Enabel – Droits Sexuels et Reproductifs, lutte contre les violences basées sur le genre à Kindia et Mamou

Le “PDSR/She decides” a pour objectif de renforcer l’accès à la santé et aux droits sexuels et reproductifs, par une approche intégrée qui travaille sur l’ensemble des acteurs et leurs interactions.

L’intervention vise à créer un écosystème favorable à la santé sexuelle et reproductive y compris les Violences basées sur le Genre (VBG) selon une approche basée sur les droits Humains (ABDH).

L’intervention « PDSR/She decides » se décline ainsi en trois résultats ou changements visés :

  1. Les détenteurs de droits sont appuyés tant au niveau individuel que collectif (groupements, associations, clubs, fondations, plateformes, réseaux (avec un focus sur les adolescents et les jeunes)
  2. Les droits sexuels et reproductifs sont assurés par une offre de services complète et de qualité tant sur la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) que sur les Violences Basées sur le Genre (VBG)
  3. Un écosystème favorable à la réalisation des DSSR est développé par une coordination performante (privé-public-associatif), des dynamiques sociales et l’intelligence collective.

La dénomination “détenteurs de droits” concerne les populations de Kindia et Mamou et plus particulièrement les femmes et les adolescents/jeunes ainsi que les enfants tant au niveau individuel qu’associatif : groupement associations, communautés, clubs, fondations, plateformes et réseaux sociaux (identifié dans le portefeuille Guinée sous le vocable « détenteurs de droits »).

Les porteurs d’obligations sont les autorités régionales et préfectorales de Kindia et Mamou en santé, éducation, jeunesse, action sociale, juridiques et religieuses. Pour la santé en particulier, il s’agit des prestataires de services en particulier les centres de santé, les hôpitaux, les agents de santé communautaires, les équipes cadres de région.

Le présent appel à proposition s’inscrit dans les résultats 1 et 2 de l’intervention « PDSR/She decides ». Il vise à confier, à un acteur spécialisé, une action qui sera exécutée de façon complémentaire et synergique avec les autres activités du PDSR/She decides. Le bénéficiaire contractant travaillera en collaboration étroite avec l’équipe de Enabel et ses partenaires.

 

Les projets :

Globalement, pour cet appel lancé par le « PDSR/She decides », il s’agira d’améliorer la santé sexuelle et reproductive des femmes et des filles. Le présent appel à proposition se décline en quatre lots. Les soumissionnaires peuvent postuler et être sélectionnés pour un ou plusieurs lots.

L’action confiée au bénéficiaire contractant vise globalement à améliorer la santé sexuelle et reproductive des femmes et des filles à travers une approche centrée sur les Droits Humains. Il s’agira de renforcer et consolider les connaissances des communautés en général, des jeunes et adolescents, des prestataires de soins et des autorités en particulier sur le droit à la santé sexuelle et reproductive et la lutte contre les violences basées sur le genre.

Un engagement plus fort des acteurs et des changements de comportement tant collectifs, qu’individuels sont attendus à travers la mobilisation des communautés, la mise en place d’un dispositif de sensibilisation et d’information et l’amélioration de la prise en charge des SSR et des VBG au niveau des formations sanitaires.

Enfin, l’articulation entre les différents services et acteurs concernés sera améliorée.

Les actions se dérouleront à Kindia et Mamou.

  • Lot 1 : Renforcement des détenteurs de droits pour le respect, la protection et la prise en charge des droits sexuels et reproductifs dans la région de Kindia (préfectures de Télimélé et Kindia).
  • Lot 2 : Renforcement des détenteurs de droits pour le respect, la protection et la prise en charge des droits sexuels et reproductifs dans la région de Mamou (préfecture de Mamou)
  • Lot 3 : Renforcement des porteurs d’obligations avec un appui aux services de santé dans la prise en charge de la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) et des violences basées sur le genre (VBG) dans la région de Kindia (préfectures de Télimélé et Kindia).
  • Lot 4 : Renforcement des porteurs d’obligations avec un appui aux services de santé dans la prise en charge de la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) et des violences basées sur le genre (VBG) dans la région de Mamou (préfecture de Mamou)

 

Critères d’éligibilité de l’organisation :

  • être une personne morale;
  • être une organisation non gouvernementale nationale ou internationale
  • être établie en Guinée depuis plus de trois ans avec des actions concrètes de développement dans une ou plusieurs zones d’intervention à savoir : Conakry, Kindia, Mamou
  • avoir une expérience de 3 ans dans la mise en œuvre de projets abordant la thématique des VBG et SSR en Guinée ou en Afrique de l’Ouest.
  • avoir une expérience dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest est un atout.
  • avoir déjà géré dans les dernières 5 années deux projets à hauteur d’au moins de 150 000 € : documentés par des attestations et des conventions de subsides (à joindre à la demande); et être directement chargé de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et non agir en tant qu’intermédiaire

 

Date limite de soumission du dossier complet (note conceptuelle et proposition) : 5 avril 2021

Montant de la subvention :

Lot 1 : montant maximum : 150.000 EUR

Lot 2 : montant maximum : 250.000 EUR

Lot 3 : montant maximum : 70.000 EUR

Lot 4 : montant maximum : 130.000 EUR

Plus d’informations

Créer une alerte

Recevez tous les 15 jours, le bulletin d'actualité des financements et ressources.

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

notes-de-sud-30-egalite-femmes-hommes-agriculture-durable
Publication|29/03/2021

Notes de SUD #30 | L’égalité femmes-hommes dans l’accès à la terre, condition prioritaire…

notes-de-sud-28-genre-et-filieres-agricoles-dexportation-atouts-limites-et-enseignements-du-commerce-equitable
Publication|01/03/2021

Notes de SUD #28 | Genre et filières agricoles d’exportation : atouts, limites et enseignements…

Tout chaud

la-communaute-internationale-continue-dapporter-des-reponses-partiales-et-desequilibrees-a-linsoutenabilite-de-la-dette
26/03/2021|Tribune

Les réponses à l’insoutenabilité de la dette sont partiales et déséquilibrées

leau-pour-la-vie-pas-pour-le-profit
24/03/2021|Tribune 8 mars

L’eau pour la vie, pas pour le profit