Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Sipar

    Sipar

    Depuis plus de 35 ans, Sipar est engagé dans le développement des populations les plus défavorisées du Cambodge. Centrée sur le développement de la lecture et la lutte contre l’illettrisme, l’association opère depuis plus de 25 ans dans toutes les régions du Cambodge avec un seul objectif : faire du livre un levier d’éducation, le porter et le rendre accessible aux populations les plus démunies.

    Sipar est une ONG française créée en 1982 pour l’accueil des réfugiés cambodgiens en France. Les premières actions sur le terrain furent l’enseignement du français dans les camps de réfugiés en Thaïlande et la formation dans les sites à la frontière khméro-thaïlandaise.

    En 1992, Sipar arrive au Cambodge. Après 20 ans de guerre, le pays est exsangue. Tout ce qui avait trait au savoir a disparu, le système éducatif est à reconstruire. Sipar collabore avec les institutions, les communautés sur le terrain et centre toutes ses actions autour du développement de la lecture, de l’éducation par l’accès aux livres et de la lutte contre l’illettrisme.

    Le programme des bibliothèques fixes et mobiles

    Sipar a initialement  mis en place des lieux de lecture dans les milieux scolaires : 300 écoles primaires sont équipées de bibliothèques et plus de 2500 bibliothécaires ont été formés par Sipar. Dans le secteur public (villages, hôpitaux, prisons, usines textile…) Sipar a créé des coins de lecture et implanté des bibliothèques et centres de ressources documentaires. Sur les routes ont été mises des bibliothèques mobiles : 9 bibliobus sèment le livre dans des régions défavorisées pour le rendre accessible aux communautés les plus pauvres et développer le goût de la lecture dès le plus jeune âge.

    Le programme édition de livres en langue khmère

    Après avoir développé le métier de bibliothécaire au Cambodge, Sipar développe la filière édition.

    Confronté à la pauvreté de l’offre, Sipar lance en 2000, un programme d’édition de livres en langue khmère et propose aujourd’hui 180 ouvrages répartis en 16 collections en langue khmère adaptées aux différentes tranches d’âges et publics. Plus de 2 millions d’exemplaires sont dans les mains des jeunes lecteurs.
    L’équipe Edition de Phnom Penh est composée de 12 personnes qui conçoivent et éditent 20 nouveautés chaque année.

    Nos valeurs et nos Engagements

    Depuis sa création, Sipar opère avec trois valeurs fondamentales : l’Innovation et le renouvellement de ses actions auprès des plus défavorisés,  le transfert de savoirs aux instances et professionnels cambodgiens, et la recherche de la pérennité des projets en favorisant l’appropriation par les bénéficiaires et la formation permanente de l’équipe locale.

    • Innovation

    Sipar a toujours eu une vocation de pionnier et l’audace nécessaire pour oser ouvrir des programmes innovants au service des plus défavorisés en faveur de développement de la lecture.

    • Appropriation et transfert de savoirs

    Sipar travaille en étroite collaboration avec les instances cambodgiennes et non en parallèle ce qui permet une meilleure appropriation des programmes. Les formations sont adaptées pour une transmission efficace des compétences aux populations cambodgiennes.

    • Développement

    Sipar initie ses projets en concertation avec les futurs bénéficiaires et assure leur pérennité dans un souci d’aide au développement et non d’assistanat à un pays. Aujourd’hui, à Phnom Penh, une équipe formée et performante de 39 cambodgiens travaille à la réussite des projets au service d’un développement durable pour leur pays.

    Chiffres clés

    • 250 000 enfants devenus lecteurs
    • 310 bibliothèques scolaires en primaires sur tout le territoire
    • 9 bibliothèques de référence en secondaire
    • 18 centres d’éducation pour tous (communaux)
    • 9 bibliothèques mobiles (bibliobus)
    • 2500 bibliothécaires formés
    • 19 coins lecture à l’hôpital
    • 21 clubs de jeunes en zones rurales
    • 26 bibliothèques dans les prisons
    • 18 bibliothèques en usines textiles
    • 180 titres jeunesse en khmer
    • 2 000 000 d’exemplaires imprimés

    « Lire et instruire c’est construire l’avenir ». Telle est la mission de Sipar.

  • Solidarité Laïque

    Solidarité Laïque

    Depuis 1956, Solidarité Laïque lutte contre les exclusions et améliore l’accès de toutes et tous à une éducation de qualité. Nous agissons en France et dans plus de 20 pays.

