalité maternelle de 66/100,000) placent la RPDC loin derrière les autres pays de la région.

Depuis 2006, seules cinq ONG sont autorisées à opérer sur le territoire. Regroupées sous la bannière de la Commission Européenne en tant que « European Unit Program Support » (EUPS), elles interviennent essentiellement dans le secteur de la sécurité alimentaire, du WASH et de la santé.

Nos actions sur le terrain

Le contexte de la mission en Corée du Nord est très spécifique, étant donné la situation du pays sur le plan international et les politiques internes qui encadrent et limitent les possibilités d’intervention. Les besoins de la population restent très importants, bien que difficiles à identifier précisément. La situation en Corée du Nord pourrait être qualifiée de « crise oubliée » par les bailleurs et organisations internationales, qui sont souvent réticentes à intervenir dans un pays aussi peu coopératif.  Malgré les contraintes de travail et les prises de positions publiques du gouvernement, PUI reste persuadée qu’il est possible de développer une aide efficace auprès des plus vulnérables du pays, et que sa présence dans le pays joue un rôle positif sur son ouverture et son développement.

Des projets de type développement et pré-développement assurent à PUI une présence à long terme dans le pays et des zones d’interventions stables. Ces projets sont principalement effectués dans les domaines de la sécurité alimentaire mais d’autres thématiques telles que la santé, l’eau hygiène assainissement, la prévention des catastrophes ou la protection sont également en cours de développement. En concordance avec la stratégie globale de PUI, les projets sont construits de manière à être les plus intégrés possible, c’est-à-dire offrant une réponse complète à une problématique et à des besoins identifiés.

D’un autre côté, la fréquence importante des catastrophes climatiques (inondations, sécheresses) rend nécessaire la mise en place d’interventions d’urgence et post-urgence afin d’amener une assistance immédiate aux victimes. Les financements pour ces interventions peuvent être difficiles à obtenir, et il faut souvent faire preuve d’ingéniosité pour trouver les moyens de répondre rapidement. De même, étant donné l’accès limité au terrain, particulièrement en contexte d’urgence, il peut être difficile d’effectuer un suivi approprié de la mise en œuvre des actions humanitaires, ce qui nécessite à nouveau d’adopter des approches pragmatiques et innovantes.

Afin de se donner les moyens de suivre les projets dans la durée, PUI a choisi de concentrer ses activités sur une même zone géographique dans la province du Sud Hwanghae. Néanmoins, l’extension de la zone d’intervention à une seconde province est prévue dans le cadre d’actions futures.

Depuis 2012, PUI focalise ses actions en sécurité alimentaire vers la production et la petite transformation d’aliments destinés aux enfants avec pour objectif de permettre une meilleure diversité de leur alimentation. Actuellement, cet objectif est mené sur deux projets majeurs :

– un soutien à l’élevage caprin et la mise en place d’atelier de production de yaourts à destination des enfants (financement DevCo)

– un soutien à la filière soja, depuis la production à la transformation, à destination des enfants (financement DevCo).

Auparavant, PUI a conduit dans la même province des projets centrés sur la production de lait de soja, de pain, de légumes sous serre ou de petit élevage (lapins, chèvres).

Dans une logique d’intégration et d’extension de ses activités, PUI se tourne en 2020 vers d’autres secteurs d’activité (santé, la nutrition, l’eau hygiène assainissement, et la prévention des catastrophes…). C’est pourquoi une partie du temps de travail de la mission est consacrée à la recherche de nouveaux financements et à la conception de nouveaux projets et de stratégies d’extension.

Découvrez notre réponse à la crise.

 

Dans le cadre de nos activités en Corée du Nord, nous recherchons un(e) Responsable de Projet Santé à Pyongyang.

 

OBJECTIF GLOBAL 

Le/La Référent Technique SANTE supervise la mise en œuvre du  projet CDCS « Amélioration de la résilience climatique et réponse aux besoins sanitaires et nutritionnels des personnes vulnérables de quatre fermes du Sud-Hwanghae.»  dans la province du Sud Hwanghae et est basé/e à Pyongyang.

