COORDINATEUR THEMATIQUE CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES EN GUINEE

Pays : Afrique, Guinée.

Champs de compétences : Management.

LA WILD CHIMPANZEE FOUNDATION EN GUINEE

La WCF, en appui au gouvernement Guinéen, a entamé depuis 2015 un projet de création de parc national le long du fleuve Bafing, à cheval sur les régions naturelles de Moyenne Guinée et de la Haute-Guinée. En effet, plusieurs études biologiques, économiques et sociales, ont permis d’identifier la région du Moyen-Bafing comme une zone prioritaire de conservation et comme futur parc national. Ce dernier sera aussi une zone de compensation des activités minières (impacts négatifs résiduels) qui affectent les chimpanzés dans certaines concessions en Guinée (la Compagnie des Bauxites de Guinée et la Guinea Aluminium Corporation). Cette zone de 6 426 km² abrite notamment l’une des dernières plus grandes populations de chimpanzés d’Afrique de l’Ouest (Pan troglodytes verus), avec un potentiel d’environ 12 % de la population mondiale restante concernée par le zonage actuel du parc national.

La zone du Parc National du Moyen-Bafing (PNMB) est également peuplée d’environ 36 000 habitants, dont la subsistance est dépendante des ressources naturelles, en ce qui concerne l’agriculture, l’élevage, l’apiculture, la pêche, la cueillette de produits forestiers non ligneux, etc. Ainsi, la mise en place d’une aire protégée permettrait non seulement de proposer un outil de conservation de la biodiversité mais aussi de participer à la à la résilience des populations locales au travers de la promotion du développement durable.

La dimension humaine voire l’implication et la participation des communautés locales dans le cadre du processus de création et de gestion du PNMB est donc indéniable tout comme les enjeux liés à la conservation et à la biodiversité. Il est donc impératif d’assurer le respect des normes nationales et internationales pour l’établissement des aires protégées et pour la participation des différentes parties prenantes (autorités administratives et coutumières, communautés locales, groupements et associations, etc.). L’objectif final étant d’obtenir l’approbation et la participation de toutes les parties prenantes pour assurer une réussite et une durabilité de ce projet.

Pour l’atteinte de cet objectif, la thématique Consultations Communautaires agira en étroite collaboration avec l’Office Guinéen des Parcs et Réserves (OGPR) et les autres partenaires principaux.

 

OBJECTIFS DU POSTE

Sous la responsabilité du Responsable de Pôle Développement Communautaire et en étroite collaboration avec les autres coordinateurs thématiques, le/la titulaire du poste aura en charge les activités suivantes :

  • Contribuer à la réalisation des objectifs du Pôle Développement Communautaire en menant à bien les missions devant faciliter l’implication et la participation des populations locales et autres parties prenantes d’une part au divers niveaux de cogestion identifiés. L’appropriation des enjeux de création du PNMB et des mécanismes de conservation des ressources du PNMB. Il/Elle doit réaliser les activités désignées dans ces présents termes de référence et selon les procédures administratives et financières en vigueur au sein de la WCF ;
  • Participer à l’élaboration d’un plan de formation détaillé au bénéfice des communautés locales, tant dans leur structuration, leur place dans la gouvernance locale du PNMB que dans la gestion durable des territoires villageois sur lesquelles elles sont établies.

 

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

APPUI AUX ACTIVITES DE CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES :

  • Assure la Coordination Générale de la Thématique consultation communautaire ;
  • Coordonne l’ensemble des processus liés à l’organisation des populations locales, aux Plans de Gestion des Territoires Villageois et à la gouvernance participative du PNMB ;
  • Supervise la structuration des communautés locales dans des organisations à l’échelle du village, des communes et de l’ensemble de la zone du PNMB ;
  • Facilite l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi évaluation de Plans de Gestion des Territoires Villageois ;
  • Contribue à la mise en place et au fonctionnement du mécanisme d’enregistrement et de gestion des plainte set griefs ;
  • Identifie et gère au besoin les partenariats nécessaires pour renforcer le fonctionnement et le dynamisme des différentes organisations mises en place ;
  • Participe à l’élaboration des plans stratégiques et opérationnels du Pôle Développement Communautaire.

GESTION ET COORDINATION DE PROJET :

  • Assure la programmation, la planification, le suivi et l’évaluation, la gestion budgétaire ainsi que la coordination des 3 programmes de la thématique : gestion des plaintes et griefs & gouvernance locale, comités villageois, cartographie participative & PGTV;
  • Renforce les actions initiées par les Chargés de Programme gestion des plaintes et griefs & gouvernance locale, comités villageois, cartographie participative & PGTV ;
  • Contribue, en concertation avec les autres collègues, à la collecte des données pour renseigner les indicateurs dédiés ;
  • Assure le suivi et l’évaluation de données en rapport avec les indicateurs dans une optique de rapportage ;
  • Assure une bonne communication et échange d’informations avec les autres Pôles (Environnement, IEC, et Administration, Finance), et la Direction, pour garantir la cohérence et le suivi des actions mises en œuvre ;
  • Travaille étroitement avec les divers acteurs intervenant au sein du projet dont notamment OGPR et veille à établir un bon climat de collaboration ;
  • S’acquitte pour le projet de tâches dans son domaine d’action qui pourront être complétés et adaptés en fonction de l’avancée du projet.

