RESPONSABLE DU PÔLE ENVIRONNEMENT EN GUINEE

LA WILD CHIMPANZEE FOUNDATION EN GUINEE

La WCF en appui au gouvernement Guinéen a entamé depuis 2017 un projet de création de parc national de près de 6 500 km², le long du fleuve Bafing, à cheval sur les régions naturelles du Foutah-Djallon et de la Haute-Guinée. De nombreuses études biologiques, économiques et sociales passées et en cours ont permis de reconnaitre la région du Moyen-Bafing comme une zone prioritaire de conservation, et un processus de création pour un parc national est engagé. Cette zone abritant plus de 4’000 chimpanzés contient la plus grande population de chimpanzés d’Afrique de l’Ouest incluant potentiellement environ 12 % de la population mondiale. De plus, ce parc national représente aussi pour 2 compagnies minières une zone de compensation écologique pour les effets négatifs résiduels subis par les chimpanzés suites aux activités d’extractions minières dans les concessions situées dans d’autres régions du pays. Ce processus a lieu sous l’égide de la SFI (Société Financière Internationale) et représente un modèle innovateur de développement durable pour un parc national.

En étroite collaboration avec le ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts et la direction générale de l’Office Guinéen des Parcs et Réserves (OGuiPaR), la WCF développe toutes les activités nécessaires pour arriver à la mise en place effective et opérationnelle de ce parc national.

 

OBJECTIFS DU POSTE

Le Responsable du Pôle Environnement sera en charge du développement des concepts méthodologiques en lien avec le reboisement, la régénération naturelle écologique, les méthodes de multiplication des essences forestières locales, les approches innovantes de suivi de la faune, et de gestion des feux de brousse. Ces thématiques seront développées en étroite collaboration avec la cellule  cartographie et SIG, le programme SMART et surveillance.

En outre, il/elle est en charge du suivi des activités prévues dans le cadre du pôle environnement de la WCF au travers la supervision de l’équipe et selon l’organigramme.

Il/elle doit pouvoir comprendre rapidement les enjeux et les problématiques liées à la dégradation des milieux naturels en zones tropicale sèches. Il/elle doit avant tout se sentir très concerné(e) par la protection de la nature et donc faire preuve d’une très grande motivation.

De plus, ses capacités d’écologue devrait lui permettre d’établir de façon autonome ses premiers diagnostics, afin de se créer une culture et une expérience spécifique aux enjeux qu’il rencontrera. Cela lui permettra de faire état de ses observations, tout en proposant une série de réflexions et solutions éventuelles.

 

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

L’essentiel des activités s’effectueront dans le Parc. Des déplacements à Labé et  Conakry pourront cependant être ponctuellement prévus.

 

MISSION ET TACHES EN TANT QUE RESPONSABLE DE POLE

  • Coordonne les recherches bibliographiques sur le suivi écologique des valeurs du PNMB ;
  • Apporte son expertise pour améliorer les méthodes de biomonitoring, suivi des habitats naturels, suivi des paramètres climatiques mises en place en adéquation avec les objectifs du projet ;
  • Participe au bon fonctionnement du pôle Environnement ;
  • Participe à l’amélioration de la qualité des documents stratégiques ;
  • Recherche activement les méthodes innovantes développées ailleurs et s’applique à améliorer les méthodes actuellement utilisée dans le cadre de ce projet ;
  • Participe à la coordination des processus en lien avec les autres pôles du projet PNMB ;
  • Participe activement dans la recherche des financements ;
  • Collabore étroitement avec les Coordinateurs thématiques et les chargés programmes dans la planification, élaboration des rapports, le développement des méthodes et analyses des données biologiques ;
  • Evalue annuellement les performances individuelles du staff sous sa responsabilité sur la base des objectifs préalablement fixés.

 

DEVELOPPEMENT D’APPROCHES ET  PARTENARIAT STRATEGIQUE  

  • Recherche les acteurs importants pour améliorer les approches de travail et renforcer les liens avec les autres structures du domaine de conservation ;
  • Met à disposition du projet les expériences réussies d’ailleurs, et contribue à la mise en relation des projets dans les thématiques de suivi de la faune, flore, paramètres climatiques ;
  • Contribue au système de suivi et évaluation à travers la reformulation des indicateurs de résultats et d’impacts pour l’ensemble des processus  du projet ;
  • Favorise l’implication des communautés de la région du Moyen Bafing dans la mise en place du processus de régénération naturelle forestière ;
  • Assure la qualité des rendus pour toutes les activités mises en œuvre par les prestataires.

