Prévenir et gérer les comportements à risque dans le secteur humanitaire

Prévenir et gérer les comportements à risque dans le secteur humanitaire

Dates : 2-6 décembre 2019

Lieu : Dakar, Sénégal

Public-cible : Personnes occupant ou souhaitant occuper un poste dans le secteur de la solidarité internationale que ce soit dans les programmes ou/et dans une fonction support (RH, audit, MEAL, sécurité) .

Pré-requis : Expérience dans le secteur humanitaire.

Objectifs :

  • Décrire les composantes de la protection et de la protection transversale dans le secteur humanitaire.
  • Mettre en place des standards au sein de la politique RH pour prévenir et gérer les comportements à risque, en conformité avec les standards des bailleurs (par ex: DFID).
  • Rédiger un guide de conduite à l’attention des salariés et bénévoles en lien avec l’activité d’une organisation.
  • Communiquer auprès des équipes.
  • Définir des procédures pour intégrer concrètement dans chaque projet/action les lignes de conduites définies pour prévenir au maximum les risques.
  • Impliquer les manager dans la mise en œuvre de ces procédures.
  • Mettre en place un mécanisme de plaintes sûr et adapté (duty of care).
  • Prendre les mesures appropriées en cas d’abus commis (aux niveaux organisationnel et individuel).

Coût : 427 000 FCFA. Bénéficiez du tarif préférentiel (385 000 FCFA) en postulant au plus tard 3 mois avant le début de la formation

De nombreuses pistes de financement existent qu’il vous appartient d’explorer en fonction de votre statut (salarié, demandeur d’emploi…), à découvrir ici : https://humanitaire.institutbioforce.fr/node/426.

Toutes les informations (programme, formateurs, possibilités de financement, formulaire d’inscription…) : sur la page web dédiée sur le site de l’Institut Bioforce


L’Institut Bioforce est l’école humanitaire de référence depuis plus de 35 ans. Ses formations sont développées en étroite collaboration avec les ONG pour s’adapter en permanence aux réalités du terrain. Chaque année, plus de 2500 personnes concrétisent leur engagement avec Bioforce.