ONU Femmes RCA – appel à propositions « Appui aux victimes et aux populations centrafricaines pour accéder à la justice et à la vérité dans les villes de Bangui, Bossangoa et Boda »

Objectif :

L’objectif de cet appel à propositions est d’établir un partenariat de travail avec une ONG spécialisée et ayant des expériences dans la promotion du genre, l’accompagnement et l’autonomisation des femmes et des filles dans les villes de Bangui, Boda et Bossangoa.

Résultats attendus et activités :

Un appui psychosocial est fourni aux femmes et filles et victimes des VBG et autres violences liées aux conflits

Pour ce résultat, l’ONG recrutée apportera un appui à ONU Femmes pour les activités visant le renforcement des capacités des parties prenantes étatiques de l’architecture de la justice transitionnelle à prendre en compte les questions d’égalité de genre et des droits humains des femmes, que ce soit sur la participation et représentativité des femmes dans les institutions et processus de recherche de vérité, de justice, ou que ce soit sur la prise de conscience des causes structurelles de la discrimination contre les femmes et les stratégies pour y remédier.

Produit 1.1 : Un appui est apporté pour le renforcement du plaidoyer auprès des institutions de l’architecture de la justice transitionnelle sur les questions de genre, des droits et besoins des femmes en matière d’accès à la justice et à la vérité et les acteurs sont formés.

Activité 1.1.1 : Faire une cartographie des acteurs de justice/justice transitionnelle présents dans les zones de mise en œuvre du projet.
Activité 1.1.2 : Faciliter des rencontres de discussion entre les acteurs de justice et les organisations féminines pour discuter des défis et opportunités d’accès des femmes aux mécanismes de justice transitionnelle.
Activité 1.1.3 : Apporter un appui logistique à l’organisation de 2 Ateliers de renforcement des capacités des acteurs de la justice/Justice transitionnelle sur la participation des femmes dans les mécanismes de justice, justice transitionnelle, la protection des droits des femmes et la prévention des VBG.

Produit 2.1. : Les femmes et filles victimes des VBG, violences liées aux conflits, déplacées internes et autres femmes vulnérables ont accès aux services de prise en charge psychosociale.

Activité 2.1.1. : faire une cartographie des acteurs d’offres de services de prise en charge psychosociale, médicale et économique dans chaque zone du projet
Activité 2.1.2. : Créer/renforcer un centre d’écoute dans chaque zone du projet. Partenariat/synergie avec le Sous-cluster VBG pour la fourniture des fiches d’écoute, de référencement…
Activité 2.1.3. : Assurer la prise en charge psychosociale des femmes et filles victimes des VBG, violences liées aux conflits, déplacées internes et autres femmes vulnérables.
Activité 2.1.4. : Constituer des kits de dignité (Sceau, 2 pagnes, Tee-shirt, serviette hygiénique, Savons, brosse à dent, crème, …) pour distribuer aux cas nécessiteux.
Activité 2.1.5. : développer un partenariat avec les acteurs de mise de prise en charge juridique présents dans la zone pour le référencement des cas nécessitant une prise en charge juridique.

Activité 2.1.6. : développer un partenariat avec les acteurs de prise en charge médicale présents dans chaque
zone pour le référencement des cas nécessitant une assistance médicale.

Produit 2.2. : Un mécanisme d’alerte précoce et de référencement des survivant(e)s des VSBG vers des structures de prise en charge adéquate est opérationnel et la sensibilisation est renforcée.

Activité 2.2.1. : Organiser une réunion de prise de contact et des rencontres individuelles avec les acteurs du circuit de référencement existant dans chaque zone (sous le lead Secteur Social et du Sous-cluster VBG s’il existe) pour intégrer le projet dans le circuit et connaître les gaps à couvrir dans chaque zone dans le cadre de ce projet.
Activité 2.2.2. : Organiser des réunions de travail avec les autorités municipales, les leaders communautaires y compris les organisations féminines et de jeunes pour discuter de la faisabilité et de la démarche d’identification de 2 Relais Communautaires (1 femme, 1 homme) par Zone du projet.
Activité 2.2.3. : Identifier 2 Relais Communautaires (1 femme, 1 homme) par zone du projet. Il s’agit des membres des communautés bénéficiaires sachant lire et écrire, ayant une bonne moralité et qui seront recommandés par leurs paires.
Activité 2.2.4. : Renforcer les capacités des relais communautaires, des Agents de Développement Communautaire en charge d’assistance psychosociale sur la prévention des VBG/VIH, la protection des droits des femmes et des filles, le circuit de référencement, les techniques de mobilisation communautaire sensible au genre, la cohésion sociale, les notions basiques du genre et les lignes vertes.
Activité 2.2.5. : Doter et équiper les relais communautaires en outils et équipements de communication dans chaque zone du projet.

