Appel d’offre : Evaluation externe de fin de programme quinquennal au Burundi

1. Résumé

  • Objectifs : Evaluer l’efficacité, l’efficience, l’impact, la durabilité, la cohérence et la pertinence d’un programme de renforcement de la résilience communautaire au Burundi
  • Public cible : la Croix-Rouge de Belgique (CRB) et son partenaire de mise en œuvre, la Croix-Rouge du Burundi (CRBu), le bailleur la Direction Générale du Développement belge (DGD)
  • Type d’évaluation : évaluation de redevabilité
  • Mandataire : Croix-Rouge de Belgique (CRB)
  • Calendrier : L’évaluation devrait se dérouler entre mi-janvier et mi-avril 2022. L’échéance pour la remise du rapport final est fixée au plus tard le 15 mai 2022
  • Lieux : Burundi (Bujumbura, Bururi, Gitega, et Kirundo)
  • Budget maximum : 20.000

2. Contexte

La Croix-Rouge de Belgique est présente au Burundi depuis 2006 et y a mis en œuvre deux programmes de développement (2014-2016 et 2017-2021) et plusieurs projets humanitaires grâce à l’appui de la DGD.

Le programme de développement 17-21 au Burundi s’insère dans un programme multi-pays intitulé « Pour des citoyennes, des citoyens et des communautés actrices et acteurs de changements » qui est un Programme quinquennal qui se déroule en Belgique (Education à la citoyenneté mondiale) ainsi que dans huit pays d’Afrique (coopération au développement). Le thème fédérateur des actions en Afrique est la résilience des communautés.  La résilience se définit comme la capacité des individus, des communautés et des organisations exposés à des catastrophes, des crises et des vulnérabilités sous-jacentes à anticiper, réduire l’impact, faire face à et se relever des effets de l’adversité sans compromettre leurs perspectives de développement à long terme.

Au Burundi l’objectif principal de l’action est l’amélioration de la résilience des communautés face aux risques sanitaires, environnementaux et sociaux est renforcée dans les 3 provinces ciblées (Bururi, Gitega et Kirundo). Le programme est intégré et considère que l’amélioration de la résilience passe par des actions multisectorielles et simultanées qui impliquent les communautés actives du début à la fin.

Pour appuyer les communautés, le programme du Burundi s’appuie sur l’approche « Ménage Modèle » développée par la Croix-Rouge du Burundi et qui préconise pour chaque ménage vulnérable, l’atteinte de 10 critères transversaux utiles au développement qui sont les suivants :

  • Critère 1 : Maison solide, saine et sûre
  • Critère 2 : Hygiène corporelle, vestimentaire et de l’habitat
  • Critère 3 : Bonne nutrition
  • Critère 4 : Bonne gestion de l’eau de Boisson
  • Critère 5 : Dormir sous la moustiquaire
  • Critère 6 : Compréhension du VIH/SIDA
  • Critère 7 : Méthode de planification familiale et vaccination des mères et des enfants
  • Critère 8 : Bonne scolarisation des enfants
  • Critère 9 : Connaissance des gestes qui sauvent
  • Critère 10 : Renoncement à la violence comme moyen de régler les différends.

Le programme s’appuie sur les équipes de volontaires Croix-Rouge issus eux-mêmes des communautés et formés dans ces différents domaines d’intervention et vise à renforcer la Croix-Rouge du Burundi afin qu’elle soit en mesure d’apporter une assistance durable aux personnes les plus vulnérables.

L’intervention de la CRBu, avec l’appui de la CRB, s’articule autour de quatre résultats :

  • La santé : les communautés, et en particulier les ménages les plus vulnérables, ont accès à des connaissances et moyens leur permettant de mieux prévenir, faire face et répondre aux principaux problèmes de santé qui affectent leur développement, en particulier des femmes et des enfants. Le programme met en place un programme de sensibilisations au niveau communautaire et en particulier au niveau des ménages en transformation pour devenir modèles. D’autre part les communautés disposent de connaissance pour diagnostiquer les cas de malnutrition et prendre en charge au niveau communautaire les enfants malnutris modérés.
  • La gestion des risques environnementaux et sociaux : le programme permet aux communautés d’acquérir des connaissances et de disposer de moyens pour limiter leur exposition aux risques environnementaux et sociaux. Cela passe par des formations et des sensibilisations des volontaires sur la prévention des risques climatiques, la cohabitation pacifique, les violences basées sur le genre, ainsi que la mise en place d’actions de prévention et de mitigation des risques par les communautés avec l’appui des volontaires.
  • L’eau : le programme prévoit l’amélioration de l’accès à l’eau potable, de l’assainissement et des conditions d’hygiène des populations à travers des sensibilisations, le renforcement des moyens pour une meilleure santé, l’aménagement des sources d’eau, la mise à disposition de petits équipements et matériels d’hygiène et d’assainissement, etc.
  • Le renforcement de capacités : les capacités de la Croix-Rouge du Burundi, des partenaires techniques et des communautés bénéficiaires sont renforcées tout au long du programme et garantissent sa durabilité.

