Retour aux résultats de recherche

Lieu

Pantin puis Bagnolet

Fonctions

Autre
Gestion de projets et programmes
Management & Administration

Date de validité

21/06/2024

Coordinateur.trice projets humanitaires – France – région parisienne

Contexte :

Electriciens sans frontières est une ONG de solidarité internationale reconnue d’utilité publique, fondée en 1986. Ses 1200 bénévoles agissent auprès des populations les plus démunies, afin d’améliorer leurs conditions de vie en répondant à des besoins essentiels tels que l’accès à l’eau, l’éducation, la santé et le développement économique.

Pour cela, des solutions énergétiques fiables, abordables, durables et adaptées aux spécificités locales sont déployées dans une trentaine de pays. La quasi-totalité des projets de développement reposent sur l’utilisation d’énergies renouvelables (solaire photovoltaïque ou hydraulique), par ailleurs environ la moitié de ces projets comprennent des actions d’accès à l’eau (soit pour la consommation d’eau potable, soit pour l’irrigation de cultures maraîchères). Notre ONG cherche aussi, autant que possible, à répondre aux urgences humanitaires via des solutions à moindre impact carbone et à décarboner les réponses existantes.

Le poste proposé au sein de son pôle « Projets » est rattaché à l’équipe du siège d’Electriciens sans frontières, qui regroupe une quinzaine de salariés. Le.la coordinatrice/coordinateur des urgences supervisera l’élaboration et la mise en œuvre des projets humanitaires par les deux à trois salarié.es du pôle urgence en lien avec les partenaires institutionnels et opérationnels, s’assurant du bon déroulement de chacun des projets conformément aux objectifs à atteindre et aux engagements convenus avec le bureau de l’ONG et les bailleurs de ces projets.

Le coordinateur / coordinatrice des urgences veille au bon respect du suivi des engagements bailleurs et des règles d’éligibilité pour les activités mises en œuvre par le pôle Urgence. Le volume financier moyen des opérations supervisés sur les 3 dernières années est d’environ 3 millions d’euros (fortement dépendant des crises).

Sous la supervision de la direction de l’ONG, les missions seront les suivantes :

Supervision et la mise en œuvre opérationnelle et financières des activités du pôle Urgence

  • Planifier avec la direction les activités de l’ensemble des projets d’urgence et de post urgence mis en œuvre par les chargé.es de projets et les bénévoles (Ukraine, Maroc, Turquie/Syrie …) ;
  • Superviser, contrôler et évaluer les missions d’urgence & post urgence et activités déléguées ;
  • Effectuer le suivi sécuritaire des missions en collaboration avec le bureau de l’ONG et les délégations régionales ;
  • S’assurer de la cohérence des activités mises en œuvre ;
  • Assurer la planification des dépenses et le suivi financier des projets ;
  • S’assurer du respect des règles administratives, logistiques et procédures de l’organisation et des bailleurs ;
  • Appuyer et suivre les éventuelles consultances et prestation de services sur les projets ;
  • Coordonner les échanges entre les différents pôles : projets, gestion, communication et partenariat ;
  • Appuyer le Délégué Général pour l’organisation du pôle et le recrutement des futurs salarié.es chargé.es des projets humanitaires.
  • Management de proximité des salarié.es chargé.es des urgences.

Assurer la coordination bailleur et la représentation externe

  • Gérer le lien avec les partenaires institutionnels et financiers des projets d’urgence ;
  • Organiser et assurer la consolidation du reporting bailleurs ;
  • Mettre en œuvre les activités conformément aux contrats de financement des bailleurs ;
  • Participer aux échanges avec les autres acteurs du secteur humanitaire ;
  • Participer aux différentes réunions institutionnelles et partenariales en lien avec les projets d’urgence (coordination, évaluation, plaidoyer, financement …).

