Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Equilibres et Populations

    Equilibres et Populations

    Créée en 1993, par des médecins et des journalistes, dans le contexte de la conférence internationale sur la population et le développement du Caire, Equilibres & Populations travaille à améliorer les conditions de vie et le statut des femmes, facteur essentiel d’un développement juste et durable.

    Adopter une démarche participative

    Equilibres & Populations adopte aussi systématiquement que possible une démarche participative dans la conduite de son action. Nous considérons en effet que cette démarche est un gage de qualité, notamment en termes d’appropriation, de responsabilisation, de durabilité, d’ancrage, d’autonomisation et de légitimité.
    Fondée sur l’instauration d’un dialogue continu, cette démarche a pour objectif principal d’associer étroitement les différentes parties-prenantes à notre action : nos partenaires associatifs, le personnel sanitaire et social, les parlementaires, les décideurs et, bien entendu, les populations des zones d’intervention.

    Nouer des partenariats

    Au lieu d’opter pour une croissance interne, Equilibres & Populations a choisi de développer le périmètre et la qualité de ses actions grâce à une stratégie d’alliances et de partenariats multi-acteurs (OSC, parlementaires, journalistes, chercheurs, fonctionnaires, experts techniques,…). Ce mode d’organisation s’appuie sur la complémentarité des savoir-faire et renforce l’adaptabilité et la réactivité.
    Depuis plus de dix ans, Equilibres & Populations collabore de manière continue avec des associations ouest-africaines avec lesquelles elle partage une vision commune. Dotés d’une connaissance fine des sociétés et de leurs dynamiques, ces partenaires promeuvent un changement dans leurs pays respectifs. Riches de nos complémentarités, nous avons établi au cours du temps des relations de confiance qui nous permettent de construire et de mener ensemble des programmes auprès des populations ainsi que des actions de plaidoyer adaptés aux situations sociopolitiques locales.

    Travailler en réseaux

    Equilibres & Populations a également su créer ou rejoindre des synergies entre acteurs du développement : organisations de solidarité internationales (OSI), structures de recherche et universités, institutions publiques, entreprises…
    Nous collaborons avec des réseaux d’OSI en France, en Europe et en Afrique francophone subsaharienne. Nous nous y investissons à différents niveaux, en collaborant aux travaux et aux prises de position collectifs, en coordonnant des groupes de travail ou en participant aux organes associatifs (conseil d’administration).

  • Experts Solidaires

    Experts Solidaires

    L’association Experts-solidaires est un réseau d’experts engagés qui s’est réuni suite au constat que l’expertise est insuffisamment partagée, trop dépendante de mécanismes de financement du développement où la solidarité et l’entraide n’ont plus leur place.
    Pour répondre à cette situation, et pour redonner un sens à nos métiers, nous avons souhaité nous unir pour mettre nos expertises diverses au service d’initiatives qui, par leur taille, leurs porteurs ou leurs thématiques, n’ont pas accès à un soutien technique, institutionnel, social ou organisationnel.
    Nos domaines d’intervention :
    • Sécurités alimentaire
    • Habitat & Urbanisme
    • Environnement
    • Energie
    • Accès à l’eau & Assainissement
  • Fédération Léo Lagrange

    Fédération Léo Lagrange

    Réseau d’associations d’éducation populaire et employeur de l’économie sociale et solidaire dont les cœurs de métier sont l’animation et la formation, la Fédération Léo Lagrange s’appuie sur les compétences de milliers de salariés et bénévoles pour bâtir une société de progrès. Association loi 1901 reconnue d’utilité publique, elle est un partenaire privilégié des collectivités locales dans la conduite de leurs politiques sociales, éducatives, culturelles et d’insertion.

    Pour la Fédération Léo Lagrange, être un mouvement d’éducation populaire, c’est :

    • donner les moyens à tous, tout au long de la vie, de s’épanouir et de s’emparer de sa citoyenneté
    • agir, en complément de l’école et de la famille, pour favoriser l’égalité des chances
    • proposer aux publics de tous âges des loisirs et des activités
    • être l’ambassadrice de la jeunesse en offrant aux jeunes un espace d’engagement citoyen
    • permettre à chacun d’allier la découverte de soi à l’envie d’aller vers l’autre

    C’est, en somme, un engagement éducatif.

