Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Commerce Équitable France

    Commerce Équitable France

    Fondé en 1997, Commerce Équitable France réunit une trentaine d’organisations françaises du secteur : entreprises engagées, labels, réseaux de distribution, associations de consommateurs et d’éducation à la citoyenneté mondiale, organisations de solidarité internationale et acteurs de la recherche et de l’enseignement.

    Le collectif promeut et défend le commerce équitable en France et à l’international pour accompagner les transitions écologiques et sociales des modes de production et de consommation.  Il agit également pour plus d’équité dans toutes les relations économiques en vue de d’encourager la justice sociale, les droits humains et la protection de l’environnement.

  • Membre

    Convergences

    Lancée en 2008, Convergences est une plateforme de réflexion, de mobilisation et de plaidoyer. Convergences promeut les Objectifs de développement durable (ODD) et la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et les changements climatiques dans les pays développés comme dans les pays en développement. Composée de plus de 200 organisations partenaires issues de tous les secteurs, l’Association agit pour  susciter la réflexion et l’action, diffuser des bonnes pratiques et favoriser la co-construction de partenariats innovants à fort impact sociétal.

    Convergences travaille dans tous les domaines pouvant déclencher un effet décisif en faveur de ses objectifs : développement durable, solidarité internationale pour le développement, finance solidaire et inclusive, Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), entrepreneuriat social, économie sociale et solidaire et nouvelles technologies pour le développement.

  • CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement)

    CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement)

    Fondé en 1976 par huit associations, le Centre de recherche et d’information pour le développement rassemble aujourd’hui une cinquantaine d’associations de solidarité internationale (ASI) françaises qui :

    • partagent une même conception du développement humain, solidaire et durable passant par le renforcement des sociétés civiles,
    • travaillent en partenariat avec un réseau de 1 500 partenaires, dans les pays du Sud et de l’Europe de l’Est, engagés dans le développement de leur communauté,
    • mettent en œuvre des actions d’éducation au développement en France et promeuvent des campagnes citoyennes,
    • participent à la construction d’un “mouvement mondial de solidarité internationale” et cherchent à le déployer en France. Les membres du CRID représentent en France un réseau de 7 500 groupes locaux rassemblant 180 000 bénévoles. Le CRID bénéficie du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies.
  • DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    La DCC, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans près de cinquante pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métier.

  • Eclaireuses Eclaireurs de France

    Eclaireuses Eclaireurs de France

    – Une association Laïque de Scoutisme :

    Fondée en 1911 l’association des Éclaireuses Éclaireurs de France (les Éclés pour les intimes) est un mouvement de scoutisme laïque inscrit dans l’éducation populaire et organisée en 22 régions et environ 250 structures locales d’activité réunissant 35 000 adhérents dont 4 000 cadres éducatifs et pédagogiques bénévoles.

    Le scoutisme est un mouvement éducatif pour les jeunes fondé sur le volontariat, à caractère non politique ouvert à tous sans distinction d’origine ni de croyance. Son but : contribuer par l’éducation à la formation de citoyens libres, responsables, solidaire et engagé en les aidant à développer leur potentiel physique, intellectuels et sociaux. C’est une méthode éducative fondée sur :

    • L’engagement.
    • L’éducation par l’action.
    • La vie en petits groupes.
    • Des programmes attractifs et progressifs.

    – Le Scoutisme chez les éclaireuses et éclaireurs de France c’est…

    • Proposer à des enfants, des jeunes et des adultes de construire des projets au sein d’un espace co-géré dans lequel chacun apprend et prend des responsabilités.
    • Permettre à chacun de progresser individuellement et collectivement pour s’engager socialement et s’accomplir dans la société.
    • Vivre des rencontres, des loisirs autour de valeurs partagées qui rassemblent des personnes engagées. Cet engagement s’accomplit au travers d’activités organisées et vécues selon les principes et la méthode du scoutisme et respectant notre projet éducatif.

