Apéro-politique : Feminismos : ici et là-bas, la lutte continue !

Apéro-politique : Feminismos : ici et là-bas, la lutte continue !

Cette année 2018 a été forte en émotions pour les mouvements féministes sud-américains ! Depuis les mobilisations pour la légalisation de l’avortement en Argentine jusqu’aux occupations des universités par les étudiantes chiliennes, en passant par #EleNao au Brésil et #NiUnaMenos sur les réseaux sociaux et dans les rues, les féministes montrent, une fois encore, qu’elles sont bien le fer de lance des mouvements de contestation récents en Amérique du sud.

Ritimo vous propose donc, dans le cadre d’un apéro politique du CICP, en prenant appui sur plusieurs articles publiés dans le cadre du numéro 17 de la collection Passerelle (« Féminismes ! Maillons forts du changement social« ) et avec la présence de leurs autrices, de venir discuter de l’actualité de ces luttes, de leur diversité et l’écho qu’elles ont en France. En effet, c’est dans le but de créer des ponts entre des univers culturels et linguistiques différents, bien que traversés par les mêmes luttes et les mêmes engagements, que Ritimo s’efforce de faire traduire ses publications dans d’autres langues. La version en espagnol de cette publication sera d’ailleurs disponible lors de cet événement.

A noter également, le petit clin d’œil à une date qui est l’occasion, pour beaucoup de mouvements féministes latinoaméricains, de remettre en question les stéréotypes de l’amour romantique patriarcal, toxiques, combinés à une frénésie consumériste incompatible avec nos aspirations à une société plus juste, plus digne, et libre de violences.

Nous compterons sur la présence, entre autres, de :
– Monique Crinon, co-fondatrice du Collectif féministe pour l’Egalité (CFPE) et membre du comité éditorial de la publication,
– Jules Falquet, maîtresse de conférence en sociologie à l’Université Paris Diderot,
Alerta Feminista, collectif féministe de latinoamericain.e.s en France,
– Christine Vanden Daelen, militante féministe et permanente au Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes (CADTM) de Belgique,
– Jacqueline Deloffre, responsable de la Comission Droits des Femmes d’Amnesty International France.

Rendez-vous donc le 14 février, à partir de 18h30, dans la grande salle « Al-Feneiq » du CICP, 21 ter rue Voltaire, Paris 11e !