     

    NOS OBJECTIFS : ÉDUCATION DE QUALITÉ POUR TOUTES ET TOUS

    L’éducation est d’abord un droit fondamental. Elle est aussi la clé du développement humain et social et un levier pour lutter contre les injustices et l’intolérance. Chemin qui mène à la liberté individuelle et collective, elle pose les fondements du « vivre ensemble », dans le respect des convictions de chacun.

     

    NOS VALEURS : LAÏCITÉ ET SOLIDARITÉ

    50 organisations sont membres de Solidarité Laïque. Ces associations, coopératives, fondations, mutuelles et syndicats sont majoritairement liés à l’école publique, à l’éducation populaire et à l’économie sociale. Elles partagent les idéaux de laïcité, d’éducation et de lutte contre l’exclusion. Ensemble, au sein de notre collectif, elles souhaitent contribuer activement à faire respecter les droits fondamentaux de chacun, quelles que soient ses origines ethniques, religieuses ou sociales.

     

    NOS PRINCIPES : CO-DÉVELOPPEMENT ET RÉCIPROCITÉ

    Solidarité Laïque soutient des projets au travers de partenariats coresponsables, réciproques et durables entre les acteurs de notre réseau et les organisations de la société civile. La complémentarité de compétences, le renforcement mutuel et le développement de synergies collectives permettent d’interagir avec et pour les populations cibles et d’influer sur les politiques publiques.

     

    NOS RÉSULTATS : DES CHANGEMENTS DURABLES

    Une fois nos programmes achevés, nos partenaires locaux, renforcés et structurés en réseaux, sont plus à même d’agir et de peser sur les pouvoirs publics, pour améliorer les conditions de vie des populations et plus particulièrement leur accès équitable à une éducation de qualité. Nos missions sociales accompagnent des changements en profondeur qui améliorent durablement le quotidien de tous et notamment des plus vulnérables, au premier titre desquels, les enfants, les jeunes et les femmes.

     

    NOS MISSIONS SOCIALES

    Dans toutes nos actions, nous accompagnons des changements en profondeur qui permettent d’atteindre des changements durables.

     

    ÊTRE SOLIDAIRE

    Agir pour et avec les professionnels et militants de l’éducation, les sociétés civiles, les jeunes, les familles démunies et les enfants vulnérables.

     

    ÉDUQUER À LA CITOYENNETÉ

    Proposer des campagnes de sensibilisation citoyennes, produire des outils pédagogiques pour favoriser l’engagement citoyen des enfants et des  jeunes.

     

    INFLUENCER LES POLITIQUES PUBLIQUES

    Agir collectivement auprès des politiques pour le respect des droits fondamentaux en France et à l’international : accès à l’éducation de qualité pour tous, application de la convention internationale des droits de l’enfant, mise en œuvre des objectifs du développement durable…

     

  • Solidarité Sida

    Solidarité Sida

    À la fois acteur de prévention, organisateur d’événements et partenaire d’associations communautaires à travers le monde, Solidarité Sida a choisi de faire de l’événementiel le socle de sa démarche auprès de la jeunesse.

    L’histoire de Solidarité Sida démontre avec force que, contrairement aux idées reçues, les jeunes sont prêts à s’engager. Par ses initiatives, l’association leur offre un terrain d’action citoyen ou répond à leurs préoccupations en termes de santé et/ou de sexualité. Ils sont plus de 3 000 bénévoles à faire vivre la chaîne de solidarité sur laquelle s’appuie la démarche de Solidarité Sida.

    Solidarité Sida ne vit pas de dons ni de subventions. Pour pouvoir financer ses actions de prévention ou des programmes d’aide aux malades à travers le monde, l’association se doit de dégager des fonds au travers d’initiatives ou d’événements qu’elle produit et organise comme Solidays ou le Gala. Ce modèle unique d’économie solidaire oblige Solidarité Sida à innover constamment et à fédérer autour de son projet de nombreuses énergies. 

    Pour viser des effets durables, le renforcement de l’action de la société civile est une priorité, notamment dans les pays du sud. Plutôt que développer ses propres programmes, Solidarité Sida a préféré tisser de nombreux partenariats avec des associations communautaires, installées au cœur des populations.

