Approche territoriale en contexte de crise : recrutement d’un·e chercheur·e / expert·e régional·e pour une étude de recherche Bassin Lac Tchad

Intro

Le Groupe URD recrute un·e chercheur·e / expert·e régional·e pour intégrer une équipe régionale et multidisciplinaire afin de mener une étude visant à comprendre en quoi et comment l’approche territoriale développée par le projet RESILAC a permis de renforcer la résilience des individus et des territoires d’intervention (Tchad, Cameroun, Niger et Nigeria).

Etude

Approche territoriale en contexte de crise : levier pour le renforcement de la résilience ?

Contexte/justification

Le projet RESILAC, « Redressement Economique et Social Inclusif du Lac Tchad », qui intervient au Niger, Nigéria, Cameroun et Tchad, a pour objectif de contribuer au redressement économique et au renforcement de la résilience et de la cohésion sociale des territoires de la région du lac Tchad les plus impactés par la crise sécuritaire et par le changement climatique. Ce projet est une initiative de l’Union européenne et de l’AFD, conjointement élaboré par l’ONG Action contre la Faim (chef de file), en consortium avec CARE et le Groupe URD. Ce montage a bénéficié d’une contribution soutenue du CCFD – Terre Solidaire, partenaire privilégié du projet au Tchad et au Cameroun, et des participations de plusieurs autres partenaires tels que Karkara au Niger, et Search for Common Ground au Nigéria. Dans la perspective de renforcer la résilience des individus et territoires du Bassin du Lac Tchad, le projet RESILAC a pensé sa logique d’intervention en liant réponse d’urgence et réponse à moyen/ long terme, consolidant de fait le triple nexus « aide humanitaire, développement et paix ». L’une des composantes majeures de cette logique d’intervention tient dans l’approche adoptée pour renforcer la résilience des populations et territoires. Qualifiée initialement d’approche « territoire » et « intégrée » (par opposition à une approche sectorielle ou thématique), le projet a souhaité porter une attention aux particularités des zones retenues au travers d’un processus participatif et inclusif.

Si l’approche territoriale est communément utilisée dans le secteur du développement, elle reste peu privilégiée en contexte de crise. Ainsi, le fait est que RESILAC mobilise cette approche à des fins de résilience se révèle novateur. Toutefois, l’absence de cadre explicitant les liens entre approche territoriale et résilience a induit un manque d’appropriation. L’interprétation subjective de cette approche, ainsi que de ses modalités de mise en œuvre, tendent à entraver l’analyse de ses effets. Cette recherche a donc pour objectif général de définir d’une part l’approche territoriale du projet RESILAC et ses modalités de mise œuvre dans une logique de renforcement de la résilience des individus et territoires, et de déterminer d’autres part ses principaux effets à des échelles différenciées.

Cette recherche se distingue d’une évaluation en ce qu’elle ne cherche pas à juger de la qualité du projet dans son ensemble mais davantage à approfondir la potentielle valeur ajoutée de l’approche territoriale sur le renforcement de la résilience des individus et des territoires.

Objectif(s)

Cette recherche a pour objectif général de définir d’une part l’approche territoriale du projet RESILAC et ses modalités de mise œuvre dans une logique de renforcement de la résilience des individus et territoires, et de déterminer d’autres part ses principaux effets à des échelles différenciées.

Plus spécifiquement, l’étude s’attachera à (1) clarifier et expliciter le cadre conceptuel de l’approche territoriale mise en avant par le projet RESILAC, (2) analyser les modalités de mise en œuvre de l’approche territoriale, 3) Rendre compte des effets de l’approche territoriale sur le renforcement de la résilience des individus et des territoires, (4) modéliser la logique d’intervention du projet RESILAC et proposer un cadre transposable à d’autres projets / contextes.

Etude régionale

L’étude régionale sera menée par le Groupe URD, dans son rôle de partenaire d’apprentissage et gestionnaire des connaissances du projet RESILAC, en collaboration avec une équipe d’expert·e·s nationaux dans chaque pays. L’étude se déroulera, entre juin et décembre 2021, parallèlement dans les zones d’intervention du projet : Extrême Nord au Cameroun, région de Diffa au Niger, province du Lac au Tchad.

