Mise en place d’un dispositif de Suivi-Evaluation-Redevabilité-Apprentissage (SERA).

Le Secours Catholique Caritas France publie cette annonce pour le compte de son partenaire Caritas Africa

             I.CONTEXTE

Le programme APPROCHE (phase 3 de l’A2P DIRO) dont l’objectif est d’accompagner les processus de développement de 17 Caritas d’Afrique subsaharienne et des îles de l‘Océan Indien afin qu’elles soient plus fortes, pérennes et capables d’agir pour des politiques publiques plus efficaces dans la réduction de la pauvreté, s’étire sur la période de 2020 à 2022. La responsabilité pour son pilotage stratégique ainsi que sa mise en œuvre est confiée à Caritas Africa qui a son Secrétariat Exécutif Régional (SERCAF) à Lomé, Togo. Le Secours Catholique Caritas France (SCCF), à la suite d’une demande de certains de ses partenaires du Réseau Caritas de la Région Afrique, a initié des Programmes de Développement Institutionnel et de Renforcement Organisationnel dans la perspective du renforcement des capacités pour rendre pleinement opérationnelles les Caritas de la Région Afrique et des Îles des Océans Indien et Atlantique, notamment, un (1) projet pilote de 2006-2010, suivi de deux (2) phases, de 2010 à 2015 et de 2016 à 2018, en collaboration avec l’Agence Française de Développement (AFD). Les deux dernières phases sont intitulées Accompagnement Personnalisé de Proximité pour le Développement Institutionnel et le Renforcement Organisationnel (A2P DIRO).

La troisième phase du Programme de Développement Institutionnel et de Renforcement Organisationnel est intitulée Accompagnement Personnalisé de Proximité pour le Renforcement Organisationnel, le Changement et l’Engagement (APPROCHE).

L’objectif visé à travers les programmes DIRO en général et APPROCHE en particulier, est l’amélioration des conditions de vie et des moyens d’existence des populations sans oublier le renforcement de leur résilience pour leur permettre de faire plus efficacement face aux situations d’urgence dans l’avenir (Voir ANNEXE 1). Les organisations membres du réseau Caritas Africa, fortes de leur identité ecclésiale, sont reconnues dans leurs actions auprès des communautés les plus pauvres et démunies.

Il est fondamentalement requis que toute initiative de développement soit perçue à travers un dispositif de Suivi, Evaluation, Redevabilité et Apprentissage (SERA). Ceci permet de mesurer l’avancement d’une telle initiative, capturer ses retombées, procéder à des mesures de redressement en cas de besoin et tirer des leçons en articulant des recommandations pour son amélioration.

Dans le cadre de la phase 2, le programme a intégré l’approche orientée changement (AOC), qui induit une méthode de suivi-évaluation différente, car elle se centre sur l’acteur et non l’action. Néanmoins, le dispositif de suivi-évaluation du programme (indicateurs, résultats) est encore trop centré sur les Caritas elles-mêmes, et pas suffisamment sur les changements apportés par leurs capacités renforcées dans le service apporté aux personnes et l’amélioration des politiques publiques.

A la fin d’un processus de plus de 12 ans, le défi demeure la méthodologique d’appréciation des liens entre le programme et les résultats concrets pour les populations est un défi.

Partant de ces considérations, le consultant proposera un dispositif de Suivi-Evaluation-Redevabilité-Apprentissage (SERA) pour cette phase 3 du Programme. Il s’agira d’outils simples et maniables à mettre à la disposition de l’équipe de Coordination du Programme et des Caritas Nationales impliquées dans le Programme APPROCHE. L’enjeu est de construire une méthodologie d’analyse des effets et des changements capables d’apprécier les liens entre le contenu du programme et les résultats concrets pour les populations, dans un contexte d’approches orientées changement.