VALORISATION DES DONNEES COLLECTEES :

  • S’assure de la qualité d’analyse des données récoltées, et de l’archivage ;
  • Recherche des outils de collecte et d’analyses de données et les mets à la disposition de son équipe
  • Restitue les résultats d’analyses au sein de son pôle chaque trimestre.

 

GESTION D’EQUIPE :

  • Définit les tâches de chacun, assure la supervision quotidienne et contrôle la qualité du travail de ses collaborateurs (planning, ponctualité, rigueur, qualité…) ;
  • S’assure que les chargés de programme gèrent bien leurs équipes, qu’ils effectuent les bilans et fixation d’objectifs (évaluation qualitative et quantitative) ;
  • Propose la planification logistique et budgétaire des équipes de terrain à sa hiérarchie pour validation ;
  • Coordonne les activités de terrain en rapport avec la logistique et assure la restitution des résultats ;
  • Participer au recrutement des agents de la WCF et de l’OGPR (préparation des PDP, demande de recrutement, lancement du processus de recrutement, présélection des candidats, entretien d’embauche, compte-rendu, etc.) ;
  • Participe à la préparation des supports de communication ou de formation en collaboration avec le Responsable du Pôle Développement Communautaire et les chargés de programmes ;
  • Réalise une évaluation de ses collaborateurs sur la base des objectifs annuels qui leur seront fixés;
  • Anime et organise les réunions régulières de son équipe ;
  • Organise la circulation de l’information au sein de son équipe.

 

AUTRES

  • Avoir une connaissance générale de l’association WCF, de la conservation, de la zone et de la culture locale,… ;
  • Est conscient des objectifs et des activités en général et dans le contexte de travail spécifique ;
  • Est conscient des activités des autres départements, respecte les règles et procédures ;
  • Aide à la compréhension générale liée au contexte politique et social ;
  • Traduit les documents et interprète les conversations si nécessaires.

 

REGLES A RESPECTER

  • La confidentialité est une règle absolue pour ce poste, il est strictement interdit de divulguer des informations et tout manquement à cette règle sera considéré comme une faute grave et sanctionnée conformément aux dispositions du Règlement Intérieur ;
  • Il se doit de faire remonter à son supérieur hiérarchique toute difficulté importante que pourrait rencontrer un employé ;
  • Il doit traiter tous les employés de façon égale, sans favoritisme ou passe-droit accordé pour quelque raison que ce soit.

 

QUALIFICATIONS, EXPERIENCES ET COMPETENCES

Qualifications :

  • Diplôme supérieur (ingénieur, Master 2 ou équivalent) dans le domaine de la sociologie de la conservation, de l’anthropologie, de la gestion des ressources naturelles, du développement communautaire ou autres domaines apparentés.
  • Un diplôme inférieur peut être compensé par une expérience très pertinente d’au moins 10 ans dans les différents domaines en lien avec le poste.

 

Expériences requises :

  • Un minimum de cinq années d’expériences réussies en tant que spécialiste ou responsable pour un projet de conservation, incluant les principes de consultation communautaire pour un projet de création d’Aire Protégée, nécessitant une consultation communautaire approfondie ;
  • Parfaite compréhension et expérience prouvée avec des pratiques de la conservation en travaillant avec les communautés et les différentes autorités gouvernementales ;
  • Expérience en gestion d’équipe dans un contexte multiculturel ;
  • Expérience avec le développement et l’exécution des processus de consultations et de participation de préférence dans un contexte de création d’aires protégées ;
  • Capacité relationnelle avec des partenaires multiples (acteurs politiques, administratives, populations riveraines) ;
  • Une expérience au sein d’une organisation internationale ou d’une ONG serait un atout.

 

Compétences :

  • Excellente compréhension des enjeux de la conservation et du développement local ;
  • Parfaite maîtrise dans le renforcement des capacités des organisations du milieu rural ;
  • Bonne maîtrise des outils de bureautique traditionnels (Word, Excel, Powerpoint) ;
  • Bonne capacité rédactionnelle et de synthèse ;
  • Bonnes capacités de reporting et de circulation de l’information ;
  • Connaissance des outils d’analyse statistique des données (quantitative & qualitative) serait un atout ;
  • Compétences organisationnelles et administratives : multi-tâches et capacité à travailler dans des délais courts et sous pression ;
  • Compétences managériales (écoute active, encadrement, évaluation…) et leadership ;
  • Connaissances en SIG (ArcGIS et/ou QGIS) ;
  • La maîtrise de l’anglais courant est un atout ;
  • La maîtrise d’au moins une langue locale serait un atout.

 

CDD : 12 mois renouvelable
Prise de poste : idéalement 01/12/2019

Rémunération : selon grille salariale WCF et expérience, entre 2000 et 2800 USD

Pour postuler, merci de faire parvenir votre CV et une lettre de motivation par email guinea@wildchimps.org  avec en sujet la référence «candidature + nom du poste».

Date de fin de validité de l’annonce : 24/11/2019

Seuls les candidats retenus seront contactés pour passer les tests et entretien.