Il est important de noter que la Croix-Rouge de Belgique privilégie la gestion déléguée du programme avec ses partenaires. Ce mode de gestion du programme est au service de la vision stratégique du partenaire (et de son autonomisation) et maximise le pouvoir décisionnel et les responsabilités du partenaire dans la limite des contraintes du bailleur. La confiance mutuelle entre les partenaires est une condition préalable à la délégation de gestion et doit être entretenue par le dialogue entre la représentation des deux institutions. Le rythme de mise en place de ce mode de gestion est adapté à chaque partenaire en fonction de ses capacités. Dans ce cadre-là, nous visons notamment à appuyer le renforcement de capacités de nos partenaires et de leur réseau de volontaires dans leur cheminement vers une Société nationale forte. Ce concept de Société nationale forte est défini par la FICR comme une société Croix-Rouge capable de fournir, dans tout le pays et par un réseau d’unités fonctionnant à l’aide de volontaires, un service approprié à des personnes vulnérables, aussi longtemps qu’elles en ont besoin.

Pour être fortes les Sociétés nationales doivent développer et conserver cinq capacités essentielles : exister, s’organiser, établir des relations et les mobiliser, mener à bien leurs activités, s’adapter et se développer. Le renforcement des capacités est un processus endogène. Notre démarche est d’appuyer cette dynamique interne de nos partenaires.

Cet appui au renforcement de capacité passe aussi par le financement de frais de structure du partenaire et la construction de bureaux au niveau des comités locaux, afin de renforcer le partenaire de manière structurelle et d’assurer la durabilité des actions. Aider les Sociétés nationales à devenir des fournisseurs forts et pérennes de services est, pour nous, le meilleur moyen de s’attaquer à la vulnérabilité, où qu’elle existe. Les volontaires Croix-Rouge ainsi accompagnés et formés travaillent de la sorte à renforcer les capacités de leur communauté.

3. But et portée de l’évaluation

La présente évaluation portera sur le programme mis en œuvre par la CRBu et financé par la DGD pour les années 2017-2021. Le bailleur exige qu’une évaluation externe soit réalisée à la fin du programme. Il s’agit donc une évaluation de redevabilité. Cependant, vu que la CRB a introduit un nouveau programme (2022-2026) qui s’inscrit dans la continuité du programme à évaluer, la CRB souhaite que l’évaluation permettre de tirer des enseignements sur la mise en œuvre du programme et de faire ressortir des bonnes pratiques/recommandations qui pourraient être valorisées après le démarrage, si accepté, du nouveau programme.

4. Objectif de l’évaluation

L’évaluation abordera l’analyse du programme selon les critères standards d’évaluation (pertinence, efficacité, efficience, durabilité, impact et cohérence). Par ailleurs, elle s’étendra de manière plus détaillée sur les questions suivantes : voir TDR en annexe.

5. Compétences attendues de l’évaluateur

Les compétences attendues de l’équipe d’évaluation (au moins 2 personnes pour garantir un croisement des informations recueillies avec minimum une personne ressortissante du Burundi) :

  1. Au moins 5 à 10 ans d’expérience de conduite et/ou d’évaluation de programme avec différents types de méthodes de recherche, d’évaluation quantitative et qualitative en lien avec les thématiques liées à la Résilience tels que le développement communautaire, la Protection, Genre et Inclusion, l’Engagement communautaire et Redevabilité envers les communautés, particulièrement en Afrique.
  2. Une connaissance et expérience des politiques et du système administratif au Burundi est un atout.
  3. Excellente maîtrise du français parlé et écrit, avec la maîtrise du Kirundi par au moins l’un des deux consultants.
  4. La connaissance du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est un atout supplémentaire
  5. Un équilibre des genres dans la composition de l’équipe est requis pour que l ‘offre soit éligible.
  6. Contenu de l’offre

Les réponses à cette consultation doivent être simples, concises et impérativement respecter le format imposé. Elles seront envoyées en 3 documents séparés en suivant le canevas ci-dessous.

