Les spécificités de l’accès à l’énergie dans les pays en développement

La Commission Climat et développement de Coordination SUD réunit des organisations membres afin de leur permettre de partager leurs expériences issues du terrain et d’échanger des bonnes pratiques sur différentes thématiques. Parmi les sujets couverts par ces ateliers de capitalisation, la prise en compte de l’environnement et des dérèglement climatiques dans le déploiement de solutions durables d’accès à l’énergie dans les pays en développement.

Ce type de projets est complexe car il implique une diversité d’acteur·rice·s (secteur public, privé et les bénéficiaires) et couvre des dimensions variées (enjeux techniques, économiques ou de gouvernance). Ce sont de nombreux défis à relever pour la bonne appropriation du projet par les bénéficiaires lorsque que l’organisme porteur quitte le terrain.

Si les risques associés aux aléas climatiques et à la vulnérabilité des populations sont analysés, l’impact des actions menées (sur l’environnement et le climat) est tout aussi important et fait défaut. Une approche territoriale permet de mieux appréhender les impacts environnementaux des projets et d’analyser dans quelle mesure l’action d’une ONG s’inscrit dans une stratégie de transition locale puis globale.

Cette publication met en avant les enseignements tirés par les ONG participantes à l’atelier au travers de leurs expériences et propose des bonnes pratiques pour prendre en compte les enjeux climatiques dans un projet d’accès à l’énergie.

A lire aussi

Actualité|22/10/2020

Pourquoi se mobiliser pour le climat ?

Tout chaud

18/11/2020

Diplomatie féministe : le HCE au rapport

12/11/2020

Et si le moment était venu pour votre ONG de revoir son modèle économique ?

09/11/2020|Sommet "Finance en commun"

Les banques publiques de développement doivent agir en faveur du monde que nous voulons.