Le consultant accompagnera l’équipe de coordination du Programme APPROCHE et les Caritas Nationales à l’appropriation du dispositif SERA. Le dispositif pourra s’appuyer sur ce qui existe en matière de Gestion des Connaissances et de la Communication, sans oublier l’exploitation des expertises localement disponibles.

Après un test de ce dispositif SERA au sein des Caritas impliquées dans le Programme, il sera envisagé de la partager avec les Caritas Nationales du réseau Caritas Africa. Ces Caritas Nationales pourront l’adapter à leur propre système d’évaluation dans le contexte du renforcement de capacités dans le réseau.

 

               II.OBJECTIFS DE LA CONSULTANCE

Objectif de cette consultance

L’objectif global de cette consultance est de mettre en place un dispositif de suivi-évaluation-redevabilité-apprentissage permettant de mesurer la réalisation des objectifs du Programme APPROCHE.

Objectifs spécifiques

De manière spécifique, le dispositif SERA permettra:

  • d’établir une base de données (Baseline) ou encore un état des lieux de la situation initiale, c’est-à-dire du système de suivi-évaluation reflétant les indicateurs afférents dans chacune des 17 Caritas Nationales impliquées dans le programme APPROCHE par rapport à l’AOC ;
  • de déterminer une démarche appropriée pour le suivi, l’évaluation, la redevabilité et l’apprentissage au sein du Programme APPROCHE.
  • de mesurer 3 grands types de changements : l’autonomie des organisations – l’amélioration des conditions de vie des populations – la coordination et l’harmonisation des interventions de partenaires techniques et financiers de Caritas Africa

 

                   III.METHODOLOGIE

Il est laissé à la discrétion du Consultant d’envisager la démarche qu’il estime de nature à lui permettre de mener à bien cette mission, démarche qu’il exposera dans son offre technique pour convaincre ou persuader Caritas Africa et ses partenaires du caractère approprié de sa stratégie pour cette tâche. Cependant, dans l’esprit de coopération et de contribution caractérisant idéalement toute démarche d’évaluation, il apparaît judicieux à Caritas Africa et ses partenaires, sur la base de leurs expériences, d’avancer des suggestions pour contribuer à mener à bon port cette mission.

Il y a lieu de se référer aux points suivants en matière d’approche méthodologique.

  • Démarche participative et coopérative
  • Combinaison d’une démarche quantitative et qualitative
  • Exploitation des expériences diverses des membres de l’équipe APPROCHE, de celles du personnel des Caritas Nationales disposant des expertises diverses de haut niveau pouvant être mises en valeur et à bon escient dans ce contexte pour saisir l’impact du Programme sur un nombre restreint de Caritas à visiter ; le reste des Caritas pouvant être consulté par mail et Skype si nécessaire.
  • Consultation du Secrétariat exécutif régional de Caritas Africa et notamment de la personne en charge de la gestion des connaissances.
  • Attention sur les paramètres qualitatifs difficilement chiffrables devant être circonscrits en termes de changements les plus significatifs pour dégager la plus-value des AOC en lien avec le renforcement des capacités pour en déterminer les effets à long terme. Le contexte du dispositif de suivi-évaluation AOC se caractérise par l’observation des évolutions des acteurs. Ces évolutions concernent des comportements et des relations entre acteurs. Par ailleurs, les données concernent des connaissances, le savoir-faire, les actions et les pratiques qui caractérisent l’intervention des acteurs impliqués dans le Programme APPROCHE.
  • Il sera nécessaire au Consultant d’identifier des repères sur le suivi-évaluation orienté changement afin de capturer les effets ou les résultats induits par le changement chez les acteurs bénéficiant des initiatives de renforcement de capacités à travers le Programme APPROCHE et des populations vulnérables (cible des actions de Caritas).