 

GESTION ET SUPERVISION D’EQUIPE :

  • Contribue à l’amélioration de la qualité des rendus du projet ;
  • S’assure que les activités menées soient en cohérence avec la planification établie ;
  • Vérifie la conformité des budgets suivants les règles et procédures de WCF et s’assurer de la mise à disposition des budgets par les services administratifs ;
  • Définit les tâches de chacun, assure la supervision quotidienne et contrôle la qualité du travail de ses collaborateurs (planning, ponctualité, rigueur, qualité…) ;
  • Participe au recrutement des agents de la WCF et de l’OGuiPaR (préparation des PDP, demande de recrutement, lancement du processus de recrutement, présélection des candidats, entretien d’embauche, compte-rendu, etc.) ;
  • Anime et organise les réunions régulières de son équipe ;
  • Organise la circulation de l’information au sein de son équipe ;
  • Réalise les bilans individuels des personnels dont il a la charge, y compris en termes de définition d’objectifs individuels et de performance et assure le suivi de ces objectifs.

 

AUTRES

  • Avoir la capacité de rédaction des rapports scientifiques de qualité en Français et en Anglais ;
  • Avoir une connaissance générale de l’association WCF, de la conservation de biodiversité, et développement durable en Afrique ou ailleurs ;
  • Etre conscient des objectifs et des activités en général et dans le contexte de travail spécifique ;
  • Etre conscient des activités des autres départements, les soutenir, respecter les règles et procédures.

 

REGLES A RESPECTER

  • La confidentialité est une règle absolue pour ce poste, il est strictement interdit de divulguer des informations et tout manquement à cette règle sera considéré comme une faute grave et sanctionné conformément aux dispositions du Règlement Intérieur;
  • Il/Elle se doit de faire remonter à son supérieur hiérarchique toute difficulté importante que pourrait rencontrer un employé;
  • Il/Elle doit traiter tous les employés de façon égale, sans favoritisme ou passe-droit accordé pour quelque raison que ce soit;
  • Il/Elle respecte les règles et les coutumes des populations locales (politesse et bienséance) et veille au maintien de la réputation de la WCF.

 

EXPERIENCES ET COMPETENCES

Qualification et expériences requises :

  • Formation Bac +5 au minimum (diplôme d’ingénieur ou Master 2) en gestion des aires protégées, écologie, foresterie, ou discipline similaire;
  • Au moins 5 années d’expérience dans un projet de conservation de la biodiversité, gestion des parcs et réserves naturelles ou communautaires;
  • Au moins 3 années d’expérience en tant que chef de programme ou responsable de projet;
  • Expérience en management d’équipe et en renforcement des capacités;
  • Expérience de terrain avec des projets de régénération forestière naturelle et Suivi de la faune agroforesterie;
  • Expérience au sein d’une ONG internationale dans un contexte multiculturel serait un atout;
  • Expérience dans l’implication des communautés dans les projets de conservation de la biodiversité.

 

Compétences/Qualités requises :

  • Maitrise des approches techniques en restauration des paysages dégradés;
  • Aptitude à développer des techniques de reboisement avec des essences natives sur des grandes surfaces pour renforcer la continuité du couvert végétal ;
  • Maitrise en analyse bio-statistique (descriptives, différentielle et prédictive);
  • Fort intérêt pour la conservation de la biodiversité et la protection des ressources naturelles dans le contexte d’une aire protégée;
  • Connaissance des outils de gestion informatique (Suite Office);
  • Connaissance des outils informatiques spécialisés (QGIS, R, SMART, CyberTracker, etc.);
  • Capacités rédactionnelles en français et en anglais;
  • Résistance au stress et Capacité physique pour les missions éventuelles de terrain;
  • Flexibilité et adaptabilité culturelle et à différentes conditions de vie (terrain, Labé, Conakry);
  • Confidentialité et discrétion ;
  • Prise d’initiative et proactivité ;
  • Capacité d’autonomie ;
  • Capacité d’analyse, de synthèse et sens critique ;
  • Sens de l’organisation et de la rigueur dans le travail;
  • Capacité au travail d’équipe et sens des responsabilités;
  • Qualité d’encadrement et de leadership.

 

CDD : 12 mois renouvelable
Prise de poste : idéalement 01/12/2019

Rémunération : selon grille salariale WCF et expérience, entre 2800 et 4000 USD

Pour postuler, merci de faire parvenir votre CV et une lettre de motivation par email guinea@wildchimps.org  avec en sujet la référence «candidature + nom du poste».

Date de fin de validité de l’annonce : 24/11/2019

Seuls les candidats retenus seront contactés pour passer les tests et entretien.

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

24/01/2020

Loi sur la solidarité internationale : Une reprise des travaux tant attendue !

20/01/2020| Municipales 2020

Pour les municipales, le Mouvement associatif dresse ses recommandations