Rencontre CSUD/Vallini : Genre, évasion fiscale, la France portera un message fort

Rencontre CSUD/Vallini : Genre, évasion fiscale, la France portera un message fort

Paris, le mercredi 6 avril 2016 Pour la première fois depuis sa nomination au gouvernement, André Vallini rencontrait ce matin les représentants de Coordination SUD. L’occasion pour Coordination SUD de faire part notamment des préoccupations des ONG françaises dans un contexte marqué par le scandale des « Panama Papers », et à un an du terme de la Stratégie « Genre et développement ».

 

 

Après les scandales de Luxleaks, Swissleaks et aujourd’hui des « Panama papers » révélant un vaste système d’évasion fiscale impliquant non seulement des chefs Etats, des banques, et des grandes entreprises, etc. il est grand temps que l’encadrement de la finance mondiale et la refonte de sa gouvernance redeviennent une priorité des Etats.

 

Un principe défendu à Addis-Abeba en juillet 2015 dans le cadre de la 3e conférence internationale sur le Financement du développement par de nombreuses organisations de la société civile, dont Coordination SUD, en appelant à la création d’un comité fiscal intergouvernemental chapeauté par les Nations unies.

 

Pour Coordination SUD, après le rendez-vous manqué d’Addis-Abeba, il est important que la France porte un message fort au sein des enceintes onusiennes pour enrayer l’évasion fiscale et mettre en place les mécanismes pour y parvenir. Prenant note des recommandations de Coordination SUD et ses membres, André Vallini s’est engagé à se saisir du 1er Forum de suivi sur le financement du développement de New York, pour porter cette question au plus haut niveau.

 

Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD, « Cette annonce est encourageante. La France doit se démarquer et jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre l’évasion fiscale ».

 

Par ailleurs, à un an du terme de la Stratégie « genre et développement » Coordination SUD a rappelé à André Vallini les engagements du gouvernement pour la promotion de l’égalité femme-homme, une des priorités du quinquennat Hollande.

 

André Vallini a rappelé l’importance de cette question et annoncé sa volonté d’inscrire la Stratégie « genre et développement » à l’ordre du jour du prochain Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (Cicid), à l’été 2016.

 

Coordination SUD se félicite de cette annonce. Au-delà des mots, la promotion du genre au doit devenir effective et dotée de moyens substantiels. Coordination SUD attend du gouvernement qu’il attribue un budget significatif à la Stratégie « Genre et développement » pour permettre sa mise en œuvre à l’issue de ce comité.

 

 

Deux rendez-vous que Coordination SUD et ses membres suivront avec beaucoup d’attention.

 

 

*************************

Contact presse

Bénédicte Bimoko, bimoko@coordinationsud.org – Tél : 01 44 72 03 78 / 07 76 78 15 19