Accaparement des terres

Le phénomène des accaparements de terres dans les pays du Sud est particulièrement préoccupant. Ces acquisitions à long terme (location ou achat), par des acteurs publics ou privés, de vastes zones cultivables pour la production de produits alimentaires ou d’agrocarburants destinés à l’exportation, constituent une menace majeure pour la sécurité alimentaire des pays du Sud et pour les agricultures familiales. Face à cette situation aujourd’hui reconnue et documentée, un plus grand contrôle est demandé aux pouvoirs publics et le Comité de Sécurité Alimentaire de la FAO a produit un texte faisant largement consensus.

  • La C2A, qui a œuvré pour l’adoption des directives volontaires de la FAO sur la tenure foncière,  demande que leur mise en œuvre soit rendue obligatoire, par exemple grâce à leur transposition en droit national.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

Rapport annuel 2019 Agrisud International
Actualité|10/07/2020

Agrisud sort son rapport annuel 2019

Publication|03/07/2020

Note d’analyse – Les effets de la pandémie COVID-19 et des mesures de contrôle à Madagascar

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé