Lieu

Saint-Denis

Fonctions

Gestion de projets et programmes

Secteurs d’activité

Date de validité

16/08/2022

Coordinateur général (H/F) – Saint-Denis

Vous souhaitez évoluer sur un métier qui a du sens et intégrer une association militante ? Rejoignez-nous ! Lorsque l’on travaille chez Médecins du Monde, on sait pourquoi l’on se lève le matin : de belles causes à défendre, un environnement professionnel convivial, un équilibre vie pro/vie perso et aussi de belles perspectives d’évolution ! La grande variété de nos projets ouvre de nombreuses opportunités de mobilité interne avec un accès à des formations individuelles et collectives, pour accompagner le parcours professionnel de chacun.

Vous nous connaissez sans nous connaître : Médecins du Monde c’est une association médicale militante de solidarité internationale présente dans près de 30 pays et 15 régions en France. Nous nous engageons depuis plus de 40 ans à soigner les populations les plus vulnérables et à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins. Vous n’êtes pas médecin ? Pas de panique, 75% des collaborateurs occupent des postes non médicaux.

Nous comptons presque 500 salariés de droit français mais aussi 1400 salariés sur le terrain à l’international et plus de 1500 bénévoles en France. L’engagement citoyen et le bénévolat sont au cœur de notre modèle associatif. Chez Médecins du Monde, bénévoles et salariés ont un engagement commun : la solidarité. Nous vous proposons d’incarner cette valeur en travaillant à nos côtés !

La mission Banlieue est composée de deux programmes :

  • le Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation (CASO)

Le CASO est situé à la croisée des RER B, RER D et de la ligne de métro 12, il est donc accessible pour les personnes vivant à Paris, en Seine St Denis et plus généralement les populations vivant au Nord de Paris. Il vise en tout premier lieu l’accès aux soins et aux droits des personnes ne bénéficiant d’aucune couverture maladie et ne pouvant ainsi pas recourir facilement au système de santé de droit commun.

Le CASO n’est pas un dispensaire, il ne vise pas à mettre en place un suivi au long cours des patient.e.s. Les équipes travaillent à accompagner les personnes dans leurs démarches pour qu’elles puissent être prises en charge dans les structures de droit commun. C’est une porte d’entrée pour les personnes exclues des soins, qui vont trouver leur place dans le dispositif sanitaire soit par l’AME, soit par la prise en charge en PASS. Les équipes du CASO sont amenées à se déplacer dans les lieux de vie des usager.ère.s du CASO pour apporter une réponse plus collective ou auprès des partenaires afin d’organiser des formations et des sensibilisations. Au sein même du CASO, plusieurs projets sont organisés comme l’accueil social et l’orientation des personnes sans couverture maladie, le soin, des activités mobiles, des formations etc.

La dégradation du contexte, l’augmentation massive du nombre de personnes en situation de précarité amènent actuellement la mission banlieue à repenser les objectifs stratégiques et opérationnels du CASO.

  • le programme bidonvilles

La pauvreté et l’exclusion obligent près de 16 000 personnes à vivre dans des bidonvilles. L’instruction du 25 janvier 2018 prévoit notamment que des stratégies territoriales soient déployées pour permettre l’accès effectif des personnes au logement, au travail, et aussi à un parcours de soins stabilisé et à la scolarisation des enfants. Malgré cela, la dynamique peine à produire des effets sur le terrain, et l’immense majorité des préfectures continuent à expulser sans reloger. Ces expulsions à répétition sont lourdes de conséquences sur la santé des personnes : non seulement elles les éloignent du système de santé, mais elles brisent aussi la continuité des soins et rendent difficile la prévention et la lutte contre les épidémies. Cette politique absurde a notamment été dénoncée par la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme, le Commissaire européen aux droits de l’homme, ou le Défenseur des Droits.

Les habitant.e.s des bidonvilles vivent dans des conditions d’extrême précarité qui détériorent leur état de santé. Et malgré leur besoin urgent de soins, les difficultés qu’ils rencontrent sont immenses. Pour pouvoir se soigner et prendre en charge leurs dépenses de santé, l’accès à l’aide médicale d’État (AME) ou à la couverture maladie universelle (CMU) s’avère déterminant. Mais la barrière de la langue, la méconnaissance du système de santé français, les nombreuses conditions d’accès et des délais d’instruction très longs sont autant d’obstacles qui retardent le recours aux soins.

Le programme bidonvilles a pour objectif de favoriser l’accès à la santé des personnes habitant en bidonvilles et squats sous forme d’activités d’aller-vers, mais elle a aussi et surtout permis de renforcer le rôle fondamental de plaidoyer de la mission vis-à-vis de cette thématique.

 

DESCRIPTION DU POSTE :

Sous la supervision du coordinateur régional de la délégation Ile-de-France et en étroite collaboration avec les cadres bénévoles, vous avez pour mission de coordonner l’ensemble des opérations en Seine-Saint-Denis.

Vous garantissez l’adéquation des programmes avec les objectifs opérationnels, administratifs, financiers, humains, matériels et organisationnels tout en coordonnant et animant une équipe.