Gestion de l’information, suivi, évaluation et Capitalisation

  • Consolider les outils de suivi des projets d’urgence et de post urgence de l’ONG et s’assurer de leur bon remplissage (collecte d’informations, suivi financier, suivi logistique/stock,… )  ;
  • Appuyer les chefs de projets bénévoles et les chargé.es de projet salarié.es s à mettre en place le système de suivi et d’évaluation des activités ;
  • Coordonner et contribuer à la rédaction des rapports mensuels, intermédiaires et de fin de projet destinés aux partenaires financiers et autres ;
  • Communiquer régulièrement sur l’avancée des activités en interne ;
  • S’assurer de la mise œuvre du plan de communication externe des projets d’urgence et de post urgence en collaboration avec le pôle communication et partenariat ;
  • Mettre à jour les procédures sécuritaires annuellement et s’assurer de leur application par les bénévoles et salariés en mission ;
  • Préparer en anticipation les audits et s’assurer de leur bon déroulement en collaboration avec le pôle Admin-Gestion ;
  • Gérer la relation avec notre partenaire logistique situé à Lyon (stocks urgence et envoi) ;
  • En cas de nécessité, la coordination pourrait être amenée à mener des missions ponctuelles de suivi et évaluation sur les terrains.

Contribution au cycle de réflexions / préparation / suivi des projets d’urgence

  • Supervision de la veille humanitaire et remontées d’alertes ;
  • Appui au développement des partenariats avec d’autres acteurs de la solidarité internationale – ONG, association, communes – dans le cadre de la mise en œuvre des projets d’urgence et éventuellement de nos expertises (appui sur l’énergie aux autre ONGs) ;
  • Veille et mise à jour régulière des données relatives aux crises politiques et climatiques ;
  • Appui à la réflexion et à la consolidation des outils pour la veille, la préparation et réponse aux urgences ;
  • Participation aux réunions de coordination opérationnelle et technique avec le bureau.

Expériences / Formation

Compétences & qualités requises :

  • Très bonne connaissance des secteurs de l’humanitaire et de la solidarité internationale ;
  • Compétence en préparation de réponse aux catastrophes : plans d’urgence, exercices de simulation, formation, retours d’expérience ;
  • Connaissance des mécanismes de financement des urgences humanitaires ;
  • Aisance rédactionnelle ainsi qu’une connaissance des méthodologies et des formats des demandes de financements et de reporting aux bailleurs sont indispensables (à minima CDCS) :
  • Autonomie et proactivité (proposer et défendre des évolutions de pratiques, faire de la veille sur les sujets confiés) ;
  • Esprit critique et prise de recul (pouvoir juger de la pertinence des demandes reçues, contrôler les informations transmises aux partenaires) ;
  • Bon relationnel et adaptabilité (savoir recueillir des informations auprès des bénévoles, appuyer ces derniers dans la préparation des dossiers, être garant de l’image de l’ONG auprès d’autres organisations) ;
  • Compétences avérées en management de proximité ;
  • Appétence et capacité à travailler conjointement avec des bénévoles.

Profil :

  • Master en gestion des risques et/ou en gestion de crises ou équivalent;
  • Ou toute autre formation supérieure dans le domaine de la gestion de projet, de le solidarité internationale, de l’aide humanitaire ou encore du développement ou expérience professionnelle avérée et réussie dans un poste similaire souhaitée ;
  • Au minimum 3 ans d’expérience professionnelle en ONG souhaitée ;
  • Maîtrise de la suite Office (Word, Excel, Powerpoint);
  • Expérience avérée en préparation de gestion de catastrophe/de crise ;
  • Un anglais professionnel est indispensable. L’ukrainien ou l’arabe serait un plus ;
  • Des compétences ou connaissance technique en électricité, en particulier en production photovoltaïque serait un plus.

Salaire

  • Type de contrat: contrat à durée indéterminée ;
  • Date: Au plus tard début septembre 2024 ;
  • Lieu: région parisienne à Pantin (métro Église de Pantin, sur la ligne 5) jusqu’à décembre 2024 puis à Bagnolet à 5 min du métro Gallieni à partir de mars 2025. Des déplacements en France (e.g Lyon) et à l’étranger pour des missions liées aux projets.
  • Télétravail : Deux jours de télétravail par semaine possible après 3 mois ;
  • Salaire: 39 à 45k€ selon expérience (sur 13 mois hors prime de performance annuelle variable);
  • Temps de travail : forfait cadre 209 jours (soit 5 semaines de congés payés + 18 à 20 jours de repos);
  • Divers: remboursement de 75 % du titre de transport, forfait mobilité durable, accès et subventions au restaurant d’entreprise, mutuelle et prévoyance.

Comment postuler

Envoyez un CV et une lettre de motivation à l’adresse recrutement@electriciens-sans-frontieres.org, en indiquant « Coordination projets huma » comme titre de votre message.

À TÉLÉCHARGER

Le programme de formations de Coordination SUD