Animation d’une formation « Promouvoir et développer des partenariats équitables »

Présentation de Coordination SUD

Coordination SUD est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale.

Association loi 1901 fondée en 1994, Coordination SUD rassemble, aujourd’hui, plus de 180 ONG, adhérentes directes ou au travers de six collectifs (CLONG-Volontariat, Cnajep, Coordination Humanitaire et Développement, CRID, FORIM, Groupe initiatives). Agissant avec et en faveur des populations les plus laissées pour compte, ces organisations mènent des actions humanitaires d’urgence, de développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains, ou encore de plaidoyer et d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale.

Pour le secteur associatif de droit français de la solidarité internationale, Coordination SUD, avec ses organisations membres, assure quatre missions : la promotion et la défense d’un environnement favorable à l’action et l’expression des organisations de la société civile (OSC), l’appui et le renforcement de ces mêmes OSC, la construction et la représentation de positions communes auprès des institutions publiques et privées, en France, en Europe et dans le monde sur les politiques de solidarité internationale ; et enfin, la veille et la prospective sur la solidarité internationale et son secteur associatif, leurs évolutions et enjeux.

Dans le cadre de sa mission d’appui aux ONG françaises de solidarité internationale, Coordination SUD propose des formations professionnelles ouvertes aux personnes salariées, volontaires et bénévoles des ONG de solidarité internationale. La formation est un outil essentiel au service des ONG, permettant d’accroître les connaissances et compétences mais aussi d’approfondir la réflexion et d’encourager l’échange de pratiques entre pairs. L’offre de formations proposée par Coordination SUD a pour but d’accompagner le développement des ONG de solidarité internationale et de les aider à relever les défis liés à un contexte en constante évolution. Il s’agit de renforcer le pouvoir d’agir des ONG de droit français, actrices de changement et promotrices de sociétés soutenables, équitables et inclusives.

 

Contexte de la demande de formation

Diverses évolutions touchent aujourd’hui le secteur de la solidarité internationale, impactant les organisations et leurs dynamiques partenariales à l’œuvre, qui reflètent l’évolution des pratiques de développement, orientées vers la construction de relations d’égal à égal construites autour d’un objectif commun. Une série de réflexions et d’ateliers produits par différents collectifs et plateformes ont identifié la localisation de l’aide comme grande tendance et défi qui confronte les ONG de solidarité internationale occidentales et leurs pratiques partenariales.

La question des partenariats est un enjeu essentiel pour le secteur de la SI, pour Coordination SUD et ses membres, dont la charte éthique rappelle que « [les] actions doivent être fondées sur des partenariats équitables, respectueux de la souveraineté de toutes les parties, au service d’un projet politique et social pour des sociétés inclusives [et] co-construites. Les besoins locaux doivent être pris en compte et leur inscription effective dans les politiques publiques doit être recherchée ».

Il apparaît ainsi que ces évolutions transforment en profondeur la nature des partenariats, mais également les postures d’interventions, les stratégies et les logiques organisationnelles, les métiers et les pratiques des organisations, au siège et sur le terrain.

La compréhension de ce qu’implique une stratégie partenariale équitable, sa mise en place, la capacité à la faire vivre, et le partage de connaissances entres partenaires dans une logique de renforcement continu sont un véritable enjeu aujourd’hui pour les organisations et les équipes.

Coordination SUD recherche une consultance pour l’animation d’une formation sur les pratiques et les outils de partenariats équitables sur une période de trois ans, renouvelable ou non chaque année.

Cette formation viendra en complément d’une autre formation, dédiée à un public d’un niveau plus stratégique, et qui portera davantage sur les logiques et les postures d’intervention, incluant les éléments de contexte évoqués, notamment le concept et les enjeux de localisation de l’aide humanitaire et au développement.

 

Les objectifs de la formation, son public cible, les méthodes d’intervention, l’évaluation de la formation, et les moyen mis à disposition par Coordination SUD sont détaillés dans le cahier des charges disponible en téléchargement en bas de page.

 

Contenu de l’offre et modalités financières

L’offre devra présenter de manière précise les actions (thèmes/problématique abordés, outils pédagogiques…) préconisées pour atteindre les objectifs définis dans le présent cahier des charges, le programme de formation prévisionnels, le CV de la personne intervenante en précisant sa qualification professionnelle ainsi que des références en lien avec la formation et s’il y a lieu, une ou des attestations de formation de l’année N-1.

Le coût de la prestation de formation en euros TTC devra inclure :

  • La conception et l’animation de la formation
  • La rédaction de l’auto-évaluation par le prestataire (estimation 1h)
  • Les coûts de déplacement, d’hébergement, de restauration et tous frais afférents

Les structures non assujetties à la TVA devront l’indiquer clairement dans leur offre.

 

Le budget prévu pour l’action est de 4 000€.

 

Délai et Processus de sélection

Les réponses au présent cahier des charges sont à adresser au plus tard le 30 janvier 2023 au soir par courriel à : Liza Gatineau Radelli, à l’adresse formation@coordinationsud.org

Les offres seront évaluées en fonction des points suivants :

  • Expériences et références du prestataire en rapport avec le thème de la formation
  • Connaissance du secteur de la Solidarité internationale et plus particulièrement des enjeux de partenariats et de la courbe d’évolution du concept de partenariat dans le secteur de la solidarité internationale
  • Compréhension des enjeux et des objectifs de la formation
  • Contenu et séquençage de la formation
  • Adaptation des méthodes et techniques pédagogiques au public cible
  • Qualité de la documentation pour les personnes participantes et du dispositif d’évaluation
  • Respect du seuil budgétaire de 4 000€. Les offres excédant ce montant seront néanmoins étudiées mais devront justifiées par leur qualité ou par des contraintes spécifiques (frais de déplacement importants, etc.) du dépassement budgétaire.

Les offres retenues en présélection pourront être approfondies par un entretien physique ou téléphonique pour le choix final.

Vous souhaitez déposer un appel d’offre ?

Déposez vos appels d'offres pour vos recherches de prestations visant à renforcer votre organisation, faciliter vos projets...

Déjà inscrit ?

L’ABC des prestataires

Plus de 50 prestataires référencés dans notre base !

Tout chaud

revuepresse-mali-suspension-aide
04/01/2023

Revue de Presse sur la suspension de l’aide publique française au Mali

decouvrez-le-calendrier-de-formations-2023-de-coordination-sud
02/01/2023

Découvrez le calendrier de formations 2023 de Coordination SUD