Sur le même sujet

09/04/2018

Hausse de l’aide française au développement, Emmanuel Macron doit transformer l’essai

En 2017, la France a consacré 0,43 % de sa richesse nationale à la solidarité internationale (contre 0,38 % en 2016), soit une hausse de 14,9 %. C’est ce qui ressort des chiffres de l’OCDE publiés ce jour.…

A lire aussi

12/05/2020

Génération Climat : jusqu’au 31 mai 2020 pour candidater

Génération Climat est un programme de financement spécifique pour les jeunes qui veulent devenir acteurs et actrices des solidarités et de la lutte contre les changements climatiques.

Coup de rabot sur le financement de la solidarité internationale : un arbitrage inacceptable et incompréhensible !

Paris, le mardi 11 juillet 2017 Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics vient d’annoncer son plan pour dégager 4,5 milliards d’euros d’économie d’ici la fin de l’année. Coordination SUD et ses ONG membres sont consternées et vent debout face au projet annoncé de réduire à peau de chagrin le budget de l’aide publique au développement.

 

 

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a communiqué ce matin la première version de son plan pour réduire le déficit public. 282 millions d’euros d’économie sont prévus pour le ministère des Affaires étrangères dont plus de la moitié à l’aide publique au développement.

 

Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD, ce projet du gouvernement est tout bonnement inadmissible « Après avoir saboté la taxe sur les transactions financières, c’est au tour du budget de la solidarité internationale. En moins d’une semaine Emmanuel Macron revient sur ses engagements et sacrifie deux leviers essentiels de son financement. C’est inacceptable, comment dans ces conditions porter crédit aux annonces offensives du président sur le climat. Trop c’est trop !  ».

 

« Si cette nouvelle coupe budgétaire devait être confirmée, le budget de l’aide publique au développement atteindrait un niveau historiquement bas, ce dès le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Alors qu’il s’était pourtant engagé à allouer 0,7 % du revenu national brut à l’APD d’ici 2025, cette coupe drastique aura des conséquences dramatiques sur des millions de vies humaines », dénonce Claire Fehrenbach, administratrice de Coordination SUD et directrice générale d’Oxfam France.

 

 

************************

Contact presse

 

Bénédicte Bimoko, bimoko@coordinationsud.org – Tél : 01 44 72 03 78 / 07 76 78 15 19

 

[pdf src = “Communiqué-de-presse-Coordination-SUD-Plan-Darmanin-un-arbitrage-inacceptable-et-incompréhensible-vf.pdf”]

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

28/05/2020

« Approches transformatrices pour agir en faveur des ODD »

Forus

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Sur le même sujet

Communiqué de presse|01/06/2017

D. Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris

Communiqué de presse|11/04/2017

Augmentation minime de l’aide de la France aux pays pauvres : les candidats à la présidentielle…

Communiqué de presse|08/02/2017

Pour un pacte de solidarité et de développement durable en 2017 !

Publications

Multimédia
12/05/2020

Cinq bonnes pratiques oasiennes en vidéo

Association CARI

A lire aussi

Publication|12/05/2020

Contribution aux politiques nationales pour une transition agroécologique au Sénégal

Publication|17/04/2020

La Déclaration des Nations unies sur les droits des paysan·ne·s en version illustrée

Tout chaud

LMA_COVID19_enquete2_visuel3
20/05/2020

Où en sont les associations après le confinement ?

07/05/2020

Hommage à Olivier MOUZAY, secrétaire exécutif de la CHD

Questionnaire genre et covid-2
05/05/2020

Questionnaire genre et covid : quels impacts au sein des OSI françaises ?