France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand – Appel à propositions – Eau et climat

France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand – Appel à propositions – Eau et climat

France Libertés – Fondation Danielle Mitterrand a le plaisir de lancer un appel à propositions sur l’action en faveur du lien entre cycle de l’eau et climat et de l’impact positif pour les populations. Nous soutiendrons des projets qui rendent l’eau à la terre pour restaurer le climat dans une optique de préservation et gestion durable de l’eau, bien commun de l’humanité.

Vous pourrez télécharger les lignes directrices de cet appel à propositions ainsi que le dossier de candidature ci-dessous :

Les fichiers sont également disponibles sur Dropbox. En cas de problème pour le téléchargement, n’hésitez pas à nous contacter.

La candidature est à envoyer à justine.richer AT france-libertes.fr avant le 26 octobre 2018 à minuit (heure française). Merci d’inscrire en objet de votre mail le nom de votre organisation.

La brochure « Rendre l’eau à la terre pour restaurer le climat » publiée par France Libertés est disponible ici.

 

Type de structure : Le présent appel à propositions est ouvert à toute structure sans but lucratif (communautés locales organisées, associations, ONG, structures représentatives,
universités, instituts de recherche, syndicats…).
Nous donnons la priorité à des propositions émanant directement des populations locales concernées ou d’organismes travaillant directement avec elles.
Les candidats doivent être chargés de la mise en œuvre de l’action proposée et ne pas se limiter au rôle d’intermédiaire.
Lieu d’intervention : aucune restriction (France comprise).
Durée du projet : de 6 mois à 18 mois.
Domaines d’action : la sensibilisation, l’information, le plaidoyer, le renforcement de capacités, le travail juridique, la recherche, les activités et initiatives terrains, ou encore
la mise en place/renforcement de systèmes de gestion, de gouvernance, de mode de vie et d’habitat, pour la préservation de la ressource en eau et de son accès.
Quels que soient les types d’activités que le projet soumis prévoie, les actions devront obligatoirement inclure les relations existantes entre l’eau et le climat.
Nous ne soutenons pas de projets purement techniques ou scientifiques, ni purement écologiques ou environnementaux, l’humain doit être au cœur du projet (cf. par exemples les notions de droit à l’eau au travers du droit à l’accès à un logement décent, de justice environnementale, d’inégalités environnementales, de dépossession ou repossession des ressources naturelles par les populations…).

Les projets dont la finalité est la réalisation puis diffusion d’un film ou documentaire ne sont pas acceptés (les films ou documentaires ne sont acceptés que s’ils ne constituent qu’un volet du projet global).
Objectifs des projets :
– participer à la protection et la préservation du cycle local de l’eau
– promouvoir et mettre en place des pratiques et alternatives respectueuses de notre environnement, des ressources naturelles et intégrées au cycle local de l’eau;
– promouvoir un droit d’accès à l’eau, une utilisation et une gestion de l’eau participative, démocratique, transparente et durable ainsi que son caractère de bien commun ;
– défendre une gestion et utilisation durable des ressources naturelles ;
– encourager une prise en compte des aspects sociaux, dont la possibilité de chacun à choisir son lieu d’habitat incluant des standards décents, et environnementaux dans les choix politiques et économiques de développement.

Subvention accordée :
La subvention demandée devra se situer entre 8000 et 12000 euros. La subvention ne devra pas dépasser 80 % du coût total du budget prévisionnel du projet soumis.

Plus d’informations ici.