A lire aussi

07/09/2020

L’agenda de la solidarité internationale 2021 est disponible !

Plus qu’un agenda, c'est un véritable outil pédagogique qui offre de multiples informations pour participer à la construction d'une autre société.

Ouagadougou : des équipements publics sportifs et culturels pensés par les habitant·e·s

Au Burkina Faso, le Gret met en œuvre depuis fin 2018 un projet urbain participatif baptisé Pépinière urbaine de Ouagadougou. Dans une démarche concertée avec les acteurs du territoire ouagalais, le Gret a mis en place un fonds d’appui aux micro-projets, un dispositif qui participe à la dynamisation de futurs sites de projets sportifs et culturels, et à la préfiguration de leurs usages.

La Pépinière urbaine est déployée en articulation avec un ambitieux projet d’aménagement urbain mené par la mairie de Ouagadougou : le Projet de développement durable de Ouagadougou (PDDO2). Ce projet, financé par l’Agence française de développement, vise à accompagner et intensifier un développement territorial équilibré de la commune de Ouagadougou, en favorisant la mobilité et l’émergence de pôles de centralité secondaires.

 

Un appel à projet participatif…

Une des ambitions portées par la Pépinière urbaine est l’appropriation des sites du PDDO2 et la préfiguration des usages par les habitant·e·s. Pour ce faire, le Gret, en partenariat avec Humanité et Inclusion (HI) et en soutien à l’Agence municipale des grands travaux (AMGT), a proposé et mis en œuvre un fonds d’appui permettant de financer la réalisation de micro-projets temporaires conçus et portés par les acteurs de la société civile dans les domaines du sport, de la culture, des espaces publics et des espaces verts, en lien direct avec la programmation des équipements définitifs prévus par le PDDO2.

La première étape de ce fonds d’appui a consisté en un appel à idées lancé en août 2019. Il a permis de recueillir 44 idées de projets culturels ou sportifs, qui ont été formulées par des organisations de la société civile (OSC) formelles ou informelles, ainsi que par des habitants des quartiers. Un point important a été de faire approuver la participation des organisations informelles au processus par les institutions communales, qui siègent au comité de pilotage du projet. En effet, la plupart des OSC dans les quartiers d’intervention ne se sont jamais enregistrées formellement par ignorance des procédures administratives, mais elles sont très actives et contribuent grandement au dynamisme des quartiers.

Cet appel à idées a permis de calibrer les lignes directrices d’un appel à projets lancé en septembre 2019. Sur 48 projets soumis au comité de sélection, 27 ont été sélectionnés – soit 11 projets sportifs, 14 projets culturels et 2 projets d’embellissement urbain. Ces projets ont été retenus pour leur caractère inclusif, leur capacité à permettre l’expérimentation d’usages des sites, ou encore pour les capacités et l’expérience des soumissionnaires. Le montant global de la subvention directement accordée aux organisations a été de 40 151 250 FCFA, soit environ 61 110 euros.

Spectacle de conte et musique organisé par le collectif des artistes paroliers. Photo : Denis KABORE/Gret

 

… pour une mise en œuvre collective

De décembre 2019 à février 2020, les différents projets sélectionnés ont successivement été mis en œuvre sur les sept sites d’intervention du projet : des séances de formation et de compétition d’handibasket, des spectacles de contes et musique, des ateliers de lectures, des séances d’initiation d’enfants à l’art et au graphisme, de l’embellissement paysager et bien d’autres activités.

Le fonds d’appui est allé de pair avec la mise en œuvre d’aménagements temporaires, transitoires et parfois pérennes co-conçus avec les habitant·e·s sur les sites. Des premières expérimentations spatiales pour accompagner les activités et les évènements ont été organisés par les organisations de la société civile. Ce fonds d’appui a été un tremplin pour les OSC et les artistes qui ont reçu un accompagnement et des formations dispensés par le groupement Gret et HI tout au long du processus, notamment sur le montage de projets, les procédures de gestion de fonds, la prise en compte de l’accessibilité aux espaces publics et aux activités proposées.

Séance de formation et de compétition au handisbaket organisée par l’association féminine Action Monde Meilleur. Photo : Abdoulaye SORO/Gret-HI

Ce dispositif a permis d’impliquer plusieurs centaines de personnes dans le projet et d’assurer une représentation de tous les groupes d’acteurs dans les activités générées sur les sites. Par exemple, on a dénombré 83 personnes en situation de handicap qui ont pu participer à l’appel à idées et à l’appel à projets Les services municipaux se sont beaucoup impliqués dans ce processus, assurant une présence institutionnelle à toutes les étapes. Dix-huit agents de ces services ont participé aux réunions de concertation, d’information, aux formations et à la mise en œuvre des différents projets sur les sites.

La participation des artistes et OSC féminines a cependant été faible durant ce premier appel à projets. La Pépinière urbaine a initié à partir de la mi-mars 2020 un deuxième appel à projets exclusivement à destination des porteuses de projets et des organisations féminines. Le dispositif a été adapté pour apporter l’accompagnement nécessaire tout en respectant les consignes sanitaires liées au Covid-19. La mise en œuvre des projets se fera dès que les rassemblements seront de nouveaux autorisés.

 

Les premiers bilans réalisés avec les acteurs des projets ont rapporté un fort engouement pour le dispositif de dynamisation des sites, et des attentes pour le voir réitéré prochainement. Ce qui ressort aussi fortement, c’est qu’en faisant collaborer différents groupes d’acteurs autour de ce fonds d’appui, le dispositif a favorisé la cohésion sociale dans ces quartiers et contribué à instaurer un dialogue entre habitant·e·s et acteurs institutionnels qui pourra être prolongé autour des équipements définitifs du PDDO2. Comme le souligne par ailleurs un habitant participant à une assemblé de quartier : « Avant, quand la mairie voulait faire quelque chose, on ne nous disait rien. On se lève un matin et on voit des travaux qui commencent. Mais maintenant, nous sommes consultés et nous en sommes ravis. Nous souhaitons que cette démarche soit pérennisée. »

 

Voir ou revoir la vidéo de l’inauguration du parcours sportif de Dassasgo

Rejoindre la page Facebook du Gret au Burkina Faso pour suivre les actualités du projet

En savoir plus sur le projet de Pépinière urbaine de Ouagadougou

En savoir plus sur les activités du Gret au Burkina Faso

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

02/11-03/11

The 2020 GeOnG forum is going virtual!

CartONG
07/10/2020

Aide internationale : acteurs, normes et pratiques

Gret

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

07/09/2020

L’aventure du PROJEG

Aide et Action
26/08/2020

DROIT A L’EAU ET A L’ASSAINISSEMENT DANS LES OUTRE-MER

CoalitionEau

A lire aussi

Actualité|03/09/2020

Foncier pastoral : une nouvelle réflexion lancée par le Comité technique « Foncier &…

Tout chaud

29/09/2020|Tribune

Pour une nouvelle architecture économique mondiale qui serve les populations et la planète

23/09/2020

Réduction de l’espace humanitaire : les recommandations de Coordination SUD

21/09/2020

Réponse humanitaire| Enquête inclusion handicapé·e·s et personnes âgées