SOCIOLOGUE EN GUINEE

LA WCF EN GUINNEE

La WCF, en appui au gouvernement Guinéen, a entamé depuis 2015 un projet de création de parc national le long du fleuve Bafing, à cheval sur les régions naturelles du Fouta-Djalon et de la Haute-Guinée. En effet, plusieurs études biologiques, économiques et sociales, ont permis d’identifier la région du Moyen-Bafing comme une zone prioritaire de conservation et comme futur parc national. Ce dernier sera aussi une zone de compensation des activités minières (impacts négatifs résiduels) qui affectent les chimpanzés dans certaines concessions en Guinée (la Compagnie des Bauxites de Guinée et la Guinea Aluminium Corporation). Cette zone de 6 426 km² abrite notamment l’une des dernières plus grandes populations de chimpanzés d’Afrique de l’Ouest (Pan troglodytes verus), avec un potentiel d’environ 12 % de la population mondiale restante concernée par le zonage actuel du parc national.

La zone du Parc National du Moyen-Bafing (PNMB) est également peuplée d’environ 35 000 habitants, dont la subsistance est dépendante des ressources naturelles, en ce qui concerne l’agriculture, l’élevage, l’apiculture, la pêche, la cueillette de produits forestiers non ligneux, etc. Une meilleure intégration de cette communauté locale dans le processus de création et de gestion du futur parc requiert la connaissance des pratiques et phénomènes sociaux relatifs aux populations. En d’autres termes, ces populations ont un rapport à la nature dictée par certains paramètres socio-culturels qu’il faut comprendre pour une meilleure prise en compte. Ceci s’avère nécessaire dans un contexte de changement visant la conservation et le développement local.

OBJECTIFS DU POSTE

Sous la responsabilité du responsable de pôle développement communautaire et en étroite collaboration les coordinateurs thématiques, le/la titulaire du poste aura en charge les activités suivantes :

  • Contribuer à la réalisation des objectifs du Pôle Développement Communautaire en renforçant les connaissances sociologiques sur les populations présentes, que ce soit sur leurs coutumes et rites, sur les mécanismes d’utilisation et d’accès aux ressources naturelles, ou sur leurs organisations propres afin d’orienter les modalités de gestion définies dans le PNMB. A ce sujet, il s’agira aussi de réaliser les études spécifiques intégrant les aspects environnemental, économique, socio-culturel et communicationnel ;
  • Faciliter la réalisation des processus de renforcement des capacités des communautés locales tant dans leur structuration et que leur développement.

 

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

  1. Appui à la réalisation d’études spécifiques

Le/la titulaire du poste :

  • Organise la réalisation de diagnostics organisationnels, fonctionnels et institutionnels ;
  • Etudie les rites et coutumes des populations localement présentes ;
  • Documente les alliances interculturelles ou inter-villages existant dans la zone du projet ;
  • Analyse les modes d’accès et d’utilisation des ressources naturelles des populations locales, et de leur représentant ;
  • Contribue à la compréhension du phénomène d’immigration ou d’émigration propre à la zone du projet ;
  • Propose d’autres formes de leviers sociaux pour une meilleure gouvernance et gestion du PNMB.

 

  1. Appui à la promotion des savoirs locaux favorables à la gestion durable du PNMB

Le/la titulaire du poste :

  • Identifie et facilite l’intégration des savoirs endogènes dans la gestion durable des territoires villageois notamment dans l’élaboration et la mise en œuvre des Plans de Gestion des Territoires Villageois (PGTV) ;
  • Participe à la valorisation et à l’utilisation des savoirs détenus par les populations favorables à la conservation des espèces fauniques et floristiques du PNMB ;
  • Exploite la documentation existante sur les aspects socio-culturels des villages du PNMB ;
  • Organise et participe à des rencontres d’échanges périodiques avec les organisations sociales de base constituées, notamment avec le réseau des animateurs communautaires, des personnes relais, et des champions de la société civile ;
  • Facilite la gestion collective d’espaces par différentes communautés sur la base des liens socio-culturels;
  • Favorise l’approche genre et en faveur des personnes vulnérables dans le déroulement de ses activités relatives au développement organisationnel ;
  • Développe des approches innovantes pour la légitimité sociale du PNMB auprès des populations.

 

  1. Gestion et coordination du projet

Le/la titulaire du poste :

  • Contribue, en concertation avec les autres collègues, à la collecte des données pour renseigner les indicateurs dédiés ;
  • Assure une bonne communication et échange d’informations avec les autres Pôles (Environnement, IEC, et Administration, Finance), et la Direction, pour garantir la cohérence des actions mises en œuvre ;
  • Travaille étroitement avec les divers acteurs intervenant au sein du projet dont notamment OGuiPar et veille à établir un bon climat de collaboration ;
  • S’acquitte pour le projet de tâches dans son domaine d’action qui pourront être complétés et adaptés en fonction de l’avancée du projet.