Les outils appropriés pour la collecte des données dans le suivi AOC se focaliseront , entre autres, sur :

  • La technique du changement le plus significatif
  • Les pas de changement
  • Les marqueurs de progrès
  • Le partage d’anecdotes (storytelling)

Les acteurs à impliquer dans cette démarche de mise en place de ce dispositif SERA sont :

  • Equipe APPROCHE/Caritas Africa basée à Lomé
  • 50% des 17 Caritas Parties Prenantes, c’est-à-dire 8 ou 9 d’entre elles.
  • 1 Représentant du Groupe de référence de Caritas Africa pour le DIRC
  • Chargée du Programme APPROCHE du SCCF basée à Paris
  • Le Consultant

La démarche proposée comprend les approches suivantes :

  • Etude documentaire sur le Programme APPROCHE et les phases précédentes
  • Atelier de cadrage du processus d’élaboration du Dispositif de SERA
  • Rencontres et consultations des Caritas (interviews/enquêtes, observations directes…)
  • Atelier de restitution de l’état des lieux sur les capacités institutionnelles des Parties Prenantes
  • Conception du dispositif de SERA avec les outils et approches intégrés
  • Atelier de validation et partage du dispositif de SERA avec les Caritas du Programme
  • Finalisation du document sur le dispositif de SERA et facilitation de l’appropriation du dispositif
  • Rédaction du rapport provisoire
  • Finalisation du rapport définitif

Par ailleurs, il serait utile d’envisager ce qui suit :

Un atelier interne dès le démarrage de la consultance/programme, pour préciser et définir la méthodologie pour mettre en place un système de suivi – évaluation-redevabilité-apprentissage approprié et permettant de mesurer 4 grands types de changements :

  1. Autonomie des organisations ;
  2. Amélioration des conditions de vie des populations ;
  3. Leadership des femmes et des jeunes
  4. Coordination et harmonisation des interventions de partenaires techniques et financiers de Caritas Africa.

 

               IV.LIVRABLES

Les livrables suivants sont attendus à la fin de la mission :

  1. Un document d’état des lieux, de base de données (situation initiale) des parties prenantes/Baseline, en l’occurrence, de Caritas Africa et de chacune des 17 Caritas impliquées
  2. Un pack de la typologie des indicateurs/illustrations d’activités et des résultats, avec les outils et approches d’identification /lecture/collecte/renseignement
  3. Un guide pour la collecte, le traitement, l’analyse, l’interprétation et le partage des données
  4. Un document de présentation illustré du dispositif de SERA
  5. Un rapport global intégrant les autres livrables.

Acteurs :

  • Equipe APPROCHE/Caritas Africa
  • 17 Caritas Parties Prenantes
  • 1 Représentant du groupe de référence DIRC/CA
  • Chargée du Programme APPROCHE du SCCF à Paris
  • Le Consultant

Moyens et besoins :

  • Documents à mettre à la disposition du Consultant
  • Logistique et budget des ateliers
  • Honoraires et charges connexes à l’intervention du Consultant

 

           V.PROFIL DU CONSULTANT RECHERCHE

Être titulaire d’un diplôme universitaire du niveau BAC +5 au moins dans les domaines tels que les sciences sociales, la statistique, la démographie, le suivi-évaluation des programmes et projets de développement ou de tout autre domaine.

Expériences professionnelles

  • Au moins huit (8) ans d’expériences professionnelles dans le domaine du suivi & évaluation, d’élaboration et de gestion de programmes de développement ;
  • Bonne connaissance des programmes de développement et familiarité avec les interventions de renforcement de capacités, de lutte contre la pauvreté, contre l’injustice et contre l’inégalité ;
  • Connaissance des Approches Orientées Changement (AOC)
  • Familiarité avec la mesure d’impacts dans des programmes réseaux multi-pays et multi-acteurs ;
  • Expérience avérée dans le domaine de la recherche, notamment dans l’élaboration et l’utilisation des outils d’analyse des questions de renforcement de capacités et de suivi & évaluation ;
  • Expériences confirmées dans les techniques de collecte, de traitement, d’analyse et d’interprétation des données quantitatives et qualitatives ;
  • Une bonne connaissance du contexte socio-économique, culturel et politique en Afrique subsaharienne

Compétences et aptitudes

  • Excellente capacité de synthèse et rédactionnelle
  • Compétence dans le domaine des entretiens/interviews et dans le domaine de la facilitation
  • Bonne aptitude à travailler en équipe
  • Excellente maîtrise du Français et de l’Anglais exigée

 

            VI.ARRANGEMENTS ADMINISTRATIFS

Le Consultant travaillera sous la supervision directe du Responsable du Programme APPROCHE et en collaboration étroite avec l’équipe dudit Programme.

