Appel d’offre – Appui à la conception d’une formation sur les VBG en Afrique de l’Ouest

PRÉSENTATION D’EQUIPOP

Equipop est une organisation de solidarité internationale française, créée en 1993, par des médecins et des journalistes dans le contexte de la conférence du Caire sur la population et le développement. Elle s’est fixée comme objectif d’améliorer les conditions de vie et le statut des femmes et des filles, conditions d’un développement juste et durable. Elle intervient principalement en Afrique de l’Ouest.

En Afrique francophone subsaharienne, Equipop a progressivement orienté une partie de son action au bénéfice des jeunes filles, notamment celles qui sont les moins prises en compte par les politiques ou programmes existants.

Partant d’une expertise spécifique sur la santé et les droits sexuels et reproductifs, l’association a peu à peu développé un projet qui articule différents champs d’intervention (santé, éducation, économie) et qui intègre systématiquement une approche par le genre.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Equipop souhaite créer un curriculum de formations dans le cadre du projet “Protéger les Prochaines Générations”, un projet holistique et intégré de mobilisation en faveur de l’abandon durable des mutilations sexuelles féminines et du mariage précoce au Mali et au Burkina Faso (2018-2021)”.

Le projet PPG a pour objectifs de:

  • Renforcer les dynamiques de promotion de l’abandon des Mutilations Sexuelles Féminines (MSF) et des Mariages Précoces (MP) en impliquant spécifiquement les jeunes et par des actions de plaidoyer au Mali ;
  • Accompagner 60 communautés de la région de Fada N’Gourma au Burkina Faso à l’abandon des MSF et du MP en développant la dynamique engagée à Kayes, au Mali, d’ici 2020 (40 villages supervisés en 2 ans puis intégration de 20 nouveux villages) ;
  • Créer des ponts entre les acteurs et actrices en Afrique et en Europe afin d’impulser des changements durables en faveur des DSSR des filles et des femmes au Mali et au Burkina Faso (sensibilisation des diasporas maliennes et burkinabè vivant en France sur les MSF et le MP)

    Equipop travaille avec deux associations locales pour la mise en oeuvre du projet : l’Association Malienne pour le suivi et l’orientation des pratiques traditionnelles (AMSOPT) au Mali et SOS Jeunesse & Défis (SOS/JD) au Burkina Faso. Dans les zones d’intervention, les activités du projet concernent :

  • Les activités de communication pour le changement social dans les villages ;
  • La prise en charge médicale des séquelles de l’excision ;
  • Le plaidoyer auprès des autorités locales, régionales et nationales.

    Le projet prévoit donc plusieurs activités de formation pour renforcer les connaissances et les capacités des bénéficiaires et acteurs·trices du projet sur les Mutilations Sexuelles Féminines (MSF) et sur des thématiques Droits et Santé Sexuels et de la Reproductifs (DSSR) telles que le Mariage Précoce (MP), Genre et droits humains. Des sessions sur le leadership individuel et la communication interpersonnelle sont également prévues. La création d’un curriculum de formation comportant ces modules est un livrable du projet. Des modules de formation ont été développés par les partenaires qui demandent à être améliorés. Pour gagner en qualité, la·e consultant·e mobilisera son expertise. Elle·il s’appuiera aussi sur les supports et expériences des équipes d’animation. Ces dernières ont développé des pratiques adaptées qui peuvent être capitalisées/formalisées. Une des missions de l’appui est de valoriser les savoirs-faire des équipes pour alimenter les contenus de formation. Les modules internes des partenaires AMSOPT et SOS/JD ainsi que ceux réalisés par les autorités nationales sur les MSF, MP et autres thématiques ciblées seront pris en compte. Une première compilation de ces outils a été réalisée par Equipop.

    Le curriculum sera réalisé par un·e consultant·e· externe, chargé·e de la création du contenu, du design et de la présentation des modules sous forme de présentations téléchargeables et utilisables directement par les partenaires. Le travail se fera sous la supervision d’Equipop et en collaboration avec les partenaires du projet.

OBJECTIFS

  • Recueillir les besoins et les attentes des partenaires en termes de thématiques, cibles et format ;
  • Valoriser les bonnes pratiques formelles et informelles en matière de formation des acteur·rice·s impliqué·e·s dans la mise en oeuvre du projet ;
  • Créer un curriculum de formation commun aux deux zones d’intervention comportant des modules sur les thématiques énoncées plus bas qui sera utilisé lors des formations ainsi que des ressources complémentaires adaptées à chaque zone d’intervention.

MÉTHODOLOGIE

a. Identification des cibles du curriculum

Plusieurs catégories d’acteur·rice·s et de bénéficiaires des formations sont visées par les formations :

  • Les animateurs·trices du projet
  • Les jeunes champion·ne·s (militant·e·s activistes dans leur domaine)
  • Les jeunes leaders
  • Les enseignant·e·s
  • Les leaders traditionnels et religieux
  • Les femmes leaders
  • Les prestataires de santé

b. Repérage des besoins/modules déjà existants

Un repérage des besoins devra être effectué auprès de deux partenaires au Mali et au Burkina Faso afin de mieux cibler les besoins non couverts. Les partenaires du projet devront être sollicité·e·s pour partager les modules dont elles·ils disposent et prendre contact avec les autorités concernées dans leurs pays respectifs pour obtenir des modules validés au plan national sur les thématiques DSSR. Le staff d’Equipop sera sollicité pour recueillir les modules en interne. Des ONG et associations seront ciblées et contactées pour recueillir des outils. Une recherche documentaire devra être menée pour collecter des modules existants sur internet.

c. Appel à des consultant·e·s externes

Un·e expert·e· sera sélectionné·e· afin de contribuer à la création du curriculum de formations. Elle·Il travaillera sur le contenu et devra donc avoir une expertise sur le genre et les DSSR.