  • Fondation Plan International France

    Fondation Plan International France

    L’ONG Plan International intervient dans 55 pays en développement pour un monde plus juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité entre les filles et les garçons. Pour leur donner les moyens de construire leur avenir, 1 788 projets de développement, qui bénéficient à 34 millions d’enfants, sont actuellement conduits grâce aux dons de particuliers, parrainages d’enfants, mécénats d’entreprises et subventions publiques.

    Fondée en 1993, Plan International France est une fondation reconnue d’utilité publique, membre du réseau Plan International, et forte de 31 salarié·e·s et d’une centaine de bénévoles.

    Grâce à ses 39 000 marraines, parrains, donateurs et donatrices, Plan International France finance de nombreux programmes destinés à donner aux enfants un avenir meilleur.

  • France Volontaires

    France Volontaires

    France Volontaires est la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echange et de Solidarité (VIES). Les membres de la plateforme, (structures d’envoi de volontaires, collectivités, associations, etc) adhèrent à une charte commune.

    France Volontaires est par ailleurs membre du Groupement d’Intérêt Public Agence du Service Civique et contribue au développement du Service Civique, dans le cadre de son volet international.

    France Volontaires appuie et soutient les acteurs du volontariat, candidats, volontaires, structures d’accueil ou d’envoi. Les missions de la plateforme sont spécifiées dans le Contrat d’Objectifs et de Performance signé entre France Volontaires et le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

    • Promouvoir les engagements
    • Animer le réseau
    • Accompagner partout dans le monde
    • Innover
    • Conseiller et orienter
    • Informer
    • Valoriser l’expérience

    Une convention de partenariat qui définit les engagements de l’Etat et des associations d’envoi de Volontaires ainsi qu’une Charte du volontariat international d’échange et de solidarité qui précise les principaux engagements qualitatifs à tenir par les associations d’envoi et par les Volontaires, ont été signées lors du lancement de France Volontaires.

    France Volontaires s’est dotée de statuts associatifs dès fin 2009, est une association régie par la Loi de 1901. Elle est par ailleurs structure d’envoi de volontaires de solidarité international (VSI), mais dans une mesure relative, elle transfert également des missions à ses membres (une vingtaine en 2012).

    Une trentaine d’acteurs fait partie de la plateforme, en tant que ministère, associations ou collectivités territoriales.

    www.france-volontaires.org
    www.evfv.org
    www.observatoire-volontariat.org
    www.ressources-volontariat.org

  • Geres (Groupe Energies Renouvelables Environnement et Solidarités)

    Geres (Groupe Energies Renouvelables Environnement et Solidarités)

    Créé en 1976, le GERES – Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités – est une association à but non lucratif, dont les actions visent à améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres par la mise en œuvre de projets qui réduisent la précarité énergétique, préservent l’environnement et limitent les changements climatiques et leurs conséquences. L’association déploie une ingénierie de développement et une expertise technique spécifique menées en partenariat avec les communautés et les acteurs locaux.

    Production d’énergie propre, Sobriété et efficacité énergétique, Politique locale et territoire, Développement économique et Changements climatiques sont ses 5 thématiques d’intervention.
    170 collaborateurs conduisent 75 projets de développement durable innovants, en France et dans 22 pays du Sud.

  • GRDR Migration-Citoyenneté-Développement

    GRDR Migration-Citoyenneté-Développement

    La mobilité est une richesse pour des territoires solidaires

    Le Grdr est une organisation de solidarité internationale à caractère associatif (loi 1901) et à but non lucratif, sans affiliation politique et religieuse.

    En France tout comme en Afrique de l’Ouest, des femmes et des hommes, étudiants, agriculteurs, migrants, jeunes actifs, retraités ou personnes simplement concernées par la thématique « migration, citoyenneté et développement », se mobilisent aux côtés du Grdr, pour apporter leur soutien, donner de leur temps et proposer leurs compétences bénévolement.

    Le Grdr s’engage depuis 1969 pour la promotion sociale, culturelle et économique des migrants subsahariens en France et de leurs régions d’origine. Depuis deux générations, l’association accompagne ces « travailleurs », pour assurer à leurs familles, villages et pays un meilleur accès à l’éducation, à la santé, à l’eau comme à la production agricole et à la micro-entreprise. Le Grdr c’est aujourd’hui une équipe de 100 salariés et bénévoles de 13 nationalités différentes, qui intervient dans 5 pays (Mali, Mauritanie, Sénégal, Guinée Bissau, France) et une soixantaine de communes, avec une vingtaine de partenaires européens et ouest-africains. Chaque année, des écoles, des dispensaires, des puits, des barrages sont réalisés avec notre appui, tandis qu’en France des associations de migrants qui interviennent notamment auprès des femmes, des migrants les plus âgés et dans la lutte contre les discriminations reçoivent notre soutien…

    L’engagement des adhérents, salariés et partenaires du Grdr lui permet de poursuivre son action auprès des migrants et de leurs régions d’origine et de contribuer au « vivre ensemble » dans une France qui doute de son projet de société. Pour le Grdr, il passe par la reconnaissance de l’apport des migrants en France et en Europe et par la solidarité avec les pays d’origine.

  • GREF (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    GREF (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    Le GREF est une association de solidarité internationale, fondée en 1990. Elle est composée de plus de 500 membres, tous bénévoles, formateurs issus de l’éducation, de la formation d’adultes, de l’animation, du travail social… Le GREF collabore à des projets dans les domaines éducatif, culturel et social, afin que les populations deviennent le véritable acteur de leur développement. A ce titre, il participe à l’élaboration de projets en partenariat avec des acteurs du sud et du nord et contribue à leur mise en œuvre sous forme de missions de bénévoles de courte et moyenne durée. Enfin, le GREF intervient en France, dans les domaines de l’économie sociale et de l’EAD-SI.

  • Gret – Professionnels du développement solidaire

    Gret – Professionnels du développement solidaire

    Le Gret est une ONG internationale de développement de droit français, fondée en 1976. Elle agit du terrain au politique, pour apporter des réponses durables et innovantes aux défis de la pauvreté et des inégalités.

    Actif dans 28 pays, il compte 12 représentations permanentes en Asie, en Afrique et en Amérique latine en 2017.

    Chaque année, le Gret intervient sur plus de 150 projets et études répartis en 7 thématiques, afin d’apporter des réponses durables et innovantes aux défis de la pauvreté et des inégalités.
    Le Gret est une ONG professionnelle, dans sa vision du secteur du développement – qu’elle souhaite doter de savoirs et de solutions innovantes-, dans l’implication des populations du Sud qu’elle considère actrices de développement, et dans ses pratiques.

    Ses actions innovantes, fondées sur une démarche d’expérimentation, sont destinées à s’inscrire dans la durée, sans induire de dépendance, et doivent aboutir au renforcement des acteurs et actrices, et au fonctionnement autonome des structures mises en place.

  • Groupe URD

    Groupe URD

     

    Fondé en 1993, le Groupe URD est un institut indépendant spécialisé sur les pratiques et les politiques humanitaires et post-crise.

    D’abord groupe de dialogue entre acteurs du développement et de l’urgence – qui interviennent différemment mais dont l’action est souvent entremêlée sur le terrain – le Groupe URD a permis de :

    • Confronter les points de vues et les expériences ;
    • Créer un dialogue, et mieux comprendre les nouvelles crises, les nouveaux contextes et les nouvelles problématiques de terrain qui se développaient dans le monde de l’après guerre froide ;
    • Réfléchir aux articulations possibles voire nécessaires entre différents types d’acteurs.

    Il s’est ensuite structuré en 1997 sous sa forme actuelle d’association loi 1901 pour aller plus loin dans son mandat. Son rôle est aujourd’hui d’accompagner les acteurs dans les processus d’amélioration de la qualité des programmes en menant des activités d’évaluation, de recherche, de formation et d’appui méthodologique.

    Afin d’agir au plus près du terrain et de promouvoir les leçons apprises, le Groupe URD met en place des observatoires des pratiques de l’aide dans des contextes de crise, comme par le passé en Haïti, au Tchad et en Afghanistan.