Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Bolivia Inti – Sud Soleil

    Bolivia Inti – Sud Soleil

    Bolivia Inti – Sud Soleil met en oeuvre des solutions concrètes pour répondre à des problèmes de terrain.

    Chaque jour, agir un peu, ici et là-bas.

    • Dans les Andes la promotion des outils simples de la cuisson solaire a des impacts multiples : environnement, santé, économique, émancipation et partout les femmes disent leur bonheur d’avoir construit ce cuiseur solaire qui les aide tellement dans leur vie quotidienne.
    • En France grâce à l’action de tous : bénévoles, salariés, don’acteurs, adhérents, volontaires, groupes relais, le message « le soleil au service du développement » est de plus en plus connu et reconnu.
    • Ailleurs dans le monde, et majoritairement en Afrique, Bolivia Inti – Sud Soleil accompagne les porteurs de projet, conduit des missions d’expertise, créée des partenariats et réunit les conditions d’un déploiement des équipements d’une cuisson combinée (solaire, économe et écologique).
  • CARE France

    CARE France

    CARE France est membre du réseau international CARE, qui appuie et gère des projets d’urgence et de développement dans plus de 90 pays dans le monde. CARE est une association de solidarité internationale non confessionnelle, apolitique et indépendante qui, dans une démarche de développement durable, aide et rend autonome les plus démunis tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux.

    Depuis 2017, CARE France intervient dans plus d’une trentaine de pays. L’équipe présente à Paris regroupe une quarantaine de personnes.

    Pour en savoir plus sur CARE : www.carefrance.org

    Suivez-nous sur Facebook -> www.facebook.com/CAREFrance

  • CCFD – Terre Solidaire

    CCFD – Terre Solidaire

    Première ONG française de développement, avec près de 600 projets et initiatives soutenus chaque année dans 60 pays du Sud et de l’Est, le CCFD- Terre Solidaire lutte contre les causes de la faim dans le monde. Il apporte depuis plus de 55 ans son soutien à des initiatives menées par des acteurs locaux auprès des populations les plus vulnérables. En France, le CCFD-Terre Solidaire sensibilise l’opinion publique et interpelle les décideurs sur toutes les dimensions de la solidarité internationale, pour des politiques plus justes.

  • CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    Le CFSI regroupe 24 organisations agissant pour la solidarité internationale. Les membres du CFSI s’unissent pour affronter ensemble et avec leurs partenaires des pays du Sud les enjeux du futur :

    – la justice sociale pour réduire la pauvreté et les inégalités croissantes ;

    – l’économie au service de l’Homme et non pas l’inverse ;

    – le partage équitable et la gestion durable des ressources naturelles de la planète.

    Convaincu du rôle moteur des organisations de la société civile, le CFSI appuie des projets menés par des associations partenaires de ses membres dans différents pays. Ce sont ces organisations locales qui trouvent des solutions pour influer sur les politiques et améliorer la situation des plus pauvres. Le CFSI leur propose des partenariats et un soutien pour s’organiser, renforcer leurs compétences, gagner en autonomie et être les acteurs de leur propre développement.

    En 2016, le CFSI a soutenu plus de 170 actions de solidarité, principalement en Afrique. Elles visent en priorité le développement de l’agriculture vivrière pour lutter contre la faim, l’insertion économique des jeunes générations par une formation professionnelle adaptée et le renforcement des organisations locales.

    Complétant son engagement international, le CFSI se fait l’écho des préoccupations des acteurs de terrain et des organisations partenaires au Sud en menant chaque année, en France et en Europe, la campagne ALIMENTERRE pour sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques aux causes de la faim et aux moyens de la combattre. Le temps fort de la campagne grand public est le festival de films ALIMENTERRE entre le 15 octobre et le 30 novembre chaque année.

  • Clowns Sans Frontières France

    Clowns Sans Frontières France

    Clowns Sans Frontières (CSF) est une association artistique et humanitaire basée en France qui œuvre depuis sa création en 1994 pour apporter, par le spectacle, un soutien moral aux populations, et plus spécifiquement aux enfants, affectés par des crises humanitaires, victimes de conflits « oubliés » ou de marginalisation sociale, économique ou géographique.

    CSF propose et met en œuvre des interventions artistiques (spectacles, ateliers, création collective) pour apporter un appui psychosocial et accompagner le processus de résilience en complément des programmes des organisations humanitaires généralistes ou de protection de l’enfance. Elle élabore également des réponses artistiques adaptées aux besoins des enfants victimes d’exclusion ou en privation de liberté, en partenariat avec des artistes locaux et des partenaires spécialisés. Depuis 1994, CSF est intervenu dans 38 pays à travers le monde lors de 177 missions de spectacles et d’interventions artistiques.