    Les actions de Solidarité Sida portent ainsi sur quatre grandes missions :

    AIDER… Que ce soit en France ou à l’international, voilà 25 ans que Solidarité Sida agit sur tous les fronts pour aider les plus vulnérables et réduire les inégalités dans l’accès aux traitements et aux soins. Aujourd’hui, Solidarité Sida soutient près de 100 associations à travers le monde.

    PREVENIR … On meurt toujours du sida en France et malgré l’information, un jeune sur 3 n’utilise pas systématiquement les préservatifs. Les faits sont là. Ici ou ailleurs, la nécessité d’innover pour être écouté se fait grande. De plus en plus, la prévention doit être mise en scène pour être efficace. Depuis sa création, Solidarité Sida organise des actions de prévention sur le terrain en allant à la rencontre des jeunes.

    DEFENDRE les intérêts et droits des personnes vivant avec le VIH. Face aux enjeux actuels de la lutte contre le sida, les actions de terrain ne suffisent plus. Avec ses partenaires associatifs, Solidarité Sida a décidé de s’investir dans un travail d’interpellation des gouvernements et des médias. Ainsi le combat est renforcé par des actions de lobbying et de plaidoyer en faveur d’un accès universel aux traitements.

    MOBILISER… L’histoire de Solidarité Sida démontre avec force que, contrairement aux idées reçues, les jeunes sont prêts à s’engager. Par ses initiatives et ses événements, l’association répond à leur envie d’agir et leur offre un terrain d’action citoyen en faveur d’une plus grande solidarité entre pays riches et pauvres.

  • SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants France est une association indépendante, apolitique et non confessionnelle, créée en 1956 et reconnue d’utilité publique en 1969. Acteur de la protection de l’enfance en France, SOS Villages d’Enfants France est aussi une ONG de solidarité internationale membre de la fédération SOS Villages d’Enfants International constituée de 116 associations intervenant dans 135 pays.

    Guidée par l’esprit de la CIDE, SOS Villages d’Enfants défend les droits de l’enfant et en premier lieu celui à vivre dans un environnement familial qui favorise son développement personnel, son autonomie sociale et professionnelle afin qu’ultérieurement il devienne un adulte qui participe à la société et puisse s’engager dans le développement de son  pays.

    Pour réaliser cet objectif, SOS Villages d’Enfants France et ses partenaires locaux proposent des réponses adaptées aux situations de deux groupes cibles : les enfants risquant de perdre la prise en charge parentale et les enfants l’ayant perdue.

    • Lorsqu’un risque d’abandon ou de déstructuration familiale est identifié, la famille est accompagnée et conseillée afin d’être renforcée durablement. Les axes d’intervention sont définis par la famille en fonction de ses besoins: développement des revenus, amélioration des relations familiales, des conditions de logement, accès aux services de l’Etat, promotion des droits humains, …
    • Lorsque le maintien au sein de sa famille se révèle impossible ou contraire à l’intérêt de l’enfant, il peut être pris en charge au sein d’un village d’enfants SOS, de familles d’accueil ou de structures pour jeunes.
    • Lorsque les services de base, en premier lieu l’accès à une éducation de qualité et aux soins maternels et infantiles, sont absents ou inadéquats, SOS soutient leur mise en place ou leur adaptation en partenariat avec les politiques publiques.

    SOS Villages d’Enfants France appuie spécifiquement 22 associations homologues nationales en contribuant à leur financement et en renforçant leurs capacités aux niveaux opérationnel, organisationnel, stratégique et institutionnel afin d’assurer l’efficacité et la pérennité de leur action. Mettant elle-même en œuvre des activités de terrain, de réflexion et de plaidoyer en France et en Europe, SOS Villages d’Enfants France est également en mesure de proposer des transferts de compétences à ses partenaires locaux.

     

    Les actions de solidarité internationale en chiffres :

     

    Chiffres au 1/01/2015

    Total des activités de  SOS Villages d’Enfants International

     Dont actions activités internationales soutenues par SOS Villages d’Enfants France
    Programme de renforcement de la famille 731 52 programmes
    559 000 22 600 enfants bénéficiaires et leurs familles
    Education et formation 478 92 établissements
    146 500 26 500 enfants et jeunes scolarisés ou formés
    Prise en charge alternative 1 311 44 villages SOS et foyers de jeunes
    84 000 8 016 enfants pris en charge
    Santé 77 29 structures médicales
    962 000   services ou consultation

     

  • Terre des Hommes

    Terre des Hommes

    Terre des Hommes France agit pour la promotion, la défense et la mise en œuvre des droits humains fondamentaux des populations défavorisées et contribue à la construction d’une société civile et démocratique.

