UNOV / UNODC – Victimes vulnérables de la traite des personnes

Le Fonds Volontaire des Nations Unies pour les victimes de la traite des personnes (UNVTF) a été créé par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2010 dans le cadre du Plan d’action mondial des Nations Unies pour la lutte contre la traite des personnes. Le Fonds est focalisé sur les victimes et vise à fournir une aide humanitaire, juridique et financière essentielle aux victimes de la traite des personnes par des canaux d’assistance établis.

Les principaux objectifs de ce programme de subventions sont les suivants :

  • Fournir une assistance directe et une protection aux victimes vulnérables de la traite des personnes
  • Améliorer la santé et le bien-être, faciliter l’intégration sociale et prévenir la re-traite parmi les victimes vulnérables de la traite des personnes

Orientation thématique et questions prioritaires

Cet appel à propositions vise à fournir un soutien financier aux organisations à but non lucratif œuvrant dans le domaine de la traite des personnes dont les projets visent à fournir une assistance directe immédiate et essentielle aux victimes vulnérables de la traite des personnes. La priorité sera accordée aux projets qui ciblent les femmes et les filles. Des projets ciblant les hommes et les garçons ainsi que les personnes ne répondant pas à la définition binaire du genre seront également pris en considération.

La priorité sera accordée aux projets qui ciblent les personnes identifiées dans les situations de grands mouvements de réfugiés et/ou de migrants, y compris les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays les personnes identifiées dans des zones où un conflit armé se déroule ou a récemment eu lieu, ou qui fuient ces zones, ou dans des zones où l’instabilité est causée par une rupture de l’ordre public.

La priorité sera accordée aux projets qui ciblent les formes d’exploitation suivantes :

  • l’exploitation sexuelle
  • le travail forcé
  • le prélèvement d’organes
  • la mendicité forcée
  • l’activité criminelle forcée
  • le mariage forcé
  • la production de matériels pornographiques
  • Le recrutement d’enfants dans des groupes armés

Les activités indicatives qui seront considérées comme prioritaires sont les suivantes :

  • l’assistance médicale
  • l’assistance matérielle sous forme de nourriture, de vêtements, etc.
  • un abri immédiat, sûr et à court terme

Il s’agit d’un appel à propositions international. Les projets devant être mis en œuvre dans les pays de transit et destination seront tous pris en considération.

Toutes les activités financées par ce sous-programme doivent être mises en œuvre dans un délai de 9 mois.

Éligibilité des projets

Seuls les projets visant à atteindre les objectifs, en se concentrant sur les questions prioritaires et en répondant à toutes les autres exigences énoncées, sont admissibles au financement dans le cadre du présent appel de propositions.

Les projets devraient être limités dans le temps (avoir des dates de début et de fin clairement énoncées) et avoir un objectif précis et limité qui ne nécessite pas de financement supplémentaire pour soutenir les résultats dans le temps.

Les coûts, les activités et les bénéficiaires du projet proposé doivent être distincts de ceux liés aux autres activités du soumissionnaire.

Les types de propositions de projets suivants ne sont pas éligibles au financement :

  • Les propositions de projets qui discriminent des individus ou des groupes de personnes en raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle, de leurs croyances religieuses, de leur manque de croyance religieuse ou de leur origine ethnique ;
  • Projets axés uniquement sur les campagnes ou uniquement sur la sensibilisation ;
  • Projets conçus uniquement pour produire des études, des publications ou des bulletins d’information, ou pour mener des recherches ;
  • Activités qui relèvent du mandat principal de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (par exemple, assistance législative, renforcement des capacités des praticiens de la justice pénale, mise en place de cadres institutionnels pour lutter contre la traite des personnes, etc.), sauf la protection et l’assistance aux victimes ;
  • Les propositions de projets portant uniquement ou principalement sur des parrainages individuels pour la participation à des ateliers, séminaires, conférences, congrès ;
  • Les propositions de projets portant uniquement ou principalement sur des bourses individuelles d’études ou de formation ;
  • Programmes de crédit ou de prêt ;
  • Dettes et provisions pour pertes ou dettes ;
  • Propositions de projets qui consistent exclusivement ou principalement en des dépenses d’investissement, par exemple terrains, bâtiments, équipements, véhicules, etc. ;
  • Bourses d’études, commandites et frais de scolarité ;
  • Dons en espèces ;
  • Partis politiques et activités religieuses ;
  • Propositions de projets qui financent des activités terroristes.

 

Date limite de réception des candidatures : dimanche 31 janvier 2021 23h59 CET

Montant de la subvention : de 5 000 à 20 000 USD

Plus d’informations

Créer une alerte

Recevez tous les 15 jours, le bulletin d'actualité des financements et ressources.

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

un-outil-deducation-nutritionnelle-ludique-pour-renforcer-la-prevention-de-la-malnutrition-infantile-au-niger
Actualité|09/04/2021

Un outil d’éducation nutritionnelle ludique pour renforcer la prévention de la malnutrition infantile…

3-questions-a-olivier-bruyeron-president-de-coordination-sud
Actualité|06/04/2021

3 questions à… Olivier Bruyeron, président de Coordination SUD

Tout chaud

la-communaute-internationale-continue-dapporter-des-reponses-partiales-et-desequilibrees-a-linsoutenabilite-de-la-dette
26/03/2021|Tribune

Les réponses à l’insoutenabilité de la dette sont partiales et déséquilibrées

leau-pour-la-vie-pas-pour-le-profit
24/03/2021|Tribune 8 mars

L’eau pour la vie, pas pour le profit