Nomination : Reynald Blion, nouveau directeur exécutif de Coordination SUD

Nomination : Reynald Blion, nouveau directeur exécutif de Coordination SUD

Paris, le jeudi 8 novembre 2018 Coordination SUD a le plaisir d’annoncer la nomination de Reynald Blion au poste de directeur exécutif, à compter du 12 novembre. Il succède à Bénédicte Hermelin qui a occupé la fonction cinq ans.

 

Reynald Blion assumera dès le 12 novembre la fonction de directeur exécutif de Coordination SUD, coordination nationale rassemblant plus de 170 ONG qui entend faire de la solidarité internationale un enjeu décisif de l’agenda politique, en France et à l’international. Reynald Blion prend la suite de Bénédicte Hermelin qui aura servi le collectif près de dix ans, d’abord en tant qu’administratrice, vice-présidente puis en tant que directrice exécutive, pendant cinq années.

Diplômé en économie internationale et du développement, Reynald Blion a successivement travaillé à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) de Ouagadougou, au service Solidarités internationales de La Cimade, à l’Institut Panos Paris, au Conseil de l’Europe ou plus récemment, auprès du Défenseur des Droits. Il a également été membre du Conseil d’administration d’Oxfam France (anciennement Agir Ici), dont il a assuré la présidence de 2005 à 2009 et la représentation auprès du Conseil d’Oxfam International ; organisation dont il a été le vice-président de 2007 à 2009.

Professionnel engagé, Reynald Blion a construit son parcours en portant une attention particulière aux rapports à l’altérité et aux droits humains. S’il intéresse aux migrations internationales, c’est avant tout pour souligner les multiples apports des personnes issues des migrations aux dynamiques économiques, sociales, politiques et culturelles de nos sociétés contemporaines. De plus, les projets qu’il a développés avec les organisations de solidarité issues des migrations ou les médias des diversités ont cherché à garantir à toute personne minorisée ou minoritaire ce qui lui revient de droit, à savoir une pleine et entière participation aux débats publics et démocratiques. Ils ont également veillé à assurer à toutes et tous les mêmes opportunités d’épanouissement et de choix.

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je rejoins Coordination SUD. Je suis convaincu du rôle joué par la société civile, en premier lieu les ONG de développement et humanitaires, pour l’avènement d’un monde plus solidaire et équitable. En effet, ces mêmes ONG sont porteuses de formes plurielles de solidarité. Le temps long que ces formes de solidarité requièrent pour se construire et essaimer, est facteur de stabilité et d’équité. Et ceci est d’autant plus essentiel dans un monde contemporain où le court terme et l’intérêt individuel emportent trop souvent les décisions et nourrissent les inégalités.», déclare Reynald Blion.

 

Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD, « Nous sommes ravis d’accueillir notre nouveau directeur. Nous plaçons toute notre confiance dans sa capacité à poursuivre le travail de consolidation et de déploiement de l’action collective des ONG françaises. Nous partageons un même combat pour une France plus solidaire et l’exigence d’une action internationale toujours mieux portée vers un développement plus juste et plus soutenable. Reynald Blion pourra pour cela compter pleinement sur des élu·e·s engagé·e·s et une équipe mobilisée à cette fin. »

 

 

*************************

Contact presse

Bénédicte Bimoko, bimoko@coordinationsud.org – Tél : 01 44 72 03 78 / 07 76 78 15 19


Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui 173 ONG, adhérents directs ou au travers de six collectifs (CLONG-Volontariat, Cnajep, Coordination humanitaire et développement, Crid, Forim, Groupe Initiatives), qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.