    • Nous collaborons à l’international, d’égal à égal, avec des partenaires associatifs, afin de former et d’accompagner ces populations pour qu’elles puissent faire valoir leurs droits.
    • Nous agissons auprès des décideurs et institutions françaises et internationales pour que l’application de ces droits soit garantie.
    • Nous nous investissons en France dans la sensibilisation et l’éducation aux droits.

    Terre des Hommes France est membre de la Fédération internationale de Terre des Hommes.

  • Triangle Génération Humanitaire

    Triangle Génération Humanitaire

    Née en 1994 d’une volonté de développer une expertise transversale et pérenne, Triangle G H, association de solidarité internationale, élabore et met en œuvre, des programmes d’urgence, de réhabilitation et de développement dans les domaines de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, du génie civil, de la sécurité alimentaire et du développement rural, du socio-éducatif et du psychosocial.

     En 2019, ses équipes engagées sont présentes dans 11 pays et gèrent 68 programmes grâce à des partenariats publics durables avec les principaux bailleurs internationaux.

     

    L’association est moteur de projets qu’elle élabore avec des partenaires nationaux en identifiant et en mobilisant les ressources et les compétences locales. Cette approche vise à répondre au plus près des besoins exprimés et tend vers l’autonomie des groupes de personnes aidées.

    L’aide est apportée sans discrimination d’aucune sorte. L’association agit en totale indépendance. Elle est administrée par un Conseil élu.

    L’association est financée en grande partie par des institutions internationales. Elle s’oriente néanmoins vers une recherche active de partenariats privés (entreprises, fondations d’entreprises…). Régulièrement soumise aux audits des organisations qui la financent, l’association a prouvé sa capacité à gérer des fonds publics, grâce auxquels elle inscrit son action dans la durée.

    Fondée sur des valeurs communes d’écoute et de réactivité, lieu de vie et d’expression des engagements personnels, des savoir-faire et de leur partage, l’association revendique “taille humaine”, professionnalisme et pragmatisme. Triangle G H souhaite également préserver et valoriser la notion d’association au sens de “personnes qui mettent en commun leurs activités dans un autre but que le partage de bénéfices”.

  • Un Enfant par la Main

    Un Enfant par la Main

    Un Enfant par la Main est une Association loi 1901 qui propose de parrainer des enfants démunis et de réaliser des projets  dans leurs communautés, en Afrique, en Amérique Latine et en Asie.

    Un Enfant par la Main fait partie du réseau international ChildFund Alliance composé de 11 membres.

    La mission de chacun des membres a toujours été de mettre en place des solutions pérennes pour répondre aux problèmes de développement qui touchent les enfants et leurs familles

    Un Enfant par la Main collabore étroitement avec 4 partenaires :

    Ces 4 organisations partenaires opèrent directement sur le terrain avec le concours de professionnels et des populations locales qui apportent leur expertise pour améliorer les conditions de vie des enfants et de leurs communautés.

    Aujourd’hui, grâce à plus de 11 000 parrains et donateurs fidèles, Un Enfant par la Main contribue à soutenir près de 100 000 enfants et familles dans le cadre de programmes de développement communautaires dans 18 pays d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie.

    En 2017, Enfants sans Frontières nous a rejoint pour donner à nos actions un plus grand rayonnement. ONG française de solidarité internationale créée en 1974, Enfants sans Frontières agit en faveur de l’éducation d’enfants défavorisés, dans une approche durable et globale intégrant les conditions de vie et l’environnement de l’enfant.

    L’aventure a démarré par l’ouverture d’un centre de nutrition à Gros Morne, en Haïti. Puis l’association s’est recentrée sur l’éducation. elle vient ainsi aujourd’hui en aide à plus de 3000 enfants dans 82 établissements scolaires dans 5 pays.

    C’est parce que nous partageons cette même vision et que nous nous fondons sur les mêmes valeurs que nos 2 associations ont opéré une fusion.

    Cette évolution, nécessaire pour nos associations, nous permet de démultiplier :

    • nos actions dans nos pays d’intervention,
    • ainsi que notre impact sur l’éducation des enfants.

    En Haïti, des programmes d’appui aux familles rurales sont mis en place depuis plus de 10 ans, des programmes d’accès à l’eau, de développement agricole et économique afin de donner les moyens aux familles de prendre en charge la scolarité de leurs enfants.