RESPONSABILITÉS CLÉS DU POSTE

  • Programmes: Il/Elle s’assure de la bonne mise en œuvre et du suivi du programme de santé CDCS sous sa responsabilité. Il/ Elle doit être capable d’intégrer les composantes sécurité alimentaire et nutrition du projet DEVCO cofinancé par le CDCS et gérés par le Repsonsable Projet AGRO. A l’heure actuelle, le Référent Technique SANTE a un seul projet à suivre mais pourra être amené à en superviser plusieurs, selon l’évolution des besoins de la mission.
  • Ressources Humaines : Il/Elle travaille en collaboration avec un traducteur coréen qui l’assiste aussi dans toutes les phases de mise en œuvre des projets de Santé et assure la liaison avec les équipes de direction des fermes ciblées.
  • Logistique et administration : Il/Elle gère les aspects techniques, logistiques (y compris les achats) et administratifs (y compris le budget) du projet dans le respect des procédures logistiques et administratives de PUI et du/des bailleur(s) de fonds (la mission ne disposant pas de Coordinateur log/admin, ces taches lui incombent directement).
  • Représentation: Il/Elle représente l’association auprès des partenaires, autorités et acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre des projets de Santé.
  • Sécurité : Il/Elle contribue au respect des règles sécurité sur la mission et transmet toutes informations d’ordre sécuritaire dont il/elle a connaissance au Chef de Mission.
  • Stratégie : Il/Elle réalise une évaluation précise des besoins à l’échelle des fermes collectives et des counties (unité administratives comprenant une vingtaine de fermes collectives). Il/ Elle contribue à l’élaboration de nouvelles interventions sur la base des besoins identifiés, à la recherche de fonds et à la rédaction des propositions.

 

Merci de consulter la fiche de poste ci-dessous pour tous les détails nécessaires.

Et pour rester informé des nouvelles offres en continu, rejoignez le groupe facebook My Job In The Field.

Expériences / Formation

Formation:

  • Docteur en médecine
  • Infirmier/e
  • Sagefemme
  • Pharmacien/ne

Expérience:

  • Humanitaire : 2 ans
  • Internationale : 2 ans
  • Technique : 2 ans

Connaissances et aptitudes:

  • Bonne qualité rédactionnelle
  • Connaissances en gestion de projets

Informatique:

  • Pack Office

Langues parlées:

  • Français et Anglais

Qualités du candidat:

  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative, pragmatisme et sens des responsabilités.
  • Flexibilité et adaptabilité.
  • Sens de la diplomatie, tolérance et ouverture d’esprit.
  • Capacité à travailler dans un contexte opaque et bonne résistance à la frustration et au stress que cela peut engendrer.
  • Bonne capacité d’analyse systémique et de compréhension des jeux d’acteurs.
  • Organisation et gestion des priorités.
  • Force de propositions, recherche de solutions.
  • Patience et respect de la culture locale et de ses spécificités.
  • Capacité à travailler dans un environnement sécuritaire complexe, respect strict des règles de sécurité en vigueur.

Salaire

  • Salarié en Contrat à Durée Déterminée – 3 mois
  • Date de démarrage: Dès que Possible
  • Salaire brut mensuel : De 1815 à 2145 selon expérience en Solidarité Internationale + majoration de 50Euros par semestre d’ancienneté avec PUI
  • Frais pris en charge: Notamment transport A/R Domicile / Mission, visas, vaccins…
  • Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance
  • Hébergement en appartement collectif
  • Frais de vie : « Per diem »
  • Régime de Break: 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break
  • Régime de Congés Payés: 5 semaines de CP/an + billet avion A/R au domicile tous les 6 mois

Comment postuler

Pour candidater, merci de suivre ce lien et de remplir le formulaire

À TÉLÉCHARGER

Notre programme de formations

Formations ouvertes aux personnels salariés, bénévoles et volontaires des ONG de solidarité internationale.