le 30/08/2022

FONJEP – Volontariat d’échanges et de compétences (VEC)

Afin de développer l’offre de volontariat international pour des missions d’intérêt général, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en partenariat avec le Fonjep et France Volontaires lancent l’appel à projets de « Volontariat d’échanges et de compétences (VEC) ».

Le « volontariat d’échanges et de compétences » se veut comme une catégorie de missions de volontariat pouvant prendre plusieurs formes tout en conservant la notion d’échange et de transfert de compétences spécifiques (et/ou expertise) comme élément central. Il a vocation à attirer des profils qui ne peuvent s’engager sur une longue durée, mais qui souhaitent pourtant s’investir dans la solidarité internationale.

Ainsi, le volontariat d’échanges et de compétences peut se construire dans le cadre de dispositifs déjà existants tels que le congé de solidarité, le congé de solidarité internationale, ou hors dispositifs (volontariat en ligne, autre type de mission courte, etc.). Dans les deux cas, la garantie d’un cadrage qualitatif des missions proposées (identification des besoins, accompagnement du volontaire, pertinence des partenariats, montée en compétence des parties prenantes etc.) est assurée par l’association porteuse d’un projet VEC.

Critères d’éligibilité de l’organisation :
Pour être éligible, l’organisation requérante devra être une association française de loi 1901 ou 1908.

Critères d’éligibilité du projet : 
Seront soutenus les projets ou programmes concourant à un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • Permettre la réalisation directe de missions de volontariat international par de nouveaux publics, pouvant mettre à disposition leurs compétences,
  • Amplifier la communication en direction de ces nouveaux publics afin d’accroître la visibilité du recours au volontariat international,
  • Faciliter la mise en relation entre entreprises et associations de solidarité internationale, dans l’objectif d’accroître les missions de solidarité internationale réalisées par les salariés.

Concernant les missions de volontariat international :

  • Les missions de volontariat proposées dans le cadre du projet (ou programme) devront avoir pour objet de permettre l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans les domaines de la coopération au développement et de l’action humanitaire. Elles devront se réaliser au bénéfice d’une ONG de solidarité internationale française ou de son partenaire local.
  • Le contenu de la mission pourra porter sur tout champ d’expertise nécessitant des compétences que pourraient apporter les volontaires.

Les missions proposées devront privilégier le transfert et/ou l’échanges de compétences.

  • Le projet devra justifier de l’expérience de l’association porteuse et de ses partenaires éventuels à proposer un accompagnement de qualité au volontaire. Ces partenariats seront privilégiés.
  • Le projet devra détailler les mesures prises par la structure pour que le volontaire soit accompagné à pérenniser son engagement au-delà de la réalisation effective de la mission, notamment dans le cas où cette dernière aurait été réalisée à l’international et sur une courte durée.

Le projet devra se terminer au plus tard le 31 décembre 2023.

Les activités du projet ne peuvent en aucun cas être liées à des actions de prosélytisme religieux, de propagande politique ou à des fins privées.

 

Date limite de dépôt de candidatures : Mardi 11 octobre 2022 à midi

Montant de la subvention : de 20 000 à 100 000 euros

Plus d’informations

Créer une alerte

Recevez tous les 15 jours, le bulletin d'actualité des financements et ressources.

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Tout chaud

le-soutien-sous-controle-de-la-societe-civile-le-cas-des-organisations
03/08/2022

Le soutien sous contrôle de la société civile : le cas des OSI

agir-pour-la-solidarite-internationale-le-role-des-parlementaires
03/08/2022

Agir pour la solidarité internationale : le rôle des parlementaires