Document 1 : Offre technique (max 20 pages)

1.Présentation de votre société :

1.1 Bref historique et descriptif des activités de votre société

1.2 Nombre d’employés

1.3 Chiffre d’affaires et résultats des 3 derniers exercices

1.4 Évaluations déjà réalisées en lien avec l’objet de la présente évaluation

1.5 Connaissance du Mouvement Croix-Rouge

2.Description détaillée de votre offre

2.1 Compréhension des attentes concernant cette évaluation

2.2 Description détaillée du contenu des étapes proposées (diagnostic, analyses, scenarii, plan d’action, reporting,…)

2.3 Description des hypothèses de la méthodologie proposée pour la collecte des données (qui seront confirmées lors de la réunion de cadrage)

2.4 Moyens mis en œuvre

2.4 Points forts et valeur ajoutée de votre offre pour effectuer cette mission

2.5 Disponibilité à se rendre dans différentes zones du pays, notamment en zone rurale

2.5 Planning détaillé

3.Recommandations du Prestataire pour la bonne réalisation de la mission

4.Présentation de l’équipe qui interviendra sur la présente mission et répartition des responsabilités entre ses membres

5.Références sur le type de missions correspondant à la mission du présent appel d’offres y inclus le nom de l’organisation contractante et le nom et le numéro de téléphone d’une personne de contact de l’organisation contractante (la CRB se réserve le droit de contacter les organisations listées comme références)

Document 2 : CV des intervenants (2 pages maximum par intervenant)

Le futur contrat sera conclu en considération des noms et de la qualité des personnes intervenant au titre de la présente mission. Le titulaire du marché identifiera lors de la remise de sa proposition de service une équipe dédiée à l’exécution de la mission et précisera le nom et la qualité des personnes composant ladite équipe. Si ces personnes venaient à quitter la structure du titulaire du marché, la Croix-Rouge de Belgique se réservera le droit de mettre fin au contrat sans indemnités pour le titulaire.

Document 3 : Proposition financière détaillée

1.1 Engagement forfaitaire

1.2 Décomposition des coûts (taux par profil, nombre de jours proposés, transport, per diem…).

1.3 Échéancier de paiement

1.4 Une déclaration sur l’honneur dûment datée et signée pour justifier que l’entreprise candidate :

  • Ne se trouve pas en état de faillite ou de liquidation, de cessation de ses activités ou de concordat judiciaire ;
  • Est en règle à cette date avec ses obligations relatives au paiement des cotisations de sécurité sociale selon les dispositions légales du pays où elle est établie ;
  • N’a pas été condamnée par un jugement passé en force de chose jugée pour un délit ou une faute grave qui porte atteinte à son intégrité professionnelle ;
  • Respecte les normes définies dans les conventions de base de l’Organisation Internationale du Travail (OIT)

6. Critères de sélection des offres

La sélection de l’évaluation sera faite par un comité d’évaluation qui assurera ensuite le suivi du processus. Le contrat sera attribué au proposant qui présent le meilleur rapport qualité/prix, notamment en fonction des critères suivants : offre technique : 40% ; CV des évaluateurs : 40%, offre financière : 20%

La CRB se réserve le droit de relancer une nouvelle procédure de sélection d’un évaluateur si les propositions reçues ne sont pas jugées de qualité suffisante.

7. Procédure de soumission des candidatures

L’évaluateur sera sélectionné sur base d’une offre technique et financière qui devra être soumise par l’évaluateur au plus tard le 23 novembre 2021 à 23 : 59. L’envoi doit se faire par email avec en objet la référence suivante « Evaluation Externe BURUNDI/2021 » à l’adresse suivante « evaluation.sai@croix-rouge.be »

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

À télécharger

Tout chaud

lancement-du-plaidoyer-sur-les-elections-2022
19/01/2022|Elections 2022

Lancement du plaidoyer sur les élections 2022

lettre-ouverte-aux-candidat%c2%b7e%c2%b7s-les-crises-nont-pas-de-frontieres
19/01/2022|Élection présidentielle

Lettre ouverte aux candidat·e·s : « Les crises n’ont pas de frontières ! »

pfue-coordination-sud-a-linitiative-dun-temps-dechange-avec-le-gouvernement
18/01/2022|Présidence française du Conseil de l'UE

PFUE : Coordination SUD à l’initiative d’un temps d’échange avec le gouvernement