Vous assurez également le déploiement des cadres, politiques et procédures, et pilotez la mise en œuvre du projet associatif sur le territoire de la Seine-Saint-Denis. Enfin, vous développez et animez le plaidoyer et les partenariats.

Vos responsabilités principales sont les suivantes:

Stratégie départementale et régionale

  • Réaliser la veille contextuelle, politique, économique et thématique sur le territoire
  • Elaborer et suivre la mise en œuvre de la stratégie des programmes déployés sur le 93, en lien avec la stratégie régionale Ile-de-France, et en lien avec les 2 coordinateur.rice.s programme
  • Réaliser la construction et le suivi des cadres logiques en animant une réflexion collective
  • Proposer les axes de plaidoyer et les perspectives d’évolution des actions

Gestion opérationnelle

  • Accompagner les coordinateur.rices de programme dans la mise en œuvre des activités du CASO et du programme bidonvilles
  • Conduire les actions de plaidoyer auprès des acteur.rice.s locaux.ales et accompagner et former les équipes
  • Participer aux réseaux et aux collectifs dans lesquels les programmes sont inscrits et assurer le suivi des partenariats
  • Représenter l’association auprès des partenaires opérationnels et financiers et auprès des médias
  • Piloter la recherche de financements, assurer la rédaction et le suivi des dossiers de demandes de subvention et des rapports bailleurs
  • Garantir le respect des règles juridiques, administratives et la sécurité des équipes salariées et bénévoles
  • Garantir le respect du code de conduite, de l’éthique et des principes humanitaires de l’association
  • Elaborer et assurer le suivi du budget de la mission
  • Accompagner l’assistant administratif, logistique et financier dans la maintenance des bâtiments et l’ensemble de la logistique de la mission

Gestion d’équipe

  • Superviser les coordinateur.rice.s programme et l’assistant administratif, financier et logistique
  • Accompagner les coordinateur.rice.s programme dans l’encadrement de leur équipe
  • Assurer le recrutement des ressources humaines, en lien avec les coordinateur.rice.s, les responsables de mission (cadres bénévoles) et le coordinateur régional
  • Gérer l’animation de la vie associative, garantir l’esprit d’équipe et la cohésion entre les différents programmes
  • Planifier, animer et participer aux réunions de travail internes et externes
  • Assurer et participer à la circulation efficiente des informations au sein de la mission
  • Participer au recrutement des bénévoles

Plaidoyer et communication

  • Participer à l’analyse et à la synthèse des éléments de contexte et contribuer à l’élaboration de la stratégie régionale de plaidoyer
  • Garantir la qualité des pratiques et du recueil de données
  • Participer aux réunions des groupes thématiques
  • Garantir la qualité, la fiabilité et la régularité du retour d’informations auprès des responsables de mission, de la délégation IDF et de la direction des opérations France

 

CONDITIONS D’EMPLOI 

Statut :  Salarié

Contrat: Contrat à durée indéterminée

Temps complet

Poste à pourvoir dès que possible
Réunions en soirée une à deux fois par mois à prévoir
Salaire brut mensuel de 3 175 euros
Statut du poste : cadre
Schéma vaccinal complet obligatoire pour toute personne salariée ou bénévole exerçant leur activité dans les locaux de nos centres de soins ou sur nos programmes mobiles en France.
Équivalent 13ème mois versé en 2 fois – à partir de 6 mois d’ancienneté de travail effectif
Mutuelle (participation à 60% de MdM et 40% du salarié)
22.5 RTT / an
5 semaines de congés payés / an
Tickets restaurant d’une valeur de 8,50 euros (participation à hauteur de 60% de MdM)
Remboursement titre de transport en commun à 50%
Accord de télétravail de 110 jours par an (au minimum 1 jour par semaine en présentiel obligatoire) en fonction de l’éligibilité de votre poste au télétravail.
Communication orale en vis-à-vis ou par téléphone
Travail sur écran / en open-space
Posture assise
En cette période d’épidémie de Covid-19, nous mettons tout en œuvre pour appliquer les protocoles sanitaires et gestes barrières afin de garantir la sécurité de nos équipes.
Médecins du Monde favorise la formation et la mobilité interne de ses acteurs
Retrouvez les conditions et avantages pour nos postes en France: https://bit.ly/3x5MezL

PROFIL RECHERCHE 

Connaissance des problématiques migratoires et/ou des questions de précarité en France
Expérience en conduite de projet dans le domaine social et sanitaire ou en santé publique d’au moins 5 ans
Connaissance des acteur.rice.s du médico-social en Ile-de-France
Expérience en plaidoyer
Expérience en animation et encadrement d’équipes salariées et bénévoles
Compétences en gestion financière et en relations avec les bailleurs de fonds
Maîtrise des outils bureautiques
Permis B obligatoire
Langues : français courant à l’oral comme à l’écrit indispensable
Vous adhérez aux valeurs et au positionnement militant de Médecins du Monde.

AUCUNE CANDIDATURE NE SERA TRAITÉE PAR TÉLÉPHONE

Médecins du Monde se réserve le droit de clôturer le recrutement avant la date limite de dépôt des candidatures.

MdM s’engage pour l’insertion des personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations. 

À TÉLÉCHARGER

Le programme de formations de Coordination SUD