Produit 2.3. : Les acteurs de justice, les leaders communautaires et les femmes elles-mêmes connaissent les concepts de droits humains des femmes, leur contribution et droit d’accès aux mécanismes de justice transitionnelle.

Activité 2.3.1. : Organiser des sessions de formation avec les acteurs de l’architecture de la justice transitionnelle y compris les membres des comités locaux de paix, de la CVJRR et autres mécanismes de paix locaux, les leaders communautaires, les organisations féminines sur l’accès des femmes à la justice transitionnelles.

Activité 2.3.2. : Soutenir les espaces amicaux pour les femmes et les jeunes, en particulier les filles, pour faciliter les causeries éducatives sur l’accès des femmes à la justice, le dialogue entre les communautés et pour prévenir les VBG.

Activité 2.3.3 : Développer un partenariat avec les Radios Communautaires pour renforcer la mobilisation sociale des communautés afin d’encourager le changement.

Zones de couverture :

Le présent appel à proposition est une première étape. Dans un deuxième temps, ONU Femmes procédera à une évaluation des capacités institutionnelles, techniques, et financières de l’organisation qui sera présélectionnée. Cette évaluation permettra de sélectionner un partenaire adéquat qui couvrira les zones de Bangui, Nola et Bossangoa.

Financement et durée du projet :

L’enveloppe global du projet est de Cinquante Millions de Francs CFA (50,000,000 FCFA / env 76 000 €).

L’appui d’ONU Femmes pourra couvrir jusqu’à 100% du coût total des dépenses liées à la mise en œuvre des activités proposées (c’est-à-dire que le demandeur n’est pas nécessairement tenu d’apporter une contribution financière).

ONU Femmes procèdera à des arrangements financiers directs avec l’organisation définitivement sélectionnée aux termes du processus et les modalités d’exécution seront définis entre ONU Femmes et l’organisation retenue.

Toutes les activités devront être mises en œuvre sur une période de douze (12) mois soit du 14 Mars 2020 au 13 Mars 2021.

Critères d’éligibilité :

Peuvent faire acte de candidature, les organisations non gouvernementales nationales et
ou internationales :
• Ayant une présence opérationnelle dans les sites du projet avec des staffs disponibles ;
• Ayant travaillé avec des survivantes des VSBG, femmes et filles déplacées sur un financement d’ONU Femmes ou d’une autre Agence sœur ;
• Ayant fourni les documents administratifs (Agrément du Ministère du Plan) ;
• Disposant d’un siège, d’une administration/ d’un personnel/Asset, équipement, etc.
• Connaissant les réalités socio-culturelles, les normes et les valeurs des sites d’intervention et
• Proposant une stratégie/approche réaliste de Promotion de la participation politique et du leadership de la femme dans la consolidation de la paix d’intégration à tous les niveaux.

Plus d’informations

Créer une alerte

Recevez tous les 15 jours, le bulletin d'actualité des financements et ressources.

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

04/032020
Évènement|19/02/2020

Conférence « Vingt ans de lutte pour rétablir la paix : l’exemple de la Casamance »…

Actualité|18/02/2020

Le CARI au panel des OSC de la CNULCD

Actualité|29/01/2020

2e appel d’offres pour le mouvement des jeunes en faveur de l’égalité filles-garçons dans…

Tout chaud

Un enfant tenant une mappemonde. Au loin l'horizon et le soleil.
17/02/2020

La loi « développement solidaire » passera-t-elle l’examen associatif ?

24/01/2020

Loi « développement solidaire » : Une reprise des travaux tant attendue !