Evaluation finale Projet Emploi et Handicap

Intitulé du projet (libellé court) : Emploi et Handicap
Intitulé du projet (libellé long) : Les acteurs sociaux et économiques partie prenante d’une inclusion réussie pour la progression de la participation sociale et économique des personnes handicapées.
Dates de mise en oeuvre : 01 juin 2017 au 30 juin 2020
Localisation/Zones d’intervention : Maroc – régions de Casablanca et Rabat, Tunisie- gouvernorat de Bizerte, Ben Arous, Gafsa et Gabes, Bénin- département de l’Atlantique et du littoral, Sénégal- régions de Dakar et de Thiès
Partenaires opérationnels : Services déconcentrés de l’Emploi, de l’Action Sociale, de la formation professionnelle,
Organisations et réseaux de personnes handicapées, Associations impliquées dans l’insertion professionnelle, Universités, Entreprises et réseaux d’entreprises
Groupes Cibles : Jeunes et adultes en situation de handicap, Structures de formation/ d’accompagnement/ d’insertion professionnelle publics, associatifs et universitaires,  Entreprises et réseaux d’entreprise, Partenaires sociaux et autorités publiques
Budget du projet : 2 088 380 EUR
Subvention AFD : 1.000.000EUR

 

Ce projet multi-pays a pour objectif d’accompagner les acteurs de l’emploi et les entreprises à devenir plus inclusifs, et à améliorer l’employabilité des personnes handicapées.
Le projet, financé à hauteur de 50% par l’AFD, est cofinancé par l’UE et DROSOS (Tunisie), le MAE Lux (Sénégal), la DGD (Bénin), et Bruxelles Capitale (Maroc).
Des projets précédents au Maroc, en Tunisie et au Sénégal avaient permis d’accompagner plus de 500 personnes handicapées et plus de 80 entreprises.
Dans le cadre du projet régional, le projet est étendu à de nouvelles zones géographiques au Sénégal, Maroc et Tunisie, implique de nouveaux acteurs, et créé une dynamique nouvelle pour l’emploi des personnes handicapées au Bénin.
Le projet est mis en œuvre depuis juin 2017 au Sénégal et en Tunisie, depuis janvier 2018 au Maroc et au Bénin.

Objectifs de l’évaluation
3.1 Objectif général
L’objectif général de l’évaluation est de mesurer les niveaux d’atteinte des résultats planifiés ainsi que les impacts enregistrés, en considérant les enjeux, les bénéfices, les acteurs.
3.2 Objectifs spécifiques et attentes de l’évaluation
Objectif Spécifique 1 : Evaluer la qualité des BENEFICES du projet au niveau des personnes handicapées selon le genre et les types de déficiences et des partenaires appuyés, à travers les critères changements, capacité, pérennité, pertinence.
Objectif Spécifique 2 : Evaluer la qualité de la collaboration avec les ACTEURS au niveau de mobilisation et de l’implication des partenaires du projet à travers les critères coopération, synergies et participation
Objectif spécifique 3 : Proposer des recommandations qui pourraient aiguiller l’ONG et le bailleur dans le cadre de l’écriture d’une seconde phase, notamment concernant :
– Les améliorations à apporter, d’après les bénéficiaires (selon genre et handicap) et les partenaires
– Les ressources (RH, techniques, financières…) à ajuster pour atteindre plus efficacement les objectifs
– Les éléments nécessaires au portage institutionnel et au passage à l’échelle du projet

 

Méthodologie
4.1 Cadre de l’évaluation
Pour cette évaluation, 3 pays sur 4 devront être couverts sur le terrain:
– Le Bénin, avec double objectif évaluation finale et évaluation à mi-parcours du projet DGD
– Le Maroc
– Le Sénégal ou la Tunisie
Pour le Sénégal ou la Tunisie, des entretiens à distance seront envisagés.
Ces choix seront confirmés par l’évaluateur et la coordinatrice du projet en fonction du budget et des contraintes sanitaires.
Cela nécessitera l’organisation des déplacements relatifs. Le contrat de prestation de services couvrira l’ensemble des frais relatifs aux dépenses exécutées par le(a) consultant(e).
4.2 Modalités de collecte de données
Les indicateurs quantitatifs du projet sont atteints. Le focus de l’évaluation devra être porté sur les aspects qualitatifs. La méthodologie proposée devra le prendre compte.
▪ Revue documentaire
Le consultant aura à sa disposition un ensemble de documents :
– Documents de projets (narratif et financier)
– Productions du projet (guides, capsules vidéos, fiches techniques…)
– Documents de capitalisation réalisés par ce projet, dans le cadre de différents co-financements
– Evaluations finales des projets en co-financement du projet AFD ou des projets précédents (Maroc, Tunisie, Sénégal)
– Bases de données de suivi des actions
▪ Conduite d’interviews, entretiens semi directifs, focus group
Dans chaque pays mentionnés, l’équipe projet appuiera le consultant retenu pour organiser des rencontres avec les partenaires et bénéficiaires du projet.
Le(a) consultant(e) retenu(e) recevra la documentation relative au projet régional et se réserve le droit de proposer une méthodologie y compris des outils autres que celle suggérée par le commanditaire.