La forme du curriculum sera déterminée pour qu’il soit le plus fonctionnel possible et qu’il corresponde au mieux aux besoins des partenaires: mallette physique, clé USB, en version téléchargeable… Le format diaporama semble être le plus utilisé par les associations et sera donc privilégié pour la construction de chaque module.

d. Rédaction du curriculum

Le curriculum sera rédigé par la·e consultant·e en charge du contenu, appuyé·e par la chargée de projets d’Equipop et les associations partenaires. Les thèmes à traiter sont les suivants:

  • Mutilations Sexuelles Féminines (MSF)
  • Mariage Précoce (MP)
  • Droits et Santé Sexuels Reproductifs (DSSR)
  • Genre
  • Leadership
  • Communication Interpersonnelle

Chaque module comprendra :

  • Un diaporama, utilisable pendant les formations ;
  • Des fiches explicatives avec des informations détaillées sur la thématique ;
  • Des outils de préparation de séance
  • Des outils d’évaluation des formations (acquisition des connaissances, évaluation des changements de pratiques et des représentations) ;
  • Des ressources pour aller plus loin comprenant des ressources spécifiques à chaque contexte d’intervention.

Les diaporamas contiendront des informations succinctes relatives à chaque thème. Les fiches explicatives seront destinées aux formateurs·trices afin d’avoir des connaissances complètes sur les modules. Enfin, des ressources contenant des photos, vidéos, boîte à outils, articles… etc permettront aux formateurs·trices et au public qui souhaitent aller plus loin d’avoir d’autres types d’informations.

Nous prévoyons également d’inclure dans le curriculum des outils pédagogiques destinés à la préparation des formations (fiches séquences, fiches séances, techniques et supports, points de vigilance et retours d’expériences), et des fiches sur des techniques d’animation, à partir des expériences et pratiques des équipes (débat, photolangage, théâtre forum…). Il sera important de prévoir une formation des futur·e·s formateur·rice·s sur les techniques d’animation introduites pour garantir la meilleure appropriation possible par les équipes.

À noter ​: Une attention particulière sera portée sur le choix des images, notamment pour la thématique des mutilations sexuelles féminines où les schémas explicatifs seront privilégiés aux photographies explicites (aucune photographie d’appareil génital féminin mutilé ou non ne sera placée dans le module).

e. Finalisation du curriculum

Après finalisation du curriculum, il sera envoyé chez l’imprimeur s’il est disponible en version physique, sinon mis en ligne pour être téléchargé directement par les partenaires.

RESSOURCES

a. Equipes

La rédaction du curriculum sera effectuée par le·a consultant·e externe appuyée par la chargée de projets, avec les recommandations des associations partenaires.

b. Calendrier

Le curriculum doit être réalisé d’ici fin ​avril 2021​.

  • Juillet 2020 : Recrutement de la·du consultant·e, recueil des besoins auprès des partenaires et recherche documentaire ;
  • Septembre 2020 : Réunion des partenaires sur l’orientation à donner au travail et atelier de recueil des pratiques et de capitalisation des expériences ;
  • Septembre 2020 – Février 2021 : Rédaction du curriculum et phase de test d’appropriation des modules par les équipes ;
  • Avril 2021 : Impression/finalisation. RÉSULTATS ATTENDUS
  • Renforcer la qualité des modules de formation (format et fond) grâce à l’apport d’une expertise thématique pour les thèmes suivants: mutilations sexuelles féminines, genre, mariage précoce, droits et santé sexuels et reproductifs (DSSR), leadership, droits humains et communication interpersonnelle, sont disponibles ;
  • Les savoir-faire des équipes sont valorisés et intégrés ;
  • Les outils pédagogiques de préparation de séances et les fiches sur les techniques d’animation sont disponibles ;
  • Les équipes sont accompagnées à s’approprier les nouveaux modules et nouvelles techniques d’animation (formation des formateur·rice·s).

PROFIL RECHERCHÉ

La·e consultant·e sera sélectionné·e sur la base de ses qualifications ainsi que de son expérience dans un contexte et sur un sujet similaires.
Les critères suivants seront particulièrement appréciés dans la grille de sélection :

  • Connaissances de la thématique des Droits et santé sexuels et reproductifs (violences basées sur le genre, mutilations sexuelles féminines, mariage précoces…) ;
  • Bonnes connaissances et compréhension de l’approche genre dans les projets de développement et de solidarité internationale ;
  • Expérience en ingénierie de formation et en formation de formateur·rice·s ;
  • Expérience de travail dans des contextes multi-culturels.

BUDGET ​

Maximum 25 600 € (TTC) comprenant les honoraires, les missions et les ateliers de terrain.

PROCÉDURE DE SÉLECTION

Les candidatures devront être envoyées au plus tard le 15/07/2020.
Merci de les adresser par courrier électronique à Sokhna Fall, sokhna.fall@equipop.org

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

fond noir
10/08/2020

La solidarité internationale endeuillée

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)