Fondation Ensemble – Appels à Projets 2021

La Fondation Ensemble a le plaisir de vous informer de l’ouverture de ses appels à projets 2021 :

  • le Fonds programmes
  • Le Fonds petits projets

Fonds programmes

Ce fonds soutient les projets d’Agriculture Durable, de Pêche Durable, de Préservation de la Biodiversité (terrestre et marine), de Technologies Durables. Une importante nouveauté cette année est l’accent mis sur des projets de réensauvagement dans le cadre des projets de Préservation de la Biodiversité.

  • Pays d’intervention éligibles :
    • Pour tous les secteurs : Pérou, Équateur, Laos et Myanmar;
    • Le Mozambique n’est plus éligible que pour les projets de Pêche Durable dans le sud du pays;
    • Les pays d’Europe ne sont éligibles que pour des projets de réensauvagement dans le cadre du secteur Préservation de la Biodiversité ;
    • Madagascar n’est éligible que pour ses zones côtières et exclusivement pour des projets de Pêche Durable ou de Préservation de la Biodiversité Marine.
  • Comme les années précédentes, la Fondation Ensemble souhaite que les propositions (hors réensauvagement) intègrent une composante Santé Sexuelle et Reproductive (SSR)dans la stratégie du projet.

 

Fonds petits projets « Espèces Animales en Danger »

Ce fonds est valable pour tous les pays. Dorénavant les projets soumis doivent prendre en compte la préservation de l’habitat des espèces concernées.

 

Critères de sélection :

  • Votre projet s’inscrit dans la mission de la Fondation : il répond à la demande des populations et aux besoins du terrain. Il vise à améliorer concrètement et durablement les conditions de vie des communautés (impacts sociaux et économiques, sauf pour des projets de réensauvagement dans le cadre du secteur Préservation de la Biodiversité) tout en protégeant et/ou en réhabilitant l’environnement (impacts environnementaux).
  • Les actions soutenues se situent dans les secteurs d’intervention de la Fondation.
  • Votre projet est en phase avec la stratégie nationale du pays d’intervention.
  • Il est participatif et partenarial, sa conception et sa mise en œuvre s’effectuent en consultation et en synergie avec les populations concernées et les partenaires locaux et/ou internationaux identifiés, et contribuent au renforcement de leurs capacités.
  • Il vise un changement d’échelle par une forte implication des autorités locales et/ou nationales, et des actions d’appui et de plaidoyer pour promouvoir des politiques favorables à la réplication des approches développées.
  • Il produit des résultats mesurables et pérennes, sur des actions adaptées et concrètes, contribuant à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD).
  • Il favorise l’innovation lorsque cela est possible.
  • Il intègre la lutte contre les changements climatiques, en tenant compte de leurs effets attendus (adaptation) mais aussi, lorsque possible, en luttant contre les gaz à effet de serre (atténuation).
  • Il favorise une approche entrepreneuriale, l’émergence de structures économiques locales, créatrices d’emplois, gages de pérennité et de réplicabilité.
  • Il encourage autant que possible l’autonomisation (empowerment) des femmes et leur implication véritable à tous les stades et à tous les niveaux de la mise en œuvre du projet, en particulier dans les instances de coordination et de gouvernance.
  • Votre proposition appréciera en détail la situation spécifique des femmes dans la zone d’intervention et le projet intégrera une composante Santé Sexuelle et Reproductive (SSR). Sinon, ce sera justifié. Cette exigence ne concerne pas les projets de réensauvagement.
  • Il promeut le respect des droits et favorise la participation de toutes les parties prenantes aux responsabilités, y compris celle des plus pauvres et des plus vulnérables. Sont concernés : les organisations communautaires ou économiques, les détenteurs des pouvoirs (institutionnels, économiques, sociaux, religieux,…).
  • Les zones d’intervention proposées devront pouvoir être visitées par des membres de la Fondation.
  • Une évaluation à mi-parcours et une évaluation finale devront être prévues au budget et être réalisées.
  • Le budget du projet est calculé en euros. Il inclut les évaluations à mi-parcours et finales, fait apparaître les parts qui seraient financées par la Fondation Ensemble, y compris les frais administratifs (10% maximum des coûts directs) comprenant en particulier les frais d’appui émanant des sièges de l’organisation.
  • Votre proposition fournit un plan de financement prévisionnel précisant le nom des différents bailleurs, leur contribution envisagée, acquise ou confirmée. Même si le projet est retenu par la Fondation, la convention ne peut être signée que lorsque 75% (minimum) des financements sont confirmés (contribution de la Fondation comprise), documents contractuels à l’appui.
  • Votre ONG et/ou votre partenaire opérationnel doivent être enregistrés et habilités à travailler dans le pays d’intervention.
  • Votre ONG a au minimum 3 ans d’ancienneté (révolus) et au minimum 500 000 € de budget annuel.
  • La proposition est écrite en français ou en anglais.

 

Date limite de dépôt des candidatures : 01er février 2021

Montant de la subvention : maximum 50.000 euros par an

Plus d’informations

Créer une alerte

Recevez tous les 15 jours, le bulletin d'actualité des financements et ressources.

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

Publication|20/01/2021

Comment intégrer une approche genre dans les projets climat ?

Publication|18/12/2020

Forêt et climat

Tout chaud

21/01/2021|Catalogue 2021 des formations

Se former pour s’adapter, s’ouvrir et s’engager plus avant

18/01/2021

Le “contrat d’engagement républicain” inquiète le Mouvement associatif

13/01/2021|2021 au coeur des solidarités

Les défis sont de taille mais nous veillerons à les relever avec détermination et optimisme.