CONSULTANCE POUR L’ANALYSE DES OFFRES DES OFFRES DE SANTE SEXUELLE AU SEIN DU RESEAU DE COALITION PLUS

TERMES DE REFERENCE

CONSULTANCE POUR L’ANALYSE DES OFFRES DES OFFRES DE SANTE SEXUELLE AU SEIN DU RESEAU DE COALITION PLUS

 

I. Contexte et demande
Union internationale d’ONG communautaires de lutte contre le sida et les hépatites virales, fondée en 2008, Coalition PLUS intervient aujourd’hui dans 52 pays, auprès d’une centaine d’organisations de la société civile. Conformément à son approche communautaire, notre coalition milite pour que l’expertise des personnes infectées, affectées ou particulièrement vulnérables au VIH et/ou aux hépatites virales soit reconnue à sa juste valeur et pour que leurs communautés soient systématiquement associées à la prise de décision, à l’élaboration et à la mise en œuvre des programmes de santé qui les concernent. Agissant selon un principe de gouvernance partagée, elle implique 16 organisations membres du Nord et du Sud dans son processus de prise de décisions stratégiques. Depuis 2014, les Plateformes incarnent les réseaux géographiques de Coalition PLUS en tant que dispositifs innovants de coopération sous-régionale consacrés au renforcement de la place des associations communautaires dans les réponses nationales, mais également au niveau régional et international. Les six Plateformes de Coalition PLUS sont aujourd’hui des réseaux composés d’associations communautaires de lutte contre le sida, et sont portés par des associations membres de Coalition PLUS dans leurs 6 régions respectives : Maghreb, Afrique de l’Ouest, Afrique centrale, océan Indien, Amériques-Caraïbes et Europe. Les activités des Plateformes se déclinent en trois volets de mise en œuvre : le renforcement de capacités, le plaidoyer et la recherche communautaire.

La Plateforme Afrique de l’Ouest, portée par ARCAD Santé PLUS au Mali, est l’une des Plateformes les plus dynamiques, qui a su à la fois développer un domaine d’expertise communautaire absolu relatif à l’offre de santé sexuelle, le mutualiser à ses partenaires sous-régionaux et le capitaliser à travers la publication d’un référentiel régional[1].

Le référentiel s’est fixé les objectifs suivants :

–          Identifier les obstacles et freins persistants dans la prise en charge des populations clés ;

–          Décrire la démarche, les principes et les étapes clés du développement et de la mise en place d’une offre de santé sexuelle ;

–          Valoriser les services différenciés déjà mis en œuvre par 10 associations partenaires de la PFAO.

–          Définir des recommandations et des perspectives en vue d’améliorer l’offre de santé sexuelle.

 

Suite à la publication du référentiel et afin d’alimenter une dynamique transversale sur l’offre de santé sexuelle, ARCAD Santé PLUS et la PFAO portent et animent un groupe de travail interne à Coalition PLUS qui s‘est donné pour missions de :

–          Valoriser les OSS développées au sein de l’Union, et par là-même promouvoir l’expertise communautaire ;

–          Développer les OSS au sein de l’Union ;

–          Pérenniser l’OSS au sein de l’Union.

Pour répondre à ces objectifs, il convient de mettre en œuvre une étape préalable d’analyse et diagnostic des dispositifs de santé sexuelle implémentés par les membres de Coalition PLUS. Afin de mutualiser encore davantage ce chantier, cette analyse sera élargie à AGCS PLUS, réseau thématique de Coalition PLUS[2].

Sur la base des cadres internationaux, des concepts clés et de la modélisation des paquets de services OSS présentés dans le référentiel régional de la PFAO[3], ce diagnostic visera à analyser les différents dispositifs de santé sexuelle implémentés par les membres de Coalition PLUS et d’AGCS PLUS, détailler leurs spécificités, présenter les bonnes pratiques pouvant être mutualisées au sein de l’Union, et les pistes de renforcement de capacités. Cette analyse s’inscrira donc dans une logique de promotion de l’expertise communautaire au sein de Coalition PLUS.

Elle sera menée par une équipe de consultants, qui aura la configuration idéale ci-après :

–          1 consultant sénior, chef de la mission, chargé d’élaborer les outils de collecte et l’analyse ;

–          4 consultants juniors locaux basés respectivement au Mali, en Equateur, au Portugal et au Cameroun, chargés d’assurer les missions de terrain dans ces 4 pays clés. Il est à noter que Coalition PLUS peut mettre à profit du consultant sénior son réseau pour les identifier.

