Projet de loi de finances 2018, un premier test-clé du quinquennat pour la solidarité internationale

Projet de loi de finances 2018, un premier test-clé du quinquennat pour la solidarité internationale

Pilier de l’action extérieure de la France en matière de lutte contre la pauvreté, les inégalités et les changements climatiques, le budget de l’aide publique au développement (APD) sera pour l’année à venir, débattu et voté par les parlementaires, dans le cadre du Projet de loi de finances 2018.

La part réservée à la mission « aide publique au développement » s’élève à 2,7 milliards d’euros, ce qui représente une hausse de 100 millions par rapport à l’année actuelle, une goutte d’eau ne permettant pas de tenir les engagements du président de la République : Emmanuel Macron a promis de consacrer 0,55 % du PIB à l’APD d’ici 2022, soit 6 milliards d’euros supplémentaires d’ici la fin du quinquennat. Il faut rappeler que le budget de l’aide en 2017 a été amputé durant l’été de 136 millions d’euros.

Coordination SUD vient publier un document visant à fournir des clefs de lecture du budget proposé sur l’aide au développement et à mettre en lumière les leviers à disposition des parlementaires durant le débat budgétaire.