    Le plaidoyer de CSF s’articule autour de la reconnaissance du droit à l’enfance, des droits de rire, de jouer et d’imaginer, pour tous. Notre action est également motivée par la conviction que la reconnaissance des droits culturels des personnes participe largement à la reconnaissance de leur dignité et favorise l’émancipation et le développement humain.

    Nous donnons la priorité aux terrains d’intervention les moins médiatisés pour attirer, par l’originalité de notre démarche, l’attention des médias et du grand public sur les crises oubliées. Enfin, l’engagement bénévole des artistes sur les terrains d’intervention, le dialogue inter-culturel que représente la collaboration constante avec les artistes locaux partenaires et la revendication d’une organisation à taille humaine qui favorise le développement qualitatif font partie des marqueurs de l’identité atypique de CSF.

  • Consultants sans frontières

    Consultants sans frontières

    Consultants Sans Frontières, association à but non lucratif créée en 2001, propose les services de consultants, avec la volonté d’appuyer les projets de développement et de solidarité internationale ainsi que les organisations qui les portent.

    Consultants Sans Frontières accompagne les organisations du Nord (OSI, plateformes d’OSI, fondations d’entreprise…) comme du Sud (organisations de la société civile, collectifs professionnels, PME socialement responsables… ), en leur apportant un appui ciblé sur leur fonctionnement ou leurs projets.

    Consultants Sans frontières défend un accès équitable à ses services en répartissant l’effort financier entre bénéficiaires du Nord et du Sud de manière solidaire.

    Les engagements de CSF:

    – Garantir un accès aux prestations équitables et solidaires:

    Consultants Sans Frontières défend un accès équitable et solidaire à ses services, notamment entre le Nord et le Sud.

    C’est pourquoi CSF s’attache à promouvoir un Fonds d’Appui Solidaire en répartissant la contribution financière entre les bénéficiaires :

    • Chaque participation financière est fixée selon les caractéristiques du bénéficiaire, la nature de la mission et les moyens financiers mobilisables pour la mission.
    • Chaque participation financière abonde en partie le Fonds d’Appui Solidaire afin de prendre en charge partiellement ou totalement les coûts d’intervention auprès des structures de plus faibles ressources, notamment au Sud.

    – Agir dans le sens d’une coopération plus équilibrée entre le Nord et le Sud:

    Consultants Sans Frontières défend le développement d’une collaboration plus équilibrée entre les acteurs du Nord et du Sud.

    CSF s’engage par son action à :

    • Participer à la dynamique de renforcement des capacités – notamment organisationnelles – des acteurs partenaires du Sud afin qu’ils puissent mettre en œuvre leurs projets de développement et établir des partenariats crédibles et équilibrés.
    • Lutter contre le déséquilibre Nord/Sud dans l’accès au savoir en offrant au Sud des prestations équivalentes à celles proposées au Nord et en veillant à développer des collaborations « apprenantes » avec les consultants locaux plutôt qu’à s’y substituer.

    – Promouvoir une approche responsable du conseil et du développement

    Consultants Sans Frontières défend une approche du conseil qui lie à la fois l’appui au développement, la recherche d’alternatives économiques et un développement Nord/Sud responsable.

    CSF s’engage à :

    • Appuyer toute structure du Nord ou du Sud, issue du secteur non-marchand (ONG du Nord, OSC du Sud, …) ou marchand (initiative privée locale, PME, …) dont les projets favorisent un développement économique et social des pays du Sud de manière responsable, autonome et durable.
  • Cosim Auvergne Rhône Alpes

    Cosim Auvergne Rhône Alpes

    Le Collectif des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations de Rhône-Alpes (COSIM Rhône-Alpes) a été crée en avril 2007.

    Il regroupe à ce jour 98 associations OSIM, membres et bénévoles du COSIM Auvergne Rhône Alpes, représentant 26 pays d’origine en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

    Ces associations sont d’une part porteuses de projets de solidarité internationale dans des domaines variés tels que l’agriculture, l’eau et l’assainissement, la gestion des déchets, la santé, la formation et l’éducation, la création d’activités économiques (notamment avec les femmes)…

    Et d’autre part de projets liés au développement local du territoire rhônalpin à travers des activités artistiques et culturelles, sociales et d’éducation citoyenne.

