A lire aussi

12/01/2020

Rencontres Droit de cité pour les 20 ans du Mouvement associatif

Pour cet anniversaire, le Mouvement associatif organise le 31 janvier 2020 une journée de réflexion et d’échanges avec pour fil rouge, une question très simple : quelle citoyenneté aujourd’hui.

Webdocumentaire : Améliorer le suivi des personnes vivant avec le #VIH/sida en Afrique grâce à un accès élargi à la charge virale

Un webdocumentaire retraçant les activités du projet OPP-ERA et de nos partenaires pour améliorer le suivi des personnes vivant avec le VIH par la mise en place de l’examen de charge virale, test indispensable pour suivre l’efficacité du traitement. Pour en finir avec le VIH, 90% des patients doivent avoir une charge virale indétectable. En Guinée avec OPP-ERA, pour la  première fois, l’accès à ce test est disponible dans le système de santé publique !

Au delà de la solution technique pour réaliser l’examen de charge virale en laboratoire, découvrez un ensemble de facteurs  indispensables  pour la mise en place d’un test de charge virale.

 

Voir le webdocumentaire

+ d'infos

La charge virale est un indicateur clé de l’efficacité du traitement antirétroviral des personnes infectées par le VIH. C’est un marqueur de succès thérapeutique quand elle est indétectable ; quand elle est détectable, elle permet d’identifier les patients en échec thérapeutique et la nécessité de renforcer leur suivi. C’est une condition sine qua non pour atteindre le troisième 90 de l’objectif mondial fixé par l’ONUSIDA pour éliminer le VIH/sida avec 90% des personnes sous traitement ayant une charge virale indétectable à l’horizon 2020. Cependant son accès reste encore limité dans les pays d’Afrique subsaharienne.

Lancé en 2013, le projet OPP-ERA  vise à combler ce retard et à développer à plus large échelle l’accès aux tests de charge virale dans 4 pays – Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire et Guinée. Il est mené par un consortium d’acteurs Français : ANRS, Expertise France, Sidaction et Solthis comme cheffe de file du consortium, avec le soutien et financement d’Unitaid.

Au-delà de l’innovation technologique, ce projet démontre que pour pérenniser le dispositif il est indispensable de créer un environnement favorable (« enabling environment ») via la formation des ressources humaines, le renforcement des structures locales et la mise en place de plans de transitions du projet avec les acteurs institutionnels.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

22/01/2020

L’agroécologie : pour une transition agricole intelligente

Association CARI

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées

A lire aussi

16/012020
Évènement|08/01/2020

Géopolitique de la santé : maladies tropicales négligées, les défis à relever

Actualité|17/12/2019

Forum mondial des réfugiés : Electriciens sans frontières sera présent

Tout chaud

13/01/2020|Formations Coordination SUD

Si 2019 a été une année faste en termes d’offre de formation, 2020 le sera encore plus !

18/12/2019|Migrations

Journée internationale des personnes migrantes : pour l’égalité des droits !

17/12/2019

COP 25 : L’ambition n’était pas au rendez-vous