Conditions de travail

Le Consultant disposera d’un espace de travail au sein du Bureau de Caritas Africa à Lomé, au Togo. Il utilisera son propre ordinateur et il lui sera accordé un accès à l’internet pour usage professionnel.

Missions de terrain

Selon les conditions sanitaires, le Consultant effectuera des missions sur le terrain, notamment auprès de la moitié des Caritas Nationales pendant la phase de collecte des données. En d’autres termes, 8 ou 9 sur les 17 Caritas impliquées seront consultées. Les frais relatifs à ces déplacements devront faire partie de l’offre financière du Consultant.

Dépôt des candidatures

Les dossiers de candidature doivent comprendre une lettre de motivation, une « Offre technique » et une « Offre financière ». Le CV à jour ainsi qu’une copie du diplôme le plus élevé, doivent être également joints au dossier. Les candidats doivent indiquer dans leur lettre de motivation, leur aptitude et leur disponibilité à réaliser les termes de référence de la présente mission.

L’offre technique portera sur la manière dont le Consultant a compris les Termes de référence et envisage de conduire cette mission. Elle mettra en exergue les approches et méthodes proposées, les questions qui seront adressées, et un calendrier indicatif jusqu’à la remise du rapport final.

Quant à l’offre financière, elle devra comprendre un budget détaillé, incluant tous les frais relatifs à la réalisation de la consultance. Ces frais incluent une proposition de rémunération comprenant les honoraires journaliers, per diem mais aussi tous les autres frais afférents à la conduite de la mission Les coûts seront présentés en euros.

Modalité de soumission des offres

Les Consultants transmettront une offre technique et financière au plus tard le 23 juillet 2021 à 17h00 TU comprenant également :

  • Une copie du CV actualisé du consultant, spécifiant son expérience en matière de suivi-évaluation, de projets de développement sur les thématiques développement institutionnel, renforcement organisationnel, et changement ainsi que des références sur ces thématiques
  • Méthodologie de mise en œuvre de la mission : démarches, outils, calendrier

Sur la base de leur compréhension de ces Termes de Référence, il est demandé aux Consultants d’indiquer dans leurs offres techniques la durée jugée appropriée pour cette mission, un chronogramme détaillé de toutes les activités dans le cadre du rapport de démarrage.

Le dossier complet de candidature devra être soumis à Caritas Africa, 735 Boulevard des Armées, Tokoin-Séminaire Lomé – Togo, Tél. : +228 22212937 / 22220026 ; Email : secaf@caritas-africa.org ; recrutement@caritas-afric.org .

 

                                VII.DUREE DE LA CONSULTANCE

La mission est censée avoir lieu au cours de la Période 2 (juillet 2021 à décembre 2022) du Programme APPROCHE. Dans la mesure du possible, il est souhaitable que le Consultant commence cette mission au 1er septembre 2021.

 

ANNEXE 1 : Présentation du programme APPROCHE

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

recommandation-du-cad-sur-le-renforcement-de-la-societe-civile
22/07/2021

Recommandation du CAD sur le renforcement de la société civile

guide-dautoformation-violences-sexistes-sexuelles
15/07/2021|Quizz

Violences sexistes et sexuelles : de quoi parle-t-on ?

tribune-diplomatie-feministe-apres-la-loi-place-aux-actes
15/07/2021

Tribune | Diplomatie féministe : après la loi, place aux actes !