Fondation L’Oréal – Soutenir les femmes en situation de grande vulnérabilité

Le Covid-19 a exacerbé de nombreuses inégalités, avec des effets particulièrement dévastateurs sur les personnes déjà fragilisées socialement ou économiquement, dont les femmes en tout premier lieu. Elles sont disproportionnellement touchées par les conséquences de la crise, étant surexposées à la perte de travail ou de revenu. Elles représentent la grande majorité des familles monoparentales et sont de plus en plus nombreuses à devoir faire appel à l’aide alimentaire pour subvenir à leurs besoins élémentaires. Enfin, le confinement a engendré une augmentation importante des violences domestiques et sexuelles dans le monde, y compris en France (+30 %).

C’est pourquoi L’Oréal, historiquement engagé auprès des femmes, a créé en mai 2020 un fonds de dotation de 50 millions d’euros pour soutenir sur le terrain les organisations et associations locales dans leurs efforts pour :

  • aider les femmes en situation de grande précarité
  • favoriser l’intégration sociale et professionnelle des femmes
  • fournir une aide d’urgence aux femmes réfugiées
  • fournir une aide d’urgence aux femmes en situation de handicap
  • prévenir les violences domestiques et sexuelles, et soutenir les victimes
  • lutter contre les obstacles dans l’accès à l’éducation des filles et des femmes.

 

Critères d’éligibilité :

Pertinence de la structure :

  • Structure non lucrative ou à but non lucratif de terrain, d’intérêt général, avec des statuts officiels et éligible aux fonds philanthropiques.
  • Structure qui a plus de deux années d’existence officielle (à moins que la structure ait une composante innovante solide et référencée répondant à un besoin spécifique).
  • Structure avec un minimum de 50 bénéficiaires par an.
  • Structure opérant en direct (qui ne fournit pas seulement l’ingénierie ou la coordination du projet), sans sous-traiter à des organisations locales ou plus petites.

Nature de l’activité/du projet pour laquelle est faite la demande :

  • Les bénéficiaires finaux doivent être des femmes en grande vulnérabilité : en précarité, en intégration sociale ou professionnelle, victimes de violence, réfugiées ou handicapées en situation d’urgence, avec un accès difficile à l’éducation…
  • Les activités peuvent être : un service, un outil à visée sociale ou une opération de terrain.

Périmètre :

  • Le Fonds est ouvert à l’international et peut soutenir des activités/projets locaux ou nationaux.
  • Les projets peuvent être en phase d’idéation, de mise en œuvre, ou déjà en phase opérationnelle.

 

Critères éliminatoires :

  • Les activités de plaidoyer ne sont pas éligibles.
  • Les activités ou structures qui sont en violation des standards internationaux reconnus de l’ONU, incluant les Droits de l’Homme, la Santé & la Sécurité, le Droit du Travail, l’Anti-Corruption, l’Environnement & le Changement Climatique, etc.

 

Date limite de dépôt de candidatures : l’appel à projet est ouvert de 2020 à 2023

Plus d’informations

Créer une alerte

Recevez tous les 15 jours, le bulletin d'actualité des financements et ressources.

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

Publication|01/03/2021

Notes de SUD #28 | Genre et filières agricoles d’exportation : atouts, limites et enseignements…

Tout chaud

03/03/2021

France 24 “Aide au développement en Afrique : la nouvelle doctrine française”