Sous la coordination du Chargé de recherche du Groupe URD, un·e expert.e international·e sera sollicité·e pour accompagner l’équipe de recherche dans le pilotage stratégique de l’étude. Pendant environ 40 jours complets, l’expert·e international·e sera mobilisé·e pour :

+ Contribuer à la définition du périmètre de l’étude ;

+ Assurer le pilotage méthodologique sur la mesure des effets ;

+ Contribuer au développement du cadre et des outils de collecte et d’analyse ;

+ Apporter une lecture contextualisée du projet RESILAC ;

+ Contribuer au développement de l’analyse régionale ;

+ Participer à la révision du rapport final de l’étude.

 

Manifestation d’intérêt

Les personnes intéressées sont appelées à manifester leur intérêt. Le Groupe URD priorisera les compétences et expériences suivantes :

+ Niveau Bac + 5 en sciences sociales ou politiques ou toute autre discipline se rapportant à la thématique de l’étude ;

+ Au moins 8 ans d’expérience dans le domaine SERA, avec une expérience avérée en évaluation et accompagnement/cadre méthodologique d’équipes opérationnelles ;

+ Expertise reconnue dans le secteur de l’aide sur les enjeux liés à la qualité et la redevabilité ;

+ Expérience en suivi évaluation dans les contextes d’intervention et connaissance du projet RESILAC fortement appréciée ;

+ Maîtrise des méthodes de mesure des effets ;

+ Excellente capacité d’analyse des acteurs et des enjeux liés au secteur de l’aide national et international ;

 

Pour cela, les expert·e·s international·e sont invité·e·s à fournir un dossier par mail, avec la référence « Étude Territoire RESILAC » à l’adresse refpilier4@resilac.org (en mettant en CC tfoin@urd.org et jhaim@urg.org) et comportant les éléments suivants :

  • CV
  • Les précisions sur la méthodologie de travail préconisée, complétant ou précisant les présents termes de référence ;
  • Des exemples de rapport d’études similaires ou toute autre production intellectuelle se rapportant à la thématique de l’étude ou au projet RESILAC ;
  • Une offre financière comportant le budget global datée et signée. NB : L’enveloppe financière totale de la proposition ne doit pas dépasser le montant maximum de 28.000 EUR. Les frais de restauration, de communication, de transport, d’hébergement sont inclus dans les honoraires et ne pourront pas faire l’objet d’une demande complémentaire.
  • Copie de document d’identité et Relevé d’Identité Bancaire

 

Les dossiers seront acceptés pendant 3 semaines depuis la date de publication en ligne (25/05/2021). Compte tenu du nombre de dossiers reçus, seuls les dossiers complets seront examinés et seuls les dossiers retenus recevront un retour.

 

Commanditaires de l’étude

Le Groupe URD est un think-tank indépendant spécialisé dans l’analyse des pratiques et le développement de politiques pour l’action humanitaire et la gestion des fragilités. Le Groupe URD accompagne le projet RESILAC en tant que partenaire d’apprentissage et gestionnaire de connaissances.  Le projet RESILAC « Redressement Économique et Social Inclusif du Lac Tchad » vise à contribuer au redressement économique et au renforcement de la résilience et de la cohésion sociale des territoires du Bassin du Lac Tchad les plus impactés par la crise sécuritaire et le changement climatique (Cameroun – Extrême Nord-, Niger -région de Diffa-, Tchad –province du Lac- et Nigeria -Etat du Borno-). Cofinancé par l’Union Européenne (Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique) et l’Agence Française de Développement pour une durée de 4 ans (2018-2021), RESILAC est mis en œuvre par un consortium international (Action contre la Faim – chef de file, CARE et Groupe URD) en partenariat avec le réseau du CCFD – Terre Solidaire, Search For Common Ground et des organisations locales sur les quatre pays d’intervention

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

contribution-a-levaluation-de-la-directive-europeenne-relative-a-la-lutte-contre-le-terrorisme
18/06/2021|Humanitaire

Contribution à l’évaluation de la Directive européenne relative à la lutte contre le terrorisme

decouvrez-notre-rapport-annuel-2020
17/06/2021

Découvrez notre rapport annuel 2020

Un enfant tenant une mappemonde. Au loin l'horizon et le soleil.
18/05/2021|En discussion

Suivre l’actualité de la loi « développement solidaire »