Négociations sur l’agriculture et GACSA, un pari risqué ?

L’agriculture, absente des négociations internationales depuis 2011, refait timidement son entrée à travers d’une part, l’inclusion de l’agroforesterie et du sylvopastoralisme dans les activités éligibles pour le MDP et d’autre part, l’organisation d’un programme d’ateliers prévus en 2015 et 2016.  Par ailleurs, la GACSA , malgré les réticences de la société civile sur son concept et son modèle de gouvernance, se positionne de plus en plus comme l’anti-chambre des négociations sur l’agriculture.

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé