AFD : Appel à projets Crise et sortie de Crise (APCC) « Appui au développement des jeunes enfants dans la Province du Lac Tchad (ADELAC) »

AFD : Appel à projets Crise et sortie de Crise (APCC) « Appui au développement des jeunes enfants dans la Province du Lac Tchad (ADELAC) »

But de l’appel à projets :

L’appel à projets Crise et sortie de crise « Appui au développement des jeunes enfants dans la province du Lac Tchad (ADELAC)» (« l’Appel ») vise à financer des projets de développement portés par des OSC ou d’autres organismes à but non-lucratif :

  • en consortium avec des ONG, notamment locales ;
  • disposant d’expériences préalables dans la région ciblée, avant et/ou pendant la crise ;
  • disposant d’expériences dans la mise en œuvre de projets dans les domaines de l’éducation et de la santé
  • disposant d’éléments tangibles démontrant leur capacité à évaluer les enjeux et les risques sécuritaires dans la zone d’intervention ;
  • disposant d’une capacité de dialogue rapproché avec le siège de l’AFD à Paris et avec l’agence locale du pays de mise en œuvre ;
  • capables de démontrer leur capacité à mettre en œuvre des projets d’envergure, le budget du projet soumis ne devant pas représenter plus de 35% de la moyenne des ressources annuelles sur les trois derniers exercices certifiés de l’organisation porteuse du projet. Dans les contextes où cela est justifié et dans la mesure où les capacités d’absorption notamment par les effectifs présents de l’organisation porteuse du projet et de gestion fiduciaire de celle-ci ne s’en trouvent pas affectées, le budget annuel du projet pourra aller jusqu’à 70% de la moyenne des ressources annuelles sur les trois derniers exercices certifiés.

 

Financement et mode opératoire :

Dans le cadre de l’Appel, l’AFD se propose de contribuer au financement de dépenses nécessaires à la réalisation de projets conçus et définis par les OSC pour une durée de 48 mois.

Montant de la subvention : 10 000 000 €

Les projets faisant l’objet d’un cofinancement par un autre bailleur seront appréciés.

Les OSC internationales sont encouragées à travailler en partenariat avec d’autres OSC, et obligatoirement avec au moins une ONG tchadienne, en vue de permettre le renforcement des capacités locales.

Le concours de l’AFD peut financer 100% du budget total TTC du projet.

Il ne peut (i) financer les dépenses non directement liées au projet, (ii) se substituer à un financement existant.

Le financement des opérations de l’OSC retenue fera l’objet d’avances comme suit :

  • 1er versement de 40% du montant de la subvention
  • 2ème versement de 40% du montant de la subvention
  • 3ème versement de 20% du montant de la subvention

Les OSC prendront en charge tous les frais afférents à la préparation de leurs offres et l’AFD ne sera en aucun cas responsable de ces coûts, ni tenue de les payer. Les dépenses prises en compte par l’AFD ne seront éligibles qu’à compter de la date de signature de la convention de financement.

Les frais administratifs et de structure devront être réduits au minimum. Ils constitueront un critère de sélection. Les frais de personnel au siège en charge du projet seront intégralement à prévoir dans la ligne « frais administratifs ». Seul les frais de mission du personnel de siège pourront être répercutés dans une autre rubrique type « Appui et Suivi ».

Présentation des propositions :

La sélection est effectuée sur la base d’une note projet (cf. modèle en section III) accompagnée d’un dossier administratif (cf. section IV) et des fiches de renseignements (sections V et VI) à remettre au plus tard le 9 septembre 2019 à 17 heure de Paris.

Pour les propositions retenues, les OSC seront ensuite invitées à poursuivre l’instruction, en étroite relation avec le Responsable d’équipe projet de l’AFD, et soumettront une note projet finale, validée par l’ensemble de parties. Cette proposition finale et complète devra intégrer les éventuels éléments issus d’un dialogue avec le Responsable d’équipe projet désigné à l’AFD. Sur cette base, le Responsable d’équipe projet soumettra le projet aux instances de validation des concours de l’AFD.

Plus d’informations