4.3 Acteurs impliqués dans l’évaluation
L’évaluation sera coordonnée par la coordinatrice du projet, basée à Rabat, Maroc.
Dans chaque pays, les groupes cibles à rencontrer sont :
– Les jeunes en situation de handicap, bénéficiaires de l’action
– Les acteurs de l’emploi, aux niveaux opérationnels et institutionnels
– Les acteurs sociaux, aux niveaux opérationnels et institutionnels
– Les acteurs de la formation professionnelle, dispositif de financement et prestataires
– Les associations partenaires
– Les entreprises impliquées dans l’action
– Des syndicats représentants d’entreprise
– Les équipes pays de HI
– Si disponibles, les représentants du bailleur dans le pays.
3- Principes et valeurs
L’évaluation sera conduite dans le respect des règles éthiques d’Handicap International et de ses politiques de protection (protection de l’enfance et protection des bénéficiaires contre l’exploitation et les abus sexuels).
Les évaluateurs respecteront la confidentialité des activités, et n’utiliseront ni à leur avantage, ni à celui d’autres personnes, les faits ou informations révélés par leur mission.
6. Résultats attendus et calendrier proposé
6.1 Livrables
– Une restitution à la fin de la mission terrain, avec support power point. Cette présentation sera faite à distance, en visioconférence, avec la coordinatrice du projet et selon les disponibilités, les chefs de projets.
– Un rapport provisoire partagé et relu par le commanditaire de l’évaluation,
– Un rapport provisoire séparé pour le volet DGD Bénin, à destination de l’équipe du Bénin (8 pages maximum)
– Un rapport final, ayant tenu compte des retours du commanditaire et incluant obligatoirement une synthèse transmise en version électronique.
– Un rapport final séparé (8 pages) pour le volet DGD Bénin
Les rapports (emploi et handicap et cofinancement DGD Bénin) porteront sur les mêmes critères d’évaluation et devront intégrer une partie recommandations pour la suite du projet (en cours pour DGD Bénin et pour une phase 2 emploi et handicap). Le rapport DGD Bénin sera pour une bonne partie, une extraction du rapport emploi et handicap, partie

 

Profil de l’évaluateur / du consultant :
Personne physique ou morale (bureau d’étude ou consultant indépendant)
▪ Avoir une bonne connaissance des systèmes et dispositifs mis en oeuvre pour favoriser l’emploi des jeunes
▪ Avoir une connaissance de ces dispositifs dans au moins un pays parmi le Sénégal, le Bénin, le Maroc et la Tunisie est une plus-value
▪ Avoir une solide expérience dans l’évaluation des projets de développement et solidarité nationale
▪ Avoir des notions de base sur le handicap et sur les problématiques spécifiques liées au handicap
▪ Français oral et écrit courant
▪ Très bonnes capacités communicationnelles et rédactionnelles
▪ Expériences professionnelles d’au moins 6 à 8 années dans le champ du développement dont 2 ans dans le champ de l’insertion économique
▪ Titulaire d’un diplôme universitaire type master

Soumission des offres

Les documents relatifs à l’appel d’offres et toute correspondance échangée entre le soumissionnaire et Handicap International doivent être écrits en français. La soumission doit comporter une offre technique et une offre financière.
L’évaluateur est responsable de présenter dans son offre technique et financière l’approche et les méthodologies d’évaluation dans un « plan de travail d’évaluation ». La proposition doit être en adéquation avec les normes professionnelles et les critères internationaux et sera validée par le commanditaire avant d’être appliquée par l’évaluateur.
a. Offre Technique
▪ Lettre de soumission signée ;
▪ Présentation du soumissionnaire (CV à jour) et document légal d’enregistrement ;
▪ Organisation et méthodologie de mise en oeuvre de l’évaluation des services demandés ;
▪ Avis sur les principaux sujets relatifs à la réalisation des objectifs de l’évaluation et des résultats escomptés ;
▪ Explication des risques et des hypothèses ayant une incidence sur l’exécution de l’évaluation ;
▪ Aperçu de l’approche proposée pour la mise en oeuvre de l’évaluation ;
▪ Liste des activités proposées considérées comme nécessaires pour atteindre les objectifs de l’évaluation ;
▪ Calendrier, chronologie et durée des activités proposées, en tenant compte du temps de mobilisation ;
▪ Identification et répartition dans le temps des principales étapes de l’exécution de l’évaluation, en précisant notamment comment les résultats obtenus seront pris en compte dans les rapports, en particulier dans ceux stipulés dans les termes de référence.

b. Offre financière
Le budget proposé doit faire apparaître au minimum

Honoraires : tous les honoraires doivent comprendre : la rémunération effective de l’expert, par jour de travail
Les déplacements par voie aérienne entre pays, les frais d’hébergement selon les standards HI, visa si besoin
▪Les frais de communication et de reproduction
La marge, qui couvre les frais généraux du prestataire, et les structures de soutien si besoin.
NB : l’ensemble des honoraires, frais de communication, de déplacement et tout autre coût doit être inclus dans le budget proposé.

c. Critères de sélection
1. Les candidats doivent soumettre un dossier administratif complet : Lettre de soumission signée, présentation du soumissionnaire (CV à jour), offre technique et financière et document légal d’enregistrement
2. Les critères suivants seront appliqués lors de l’analyse des offres :
– Offre financière : 30%
– Méthodologie de l’évaluation : 30%
– Expériences et compétences : 25%
– Chronogramme et calendrier de l’évaluation : 15%
Toute offre incomplète sera considérée comme irrecevable.

d. Adresse d’envoi
Les offres doivent être envoyées par mail avec la référence « Evaluation finale Projet Emploi et Handicap» avant lundi 1er juin 2020, 16h (GMT) à l’adresse électronique suivante : g.bleher@hi.org
Les offres reçues après la date et/ou l’heure butoirs ne seront pas considérées

 

Merci de consulter les Termes de référence complets joints à cette offre.

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

À télécharger

Tout chaud

LMA_COVID19_enquete2_visuel3
20/05/2020

Où en sont les associations après le confinement ?

07/05/2020

Hommage à Olivier MOUZAY, secrétaire exécutif de la CHD

Questionnaire genre et covid-2
05/05/2020

Questionnaire genre et covid : quels impacts au sein des OSI françaises ?