 

  1. Gestion d’équipe 
  • Définit les tâches de chacun, assure la supervision quotidienne et contrôle la qualité du travail de ses collaborateurs (planning, ponctualité, rigueur, qualité…) ;
  • Valide la planification logistique et budgétaire des équipes de terrain et assure le suivi ;
  • Coordonne les activités de terrain en rapport avec la logistique et assure la restitution des résultats ;
  • Participe au recrutement des agents de la WCF et de l’OGuiPaR (préparation des PDP, demande de recrutement, lancement du processus de recrutement, présélection des candidats, entretien d’embauche, compte-rendu, etc.) ;
  • Participe à la préparation des supports de formation en collaboration avec le responsable
  • S’assure que tous les domaines nécessaires au bon déroulement de la mission soient
  • Apporte ses connaissances aux participants, à l’aide de ses acquis et de ses expériences acquises sur le terrain.
  • Anime et organise les réunions régulières de son équipe ;
  • Organise la circulation de l’information au sein de son équipe ;
  • Réalise les bilans individuels des personnels dont il a la charge à travers la définition d’objectifs individuels et de performance et assure le suivi de ces objectifs.

AUTRES

  • Avoir une connaissance générale de l’association WCF, de son fonctionnement, structure et valeurs ;
  • Est conscient des objectifs et des activités en général et dans le contexte de travail spécifique ;
  • Est conscient des activités des autres départements, respecte les règles et procédures ;
  • Aide à la compréhension générale liée au contexte politique et social ;
  • Traduit les documents et interprète les conversations si nécessaire.

REGLES A RESPECTER

  • La confidentialité est une règle absolue pour ce poste, il est strictement interdit de divulguer des informations et tout manquement à cette règle sera considéré comme une faute grave et sanctionnée conformément aux dispositions du Règlement Intérieur ;
  • Il se doit de faire remonter à son supérieur hiérarchique toute difficulté importante que pourrait rencontrer un employé ;
  • Il doit traiter tous les employés de façon égale, sans favoritisme ou passe-droit accordé pour quelque raison que ce soit.

QUALIFICATIONS, EXPERIENCES ET COMPETENCES

Qualifications

  • Master dans le domaine de la sociologie rurale, du développement communautaire ou autres domaines apparentés.

Expériences requises :

  • Au moins de 3 à 5 ans d’expérience professionnelle en tant que chargé(e) de la mobilisation et l’organisation communautaire au sein d’un Programme/Projet de conservation ;
  • Expérience thématique dans des études spécifiques en sociologie, et en Afrique ;
  • Expérience en gestion d’équipe dans un contexte multiculturel ;
  • Connaissance en animation rurale ;

Compétences :

  • Excellente compréhension des enjeux de la sociologie de la conservation et du développement local ;
  • Bonne connaissance du contexte des aires protégées en Afrique ;
  • Parfaite maîtrise dans le renforcement des capacités des organisations du milieu rural ;
  • Capacité relationnelle avec des partenaires multiples dont notamment les populations rurales ;
  • Bonne maîtrise des outils de bureautique traditionnels (Word, Excel, Powerpoint) ;
  • Bonne capacité rédactionnelle ;
  • Grandes capacités en collecte, traitement et analyse de données ;
  • Connaissance des outils d’analyse sociologique (quantitative & qualitative) tels que SPSS ou autres ;
  • Compétences organisationnelles et administratives : multi-tâche et capacité à travailler dans des délais courts et sous pression ;
  • Compétences managériales (écoute active, encadrement, évaluation…)
  • La maîtrise d’au moins une langue locale serait un atout.

CDD : 12 mois renouvelable
Prise de poste : idéalement 01/12/2019

Rémunération : selon grille salariale WCF et expérience, entre 1800 et 2600 USD

Pour postuler, merci de faire parvenir votre CV et une lettre de motivation par email guinea@wildchimps.org  avec en sujet la référence «candidature + nom du poste».

Date de fin de validité de l’annonce : 24/11/2019

Seuls les candidats retenus seront contactés pour passer les tests et entretien.

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

24/01/2020

Loi sur la solidarité internationale : Une reprise des travaux tant attendue !

20/01/2020| Municipales 2020

Pour les municipales, le Mouvement associatif dresse ses recommandations