    Ainsi, notre collectif vise à mutualiser ces expériences associatives et à renforcer leur rôle sur leurs territoires d’action.

     

    Les activités du COSIM ARA :

    • Un appui individualisé au montage des projets des OSIM, à la rédaction des dossiers de demandes de financement, à leur suivi et à leur évaluation ;
    • Des formations spécifiques pour les projets des OSIM ;
    • La capitalisation : partage d’expériences et mutualisation sur les projets ;
    • L’organisation de manifestations pour partager les expériences des actions de développement et de solidarité locale ;
    • La construction d’une équipe soudée et ouverte rassemblant les OSIM de Rhône-Alpes et leurs bénévoles.

     

    L’organisation du COSIM :

    • 98 associations membres
    • Un CA composé de 31 représentants d’OSIM membres
    • Un bureau composé de 9 personnes
    • Une équipe technique composée de 2 salariés
    • Des chargés d’appui bénévoles structurés autour de comités thématiques qui sont des porteurs de projets membres d’OSIM, des techniciens, des étudiants…
  • Membre

    Cosim Nouvelle Aquitaine

    Le COSIM Aquitaine est un collectif né en 2011 et réunissant actuellement vingt-sept Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations (OSIM) de la région. Cette initiative s’inscrit dans un territoire où les OSIMs sont dynamiques et nombreuses. Il était important de voir naitre un interlocuteur unique permettant de valoriser le rôle des OSIMs dans les actions de solidarité internationale et de co-développement auprès des institutions locales et de la société civile.

    Désormais, le COSIM Aquitaine est membre du FORIM qui regroupe les COSIM et des FOSIM de différentes régions. En 2012, il est labellisé OPAP (opérateur d’appuis) par le FORIM. Il accompagne ainsi les associations souhaitant répondre à l’appel à projet du « PRA-OSIM ».

    Le COSIM Aquitaine est également membre fondateur de l’Institut des Afriques (IDAF).

     > Les objectifs du COSIM Aquitaine :

    • Être un espace d’échange et d’information pour les OSIMs en même temps qu’un centre de ressources fournissant à ses membres tout appui ou conseil nécessaires au renforcement de leur capacité d’action
    • Assurer la représentation des OSIMs auprès des instances associatives régionales et auprès des diverses institutions favorisant le dialogue avec les pouvoirs publics.
    • Valoriser l’apport des OSIMs à la coopération internationale et affirmer l’implication des personnes issues de l’immigration dans le développement des pays d’origine ainsi que leur rôle en faveur de l’intégration en France.
    • Favoriser l’accès des OSIMs aux divers dispositifs d’appui à la solidarité nationale et internationale, au niveau français, européen et international.
    • Permettre à ses membres d’acquérir les connaissances et les compétences en matière de coopération internationale, de développement local et de lutte contre toute forme d’exclusion, d’inégalité et de discrimination, ici et là-bas.
    • Faciliter les collaborations entres les OSIMs et la coopération entre les Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (OSIM), les Organisations de Solidarité Internationale (OSI), les autres acteurs de la société 
civile, les collectivités territoriales et les pouvoirs publics.
    • Sensibiliser les OSIMs aux nouveaux moyens de transferts d’argent favorisant l’investissement dans 
des projets de développement locaux.
  • DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    La DCC, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans près de cinquante pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métier.

  • Defap (Service Protestant de Missions)

    Defap (Service Protestant de Missions)

    Le Service protestant de mission (Défap) est le service de mission de trois Églises protestantes de France (association loi 1901). En tant qu’« outil » missionnaire de ces Églises, le Défap s’engage au Nord comme au Sud.

    Cet engagement passe par :

    • le partage des ressources financières
    • l’échange des compétences
    • l’interpellation mutuelle entre Églises et la prière
    • le plaidoyer pour plus de justice et de démocratie
    • le respect de la Création

    Il se vit notamment dans le réseau des Églises qui composent la Communauté d’Églises en mission (Cevaa) mais aussi dans les relations avec des Églises protestantes qui dépassent ce cadre.

    Comment s’engager avec le Défap :

    Organisation de solidarité internationale, le Défap envoie des Volontaires pour la solidarité internationale ou des Volontaires du service civique, recherche des financements pour des projets de développement et anime un réseau de bénévoles en France par des formations, animations, rassemblements événementiels…

    Cette action s’inscrit dans des domaines tels que l’éducation, la santé, le développement rural, la formation théologique, l’accompagnement de groupes de jeunes et d’étudiants.