Enabel – Appui au développement de l’entreprenariat féminin sur l’axe Conakry -Kindia-Mamou

Le nouveau programme de la coopération belge en Guinée couvre la période 2019- 2023. Il contribue à la croissance économique durable et inclusive sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou et comprend trois piliers :

  1. appui au développement de l’entreprenariat (Pilier 1),
  2. Promotion des droits sexuels et reproductifs (Pilier 2) et
  3. Formation, Etudes et Expertises (Pilier 3).

L’appui au développement de l’entreprenariat est composé de trois interventions visant le développement de l’entrepreneuriat agricole, urbain et féminin respectivement.

Les outils de facilitation de l’accès au financement à mettre en œuvre dans le cadre de cet appel à proposition concernent deux des trois interventions du programme d’appui au développement de l’entreprenariat : appui au développement de l’entreprenariat agricole et appui au développement de l’entreprenariat féminin sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou.

 

Bénéficiaires :

L’IEA vise prioritairement des entrepreneurs actifs dans les filières ananas, mangue et pomme de terre dans des milieux ruraux et urbains sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou. Il s’agit de Micro/petites/moyennes Entreprises (MPME) agricoles naissantes/existantes (majoritairement informelles) dirigées par des hommes, des femmes ou des jeunes, développant des initiatives économiques avec un certain potentiel de développement et susceptibles de créer un effet d’entraînement.

L’intervention Entreprenariat féminin (IEF)  cible les filières agricoles (ananas, mangue et pomme de terre) et artisanales en assurant que les actions touchent les bénéficiaires femmes. La stratégie de mise en œuvre de l’IEF se focalise sur les activités et opportunités (nouvelles) économiques spécifiques pour les femmes, prend en compte leurs besoins particuliers et s’efforce de contribuer à l’atténuation des freins et obstacles spécifiques auxquels elles sont confrontées quotidiennement en milieu rural et urbain.

Un des domaines de résultats visés par cette intervention de stimuler l’accès des femmes aux instruments/services financiers adaptés intégrant de mesures incitatives à l’entreprenariat féminin.

 

Objectif de l’appel à propositions et résultats attendus :

Spécifiquement, l’objectif de l’action est de faciliter l’accès durable d’entrepreneurs actifs dans les filières agricoles cibles, au financement de leur activité en phase d’installation, de croissance ou maturation.

Pour ce faire, il s’agira de mettre en place et de faire fonctionner un dispositif de subvention d’investissement adossée au crédit.

Les résultats attendus sont :

  1. Un dispositif de subvention adossée au crédit, permettant l’accès au financement de MPME agricoles afin de pouvoir financer des équipements spécifiques, des investissements dans l’innovation, des nouvelles installations, sur base de critères d’éligibilité explicites, est mis en place et est opérationnel
  2. Des relations commerciales régulières sont créées entre les MPME agricoles et les IMF grâce à la contribution du dispositif de subvention adossée au crédit.
  3. Afin d’assurer une bonne couverture de la zone d’intervention, il est prévu que le bénéficiaire contractant mette en place un partenariat avec au moins 2 IMF, choisies idéalement parmi celles retenues par Enabel suite à un appel à manifestations d’intérêt en 2020.

 

Types d’action :

  • Mise en place et opérationnalisation d’un dispositif de subventions d’investissement adossées au crédit en faveur des MPME agricoles
  • Identification et sélection d’IMF partenaires intéressées par le dispositif de subvention d’investissement adossée au crédit et en capacité d’y participer à travers le financement de demandes jugées bancables selon leurs critères
  • Gestion axée sur les résultats du dispositif de subvention d’investissement adossée au crédit
  • Coordination des parties prenantes dans la mise en œuvre des outils de financement, notamment le dispositif de subvention adossée au crédit.

Les actions proposées ici ne sont pas exhaustives. Le partenaire de mise en œuvre proposera à Enabel les actions, y compris celles-ci, qu’il jugera pertinentes pour l’atteinte des résultats.

Les types d’action suivants ne sont pas recevables :

  • actions consistant uniquement ou principalement à parrainer la participation de particuliers à des ateliers, séminaires, conférences et congrès;
  • actions consistant uniquement ou principalement à financer des bourses individuelles d’études ou de formation (sauf si indiqué de manière explicite dans les présentes lignes directrices).

La durée initiale prévue d’une action ne peut pas être inférieure à 24 mois ni excéder 26 mois

 

Critères d’éligibilité :

Pour pouvoir prétendre à des subsides, le demandeur doit satisfaire aux conditions suivantes :

  • être une personne morale
  • être un acteur privé sans but lucratif ou une fondation ou être une personne morale de droit privé dont la maximisation du profit ne constitue pas l’objectif prioritaire
  • être directement chargé de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s)) et non agir en tant qu’intermédiaire.

Expérience et capacités :

  • Avoir au moins 2 expériences de mise en place de financements ou de subvention en faveur d’entrepreneurs
  • Avoir au moins 2 expériences de gestion de financements ou de subvention en faveur d’entrepreneurs
  • Avoir au moins 2 expériences d’appui aux IMF
  • Pouvoir justifier d’expériences précédentes avec un bailleur de fonds international en lien avec la thématique de cet appel
  • Avoir au moins cinq (5) ans d’expérience en Guinée et/ou en Afrique de l’Ouest
  • Une expérience dans le crédit -bail, une expérience dans le secteur agricole seront des atouts.

Le demandeur peut agir soit individuellement, soit avec un ou des codemandeurs.

 

 

Date limite de soumission : 18 mai 2021

Subvention :  min.1 300 000 EUR – max. 1 500 000 EUR (au moins 70% de l’enveloppe doit être affecté à la subvention d’équipement adossée au crédit.)

Plus d’informations

Créer une alerte

Recevez tous les 15 jours, le bulletin d'actualité des financements et ressources.

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

un-outil-deducation-nutritionnelle-ludique-pour-renforcer-la-prevention-de-la-malnutrition-infantile-au-niger
Actualité|09/04/2021

Un outil d’éducation nutritionnelle ludique pour renforcer la prévention de la malnutrition infantile…

au-croisement-des-pratiques-humanitaires-et-de-developpement-dans-les-crises-prolongees
Publication|30/03/2021

Au croisement des pratiques humanitaires et de développement dans les crises prolongées

notes-de-sud-30-egalite-femmes-hommes-agriculture-durable
Publication|29/03/2021

Notes de SUD #30 | L’égalité femmes-hommes dans l’accès à la terre, condition prioritaire…

Tout chaud

la-communaute-internationale-continue-dapporter-des-reponses-partiales-et-desequilibrees-a-linsoutenabilite-de-la-dette
26/03/2021|Tribune

Les réponses à l’insoutenabilité de la dette sont partiales et déséquilibrées

leau-pour-la-vie-pas-pour-le-profit
24/03/2021|Tribune 8 mars

L’eau pour la vie, pas pour le profit