II. Objectifs  
Le principal objectif d’analyser les différents dispositifs de santé sexuelle implémentés par les membres de Coalition PLUS[4] et d’AGCS PLUS[5], détailler leurs spécificités, présenter les bonnes pratiques pouvant être mutualisées au sein de l’Union, et identifier les pistes de renforcement de capacités.

 

De manière spécifique, il s’agira de :

  • De mener une analyse documentaire sur la base des documents relatifs à l’OSS transmis par les associations membres et partenaires de Coalition PLUS
  • Elaborer un outil d’analyse pouvant être administré à distance à l’ensemble des membres de Coalition PLUS et d’AGCS, servant à la collecte et l’analyse
  • Faire une analyse situationnelle prenant en compte la revue documentaire des offres de service en direction des populations clés et du contexte légal ;
  • Resituer les communautés et les bénéficiaires dans les dispositifs de santé sexuelle en procédant à une analyse quantitative de leur satisfaction et de leur implication dans la définition de services qui leur sont destinés ;
  • dentifier les problèmes rencontrés et les leçons apprises afin d’identifier les stratégies et approches les plus adaptées au contexte local ;
  • Documenter les différents modèles d’OSS développées dans Coalition PLUS et identifier les bonnes pratiques ;
  • Démontrer en quoi l’OSS répond aux enjeux de la LCS en termes d’impact sur l’épidémie dynamique et démontrer la nécessité de mettre en place des services différenciés pour les PC.
III. Méthodologie
Conception d’une grille d’analyse

Le consultant sénior retenu proposera une grille d’analyse permettant de quantifier et de qualifier les paquets de services OSS implémentés à travers l’Union, d’identifier des exemples de bonnes pratiques et des axes de renforcement de capacités. Cette grille d’analyse reprendra pour cadre les paquets de services OSS standardisés, les principes d’action et les prérequis clés de l’OSS tels que définis dans le référentiel régional de la Plateforme Afrique de l’Ouest. Elle sera administrée à distance aux 16 membres de Coalition PLUS et aux 15 membres d’AGCS, avec l’appui des consultants juniors notamment.

Revue documentaire

Le consultant sénior complétera l’analyse en réalisant une revue des documents de normes et directives des 23 pays concernés, des rapports des offres de services au sein des centres de santé sexuelles et tout autre document susceptible pertinent.

Missions de terrain

Enfin, l’analyse sera complétée par des missions de terrain auprès de membres clés de Coalition PLUS et d’AGCS qui implémentent l’OSS. Il s’agira d’observer les dispositifs in vivo, organiser des séances de travail, des entretiens approfondis avec les bénéficiaires, les parties prenantes et les autorités (sanitaires et administratives si possible et si c’est pertinent selon les contextes).

Ces missions de terrain seront assurées par les consultants juniors dans leur pays respectif. Elles auront lieu dans les pays /associations suivants :

– Mali, Bamako, ARCAD Santé PLUS

– Equateur, Quito, Kimirina

– Portugal, Lisbonne, GAT

–  Cameroun, Douala et ou Yaoundé, Alternatives Cameroun

Restitution des résultats de l’analyse

Une synthèse des résultats de l’analyse sera présentée à Coalition PLUS à l’issue de ces trois étapes.

IV. Livrables
Les réalisations/rapports ci-dessous sont attendus :

  • Le rapport de la revue documentaire ;
  • Un rapport d’analyse et de valorisation des expériences et des pratiques développées au sein de Coalition PLUS et dans les pays membres de AGCS PLUS sur l’OSS, ainsi que les axes identifiés de renforcement de capacités ;
  • Le rapport de la mission de consultance.
V. Modalités et durée de la Mission  
La mission du consultant sénior doit être exécutée sur 15 jours dans un délai de 2 mois à compter de la date de notification du contrat. Elle doit être séquencée en 3 étapes clés :

1.       Elaboration de la grille d’analyse et de la revue documentaire

2.       Collecte des données

3.       Analyse croisée et restitution

La mission des consultants juniors doit être exécutée sur 10 jours pour chacun d’entre eux, et doit s’inscrire dans les 3 étapes clés précédemment citées, sous la supervision du consultant sénior.

Le montant approximatif des honoraires/ jour du consultant sénior s’établit autour de 650€.

Le montant des honoraires/jour des consultants juniors s’établit à 200€

VI. Profil et expériences du consultant sénior
-Le consultant sénior doit justifier d’une formation universitaire ou équivalente à Bac +4/+5 en médecine, santé publique, sciences sociales ou tout autres domaines pertinents. En outre, ils doivent justifier :

  • D’une bonne connaissance du contexte de la lutte contre le VIH/ sida et IST à l’international et de l’implication des acteurs communautaires ;
  • De connaissances clés en termes de contexte sanitaire et légal en lien avec les populations clés des pays couverts par le présent appel à manifestation d’intérêt ;
  • De connaissances clés de la santé sexuelle ;
  • D’une expérience confirmée en matière de formulation et de développement de stratégie en matière de prévention et de prise en charge de l’infection à VIH menée en direction des populations clés ;
  • D’avoir une bonne expérience en matière de planification opérationnelle et de développement d’outils de référence ;
  • D’aptitudes à travailler en équipe partant des approches participatives et interactives ;
  • D’excellentes capacité de rédaction et de synthèse.

En concertation avec Coalition PLUS, le consultant sénior identifiera les consultants juniors dont le profil viendra renforcer la correspondance et l’adéquation à ces critères.

VII. Qualifications requises du consultant sénior
Le consultant sénior devra justifier des compétences et qualifications suivantes :
EducationDiplôme supérieur (Master) en droits de l’homme, sciences sociales, politique sociale, santé publique ou d’autres domaines connexes
Expériencesü  Minimum de 3 ans d’expérience professionnelle dans la politique sociale, les droits humains et le VIH ;

ü  Expertise spécialisée dans l’accès à la santé, à la justice et aux droits humains pour les populations clés

ü  Expérience solide et éprouvée dans la planification, la mise en œuvre et le suivi des droits de l’homme, le VIH et / ou les interventions de santé pour les populations clés

ü  Expérience confirmée dans la conduite d’animation de groupes sur les questions liées aux droits humains, au VIH, et à la santé communautaire

ü  Expérience en santé publique et VIH

VIII. Processus d’appel d’offre
Les consultants séniors intéressés doivent présenter en leur nom propre une offre qui comprend :

  • Une proposition détaillée de la façon dont il a l’intention de réaliser la consultance (méthodologie, outils, chronogramme et approches d’animation)
  • Un curriculum vitae adapté.
  • Une éventuelle proposition de composition de l’équipe des consultants juniors avec leur CV respectif, s’il les a identifiés en partie ou en totalité ;
  • Une proposition du budget prévisionnel s’établissant autour de 16500 euros

Les offres seront soumises aux personnes référentes de Coalition PLUS, AGCS Plus et ARCAD Santé PLUS :

–        Bintou Dembele : bdembele@arcadsida.org

–        Pape Deme : pademe@coalitionplus.org

–        Serge Douomong : sdouomong@coalitionplus.org

–        Stanislas Mommessin : smommessin@coalitionplus.org

 

Au plus tard le 20 mars 2022 à 23h00 GMT

 

IX. Critères d’évaluation de la proposition
– Seules les demandes qui sont adaptées et conformes seront évaluées.

– Les offres seront évaluées en fonction de trois critères : qualité, expertise et budget

– Un comité comprenant des représentants de pôles programmatique, financier et plaidoyer de Coalition PLUS évaluera les différentes propositions et le candidat ayant obtenu la note combinée la plus élevée se verra attribuer le contrat.

IX. Confidentialité et propriété intellectuelle
Les consultants ne doivent pas pendant la durée ou après la fin de la mission, divulguer toute information exclusive ou confidentielle en rapport avec le service de consultation sans autorisation écrite préalable de Coalition PLUS. Les livrables sont la propriété exclusive de Coalition PLUS.

 

 

 

 

[1] https://www.coalitionplus.org/wordpress/wp-content/uploads/2019/11/R%C3%A9f%C3%A9rentiel-OSS-PFAO_2019-1.pdf

[2] AGCS PLUS est un réseau francophone panafricain de défense des droits des gays et des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH), couvre dix pays et mobilise 19 associations identitaires LGBT et de lutte contre le sida d’Afrique du Nord, de l’Ouest et centrale. L’action d’AGCS PLUS se définit à travers deux volets intimement liés : la lutte contre le sida et la défense des droits des minorités sexuelles en Afrique.

 

[3] Tous ces éléments sont compilés dans le référentiel sur l’offre de santé sexuelle de la PFAO susmentionné.

[4] https://www.coalitionplus.org/qui-sommes-nous/adherents/

[5] http://www.coalitionplus.org/wordpress/wp-content/uploads/2019/01/Plaquette-AGCS-MAJ-FR.pdf

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

À télécharger

Tout chaud

videos-des-journees-societes-civiles-africaines-et-europeennes
09/05/2022

Retour sur les Journées Sociétés Civiles africaines et européennes des 6 & 7 mai 2022

transition-de-presidence-chez-forus
22/04/2022

Transition de Présidence chez Forus