Consultance – Accompagnement à l’adaptation d’outils sur la parentalité responsable (Haïti)

SOS Villages d’Enfants est une ONG internationale de promotion des droits humains présente dans 138 pays, qui vise à aider les enfants, les adolescents et les jeunes qui ont perdu la prise en charge familiale ou qui risquent de la perdre en raison de diverses situations de vulnérabilité. Afin de favoriser leur développement complet et intégral, leur autonomie et leur bonne intégration dans la société, SOS Villages d’Enfants met en œuvre des programmes visant à prévenir la perte de la prise en charge familiale (programmes de renforcement familial) et offre des services de prise en charge alternative pour offrir un environnement familial protecteur tout en renforçant leurs réseaux familiaux et sociaux (villages d’enfants SOS).

Dans le cadre des actions visant à réduire les écarts entre les sexes, certaines associations membres, dont SOS Villages d’Enfants Haïti de façon expérimentale (cf. projet « DEPARE » détaillé ci-après), ont intégré l’approche de la parentalité responsable et des masculinités alternatives pour faire évoluer le rôle et la place des hommes dans la vie familiale, avec un partage plus équitable des tâches liées à la garde des enfants. Le développement de la Paternité Active implique la transformation des masculinités hégémoniques, dont la matrice patriarcale construit le rôle des pères à partir de logiques de pouvoir et d’autoritarisme.

A Cap Haïtien (département du Nord), SOS Villages d’Enfants Haïti, avec le soutien technique et financier de SOS Villages d’Enfants France et de l’Agence Française de Développement (AFD), mène depuis le 1er octobre 2020 et pour une durée de 3 ans, le projet «DEPARE» (Droits de l’Enfant via une parentalité Responsable) dans 6 localités du Cap Haïtien (Madeline, Petite Anse, Bodin, Galman, Desplantes et Vertières).

L’objectif général du projet est de contribuer à la concrétisation des droits de l’enfant en Haïti, en agissant à deux niveaux principaux :
– Au niveau communautaire : les acteurs communautaires des six localités d’intervention ont été mis en lien pour former des Groupes Locaux de Protection de l’Enfant (GLPE) dont le rôle est de sensibiliser les populations et pour mieux répondre aux besoins locaux de protection de l’enfance et de promotion des droits de l’enfant.
– Au niveau familial : 1000 familles sont accompagnées sur le plan de la parentalité sont soutenues pour développer leurs ressources économiques, afin qu’elles puissent au mieux assumer leur rôle parental (et paternel) et éviter qu’elles prennent une décision préjudiciable pour leur enfant comme le placement, le confiage, le rejet.

Le projet DEPARE vise à prévenir les séparations familiales et à renforcer une éducation basée sur le respect, tout en compensant les inégalités de genre présentes dans la prise en charge et l’éducation des enfants. En d’autres termes, l’objectif est de susciter une plus grande implication des hommes dans la vie familiale et un partage plus équitable des taches dans la prise en charge des enfants.
SOS Villages d’Enfants Haïti a donc intégré de façon pilote au cours de la première période de mise en œuvre du projet (2021-2022) l’approche et la méthodologie de la paternité active dans son travail d’accompagnement et de renforcement des capacités des familles. Des sessions de sensibilisation et de discussion en petits groupes ont été organisées auprès de 60 pères, en se basant sur les outils développés dans le cadre d’un projet mené au Pérou par une autre association SOS Villages d’Enfants : «Je suis ton papa… et c’est bon pour toi »Projet «Yo soy tu papa y eso te hace bien. Les séances organisées dans les six localités du projet ont ainsi par exemple permis d’aborder la question des soins matériel, affectif et émotionnel et les expériences de grossesse dans une perspective masculine.

Sur la base de cette expérience pilote et d’autres expériences développées en Amérique latine, SOS Villages d’Enfants Haïti souhaite renforcer  les activités sur la paternité active et consciente au cours de la deuxième période du projet DEPARE, dans la perspective aussi que l’approche puisse être étendue à l’ensemble des programmes de renforcement familial de l’association dans l’avenir.

L’objectif général de cette consultance est de fournir un accompagnement à SOS Villages d’Enfants Haïti dans le cadre du projet DEPARE pour adapter des outils sur la paternité active et faciliter leur appropriation.

Les objectifs spécifiques sont les suivants :

1- Concevoir en collaboration avec les parties prenantes des outils/matériels sur la paternité active adaptés au contexte haïtien.
2- Former les personnes ressources impliquées sur le projet à l’utilisation de ces outils/matériels
3- Formuler des recommandations pour faciliter le déploiement des sensibilisations auprès du groupe-cible.

Les livrables attendus sont les suivants :

1- Rapports des sessions de formation avec l’équipe du projet, et rapports de l’atelier d’adaptation et des sessions de formation avec d’autres membres du personnel de SOS Haïti (transfert de capacité), ainsi que d’autres acteurs concernés, qui devraient inclure des évaluations ex ante et ex post.

2- Rapport final de la consultation qui comprend des conclusions et des recommandations et la livraison des outils sur la Paternité Active et Consciente adaptés (comprenant la traduction en créole, les modules de formation pour l’équipe technique, un manuel de guide pratique à l’intention des membres GLPE, et d’autres supports tels que : les dépliants, flyers, brochures et posters muraux pour les participants).

Durée de la consultance :

La consultation durera 2 mois. Le consultant ou l’équipe de consultants doit établir une communication et une coordination avec l’équipe du projet (le Conseiller National du Programme, la Directrice du Programme de renforcement familial et le Coordonnateur du Projet DEPARE) sur le site de SOS Villages d’Enfants au Cap-Haïtien, ainsi qu’avec l’équipe de SOS France et le bureau régional.
Cet accompagnement à la production d’outils et de formation devra avoir une dimension participative.

Principales étapes proposées :

1.- Réunion de cadrage avec les équipes du projet (SOS Haïti/ SOS France / bureau régional fédération internationale SOS Villages d’Enfants)

2.- Compréhension du contexte et des besoins : prise de connaissance des documents et outils existants, entretiens avec des participants aux sessions déjà réalisées, entretien avec les équipes techniques de SOS Haïti.

3.- Adaptation des outils en collaboration avec les équipes techniques de SOS Haïti.

4.- Traduction et maquettage des outils.

5.- Formation d’un groupe de personnes clés (équipe du projet DEPARE, autres personnels de SOS Haïti, membres des Groupes Locaux de Protection de l’Enfant).

En tenant compte des éléments cités ci-dessus, il est demandé aux consultant-e-s de faire, dans leur offre de service, des propositions détaillées en ce qui concerne la méthodologie qu’il.s/elle.s se propose.nt de mettre en œuvre (étapes de la consultance, acteurs consultés, réunions et restitutions, méthodologie de collecte d’information, documents produits, articulation avec SOS VE). Dans le cas d’une équipe, les consultant.s proposeront dans leur offre de service, la répartition du nombre de jours de travail aux différentes phases de l’étude, entre chaque consultant.e. Ils indiqueront les expériences de collaboration préalables des consultant-s-e de l’équipe, comment ils/elles se coordonneront pour la consultance, et mettront en avant leur complémentarité au regard du travail demandé.

Coordination et supervision :

Un comité de suivi est en place pour suivre le déroulement de la consultance et assurer les validations nécessaires lors des différentes étapes. La supervision et la validation du travail seront assurées par le comité de suivi. En effet, ce dernier est composé de :
– SOS Villages d’Enfants Haïti : Assesseur des programmes ; directrice du programme de renforcement familial (DEPARE); coordonnateur du projet
– SOS Villages d’Enfants France : responsable de programmes internationaux
– Bureau régional fédération SOS Villages d’Enfants International : conseillère régionale sur les programmes et conseillère régionale sur le genre.

Profil attendu :

Le consultant ou l’équipe de consultants doit répondre aux exigences suivantes :

– Diplôme universitaire (Licence/Master) en sciences humaines et sociales ou psychologie, sociologie, psychopédagogie, travail social, ingénierie de la formation avec une expérience professionnelle avérée d’au moins 5 ans dans les problématiques de l’enfance et une approche de droits.
– Formation et expertise sur les questions liées à l’approche genre, l’intégration du genre, l’approche des masculinités positives, les paternités actives et l’andragogie.
– Connaissances liées aux formes de soins, prévention des violences basées sur le genre.
– Connaissance du contexte haïtien.

– Langues française et créole : Compétences supérieures dans la compréhension, la communication et l’écriture des deux langues. Maîtrise nécessaire de l’espagnol ou de l’anglais.

Propriété intellectuelle et confidentialité

Le ou la consultant/e ou l’équipe de consultant/doit livrer les produits finaux à l’équipe responsable du projet DEPARE à SOS Villages d’Enfants Cap-Haïtien une fois le contrat terminé. Le ou la consultant/e ou l’équipe de consultante n’aura aucun droit de brevet, titre ou autre forme de propriété concernant les documents produits avec les fonds de SOS Villages d’Enfants. Ces droits sont la propriété de SOS Villages d’Enfants, qui aura le droit de les utiliser et de les modifier à sa guise.
Le/la consultant/e est tenu à une obligation de confidentialité, il/elle ne doit publier ou divulguer aucune information portée à sa connaissance dans le cadre du travail sollicité, à aucune personne non autorisée et sans le consentement écrit préalable.

Modalités de paiement de la consultance

– Tranche 1 (30%) : Plan de travail incluant proposition méthodologique et un programme d’activités

– Tranche 2 (30%) : Conception méthodologique de l’animation des sessions de formation sur l’approche de la paternité active selon le contexte haïtien et Rapports des sessions de formation et rapport de l’atelier d’adaptation

– Tranche 3 (40%) : Rapport final de la consultation qui comprend des conclusions et des recommandations et la livraison des outils sur la Paternité Active et Consciente adaptés

Modalités de soumission de l’offre

Transmettre d’ici le 31/01/2023 à  les documents suivants :

1-Le curriculum vitae et une Lettre de motivation

2-Une proposition technique et financière qui comportera ces éléments ci-après :

a) Un plan de travail incluant une proposition méthodologique et un programme des activités.

b) Une conception méthodologique de l’animation des sessions de formation sur l’approche de la paternité active selon le contexte haïtien.

Les documents peuvent être transmis :

  • Par email à : recrutement@sos-haiti.org et mcasauxbussiere@sosve.org
  • Par voie postale : SOS Villages d’Enfants Haïti : 13, Rue Jose Marti, Turgeau, ou Balan, route de Madeline, Cap-Haitien.

 

 

 

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

revuepresse-mali-suspension-aide
04/01/2023

Revue de Presse sur la suspension de l’aide publique française au Mali

decouvrez-le-calendrier-de-formations-2023-de-coordination-sud
02/01/2023

Découvrez le calendrier de formations 2023 de Coordination SUD