Niger – Évaluation Multisectorielle des besoins

Contexte de la consultance

PUI a décidé en 2017 de lancer une mission exploratoire au Niger. Aujourd’hui, l’ONG est dotée d’un bureau de coordination à Niamey ainsi que de deux bases opérationnelles à Ouallam et à Torodi (région de Tillabéri) et une base opérationnelle à Maradi. Les bases de Torodi et de Ouallam ont été ouvertes en 2018 et celle de Maradi en mai 2022.

Les actions de Première Urgence Internationale au Niger visent à améliorer l’accès à des services de santé de qualité aux populations vulnérables à travers l’adoption de trois stratégies notamment : (i) L’appui institutionnel qui consiste au renforcement du système de santé, (ii) La promotion de la santé, des activités préventives de la malnutrition et d’EHA au niveau communautaire, (iii) Déploiement des équipes mobiles dans les villages situés à plus de 15km des CSI et aussi apporter une assistance d’urgence dans le cadre du RRM. Le secteur d’intervention de Première Urgence Internationale au Niger reste la santé (soins de santé primaire et soins de santé secondaire) avec un appui transversal en nutrition, EHA et SMSPS. PUI souhaite renforcer son approche d’intervention intégrée au Niger en incluant la sécurité alimentaire et les moyens d’existence afin d’appuyer l’approche sécurité nutritionnelle développée sur la mission. Au-delà de développer de nouveaux secteurs, PUI aimerait également étendre son intervention à la région de Tahoua.

 

Objectif principal

Évaluer les besoins multisectoriels (santé, nutrition, SMSPS, EHA et SAME) des populations affectées par la crise sécuritaire et de ses conséquences ainsi que les effets du changement climatique sur les besoins humanitaires dans les districts sanitaires de Madaoua, N’Konni et Malbaza de la région de Tahoua au Niger.

 

Objectifs Spécifiques

  • Analyser le contexte et la dynamique de la crise au sein des communautés abritant les PDIs, les réfugiés du Mali et du Nigéria ;
  • Identifier les profils des populations vulnérables (réfugiés, déplacés internes, retournés, communautés
  • hôtes, etc.) les plus affectées ;
  • Estimer le nombre de personnes dans le besoin par secteur et par zone, en tenant compte des critères de ciblages et des indicateurs de vulnérabilité ;
  • Analyser les principaux facteurs de risque et de protection des populations affectées, ainsi que les
  • capacités locales de réponse ;
  • Évaluer et prioriser les besoins (couverts et non couverts) dans chaque secteur et domaine du travail;
  • Identifier les principaux acteurs humanitaires et partenaires étatiques présents sur le terrain et évaluer la
  • couverture de leurs interventions ;
  • Identifier les contraintes et les limites sur le terrain (physique, structurelle, infrastructurelle, financière,
  • matérielle…) ;
  • Analyser le fonctionnement des marchés pour les moyens de subsistances d’urgence sur les zones cibles.
  • Formuler des recommandations prioritaires pour une réponse humanitaire coordonnée, efficace et adaptée aux besoins des populations dans les communautés abritant les populations réfugiées/déplacées et hôtes vulnérables dans la région de Tahoua.

Il est attendu que les évaluations soient menées sur place, dans la région de Tahoua. Pour tout renseignement lié à l’accès dans ces zones, n’hésitez pas à prendre contact en amont avec PUI.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les TDR.

Merci d’envoyer votre candidature à l’adresse suivante : cgout@premiere-urgence.org avant le 4 décembre 2023 à 13h (heure de Niamey).

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

temoignage-de-manuele-derolez-ancienne-deleguee-generale-du-ccfd-terres-solidaires
01/03/2024|30 ans au service de la solidarité

Témoignage de Manuele Derolez, ancienne déléguée générale du CCFD Terres Solidaires

nomination-jerome-faure-nouveau-directeur-executif-de-coordination-sud
29/02/2024

Nomination : Jérôme Fauré, nouveau directeur exécutif de Coordination SUD

coupe-de-742-millions-deuros-dans-la-solidarite-internationale-la-france-renie-ses-engagements-et-perd-sa-credibilite
23/02/2024

Coupe de 742 millions d’euros dans la solidarité internationale : La France renie ses engagements…