    La laïcité est le premier principe mis en avant dans notre projet éducatif, celui-ci guide à la fois notre démarche éducative et nos engagements, en affirmant le respect fondamental de l’homme dans sa diversité et en luttant contre toute forme de discrimination et d’intolérance. L’association des EEDF est agréée par le ministère de l’Education Nationale depuis 1945 en tant qu’association qui prolonge l’action de l’enseignement public.

  • Electriciens sans frontières

    Electriciens sans frontières

    Electriciens sans frontières, ONG de solidarité internationale reconnue d’utilité publique, mène des projets d’accès à l’électricité et à l’eau pour que les populations les plus démunies aient un accès durable à une énergie fiable, abordable et la plus propre possible.

    Grâce aux compétences de ses 1300 bénévoles, des communautés, souvent rurales et isolées, voient leurs conditions d’éducation, de santé et de soins et de développement économique s’améliorer grâce à des services énergétiques modernes et une eau de qualité.

    Elle met aussi son expertise au service de nombreux acteurs de la solidarité internationale pour sécuriser leurs installations électriques à travers le monde. Enfin, ses bénévoles sont également mobilisables pour des missions d’urgence lors de catastrophes humanitaires, comme ce fut le cas en 2017 en Dominique, en 2018 en Indonésie et en 2019 au Mozambique.

  • EMI (Entraide Médicale Internationale)

    EMI (Entraide Médicale Internationale)

    Fondée le 16 Décembre 1977 a pour but de :

    • Coopérer à l’amélioration de la santé des pays du tiers-monde, aussi bien en matière de santé primaire, en milieu rural et urbain que dans le domaine des soins hospitaliers,
    • Contribuer parallèlement au développement global économique et humain de ces pays,
    • Aider à la formation du personnel autochtone en vue d’assurer la relève au terme de l’action de l’Association.
  • Envol Vert

    Envol Vert

    Créée en mars 2011, Envol vert est une association loi 1 juillet 1901. L’objectif d’Envol Vert est la préservation de la forêt et de la biodiversité dans les pays les plus défavorisés et en France, en lien avec les populations locales pour favoriser leurs initiatives de préservation et les aider à développer de nouvelles alternatives économiques à la déforestation.

  • ESSOR

    ESSOR

    Née en 1992 de la rencontre de professionnels du développement et de personnes souhaitant s’impliquer dans des actions de solidarité internationale, ESSOR est une ONG qui travaille à la réalisation de projets de développement au Brésil, au Mozambique, au Congo, au Tchad et en Guinée Bissau. Son objectif est d’aider les populations les plus vulnérables à acquérir les moyens d’améliorer durablement leurs conditions de vie. Actuellement, ESSOR soutient une vingtaine de projets et intervient dans 3 domaines principaux en zones urbaines et rurales :

    • L’Education
    • La Formation et l’Insertion Professionnelle
    • Le Développement Rural

    A ceci vient s’ajouter un travail d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) en France, particulièrement dans la région Nord.

    Un groupe de bénévoles très actif participe aux actions d’ESSOR ainsi qu’au volet ECSI.

    ESSOR est membre du Comité Français de Solidarité Internationale, de la charte Inter Aide, (participation à son site Pratiques) et du Groupe Initiative.

  • Experts Solidaires

    Experts Solidaires

    L’association Experts-solidaires est un réseau d’experts engagés qui s’est réuni suite au constat que l’expertise est insuffisamment partagée, trop dépendante de mécanismes de financement du développement où la solidarité et l’entraide n’ont plus leur place.
    Pour répondre à cette situation, et pour redonner un sens à nos métiers, nous avons souhaité nous unir pour mettre nos expertises diverses au service d’initiatives qui, par leur taille, leurs porteurs ou leurs thématiques, n’ont pas accès à un soutien technique, institutionnel, social ou organisationnel.
    Nos domaines d’intervention :
    • Sécurités alimentaire
    • Habitat & Urbanisme
    • Environnement
    • Energie
    • Accès à l’eau & Assainissement