Une opération de produit-partage au profit des éleveuses sénégalaises

Une opération de produit-partage au profit des éleveuses sénégalaises

Le Gret participe à une opération de produit-partage pilotée par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici dans le cadre de son programme « Femmes & Environnement ».

Partant du constat que les femmes sont les premières impactées par les effets des changements climatiques, notamment en raison des rôles traditionnels qu’elles occupent et des discriminations auxquelles elles sont bien souvent confrontées, la Fondation RAJA-Danièle Marcovici a décidé de s’investir en faveur de leur émancipation et de soutenir des projets liés à la protection de l’environnement et à la gestion des ressources naturelles, dans lesquels les femmes sont fortement impliquées.

Cette mobilisation s’est concrétisée par le lancement, en 2015, du programme d’actions « Femmes & Environnement ». Cette opération de produit-partage est une initiative du Groupe RAJA qui consiste à reverser 1€ à la Fondation pour chaque achat réalisé dans une sélection de produits éco-responsables du catalogue du groupe. Les fonds récoltés sont ensuite reversés sous la forme de subventions à des projets associatifs qui mettent en valeur le rôle clé des femmes dans la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. Une initiative qui, depuis son lancement, a déjà permis de collecter plus d’un million d’euros et d’apporter un soutien financier à 29 projets.

Des fonds reversés au projet Asstel

Le Gret participe à cette campagne à travers son projet Asstel. A l’issue de cette opération, qui se clôturera fin février, 50 000 euros seront ainsi reversés par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici à ce projet d’appui à la structuration des exploitations familiales d’élevage initié en 2012 dans le département de Dagana, au Sénégal. La seconde phase du projet, démarrée en 2016, fait en effet la part belle aux femmes en appuyant leurs initiatives, notamment économiques. Le Gret a ainsi mis en place des formations sur la gestion d’une exploitation, ainsi que des sessions d’aide à la création d’une activité économique, d’alphabétisation et de renforcement des capacités de prise de parole en public. Il a également facilité l’accès des femmes au microcrédit et renforcé leur rôle au sein des structures agricoles locales. Le but étant de les aider à s’émanciper financièrement et à affirmer leur rôle dans l’économie du ménage et par extension, du village. Ce projet prend également en compte la dimension écologique, puisqu’il fournit un appui à la prévention et à la gestion des risques climatiques afin d’améliorer les moyens d’existence des familles et leur capacité à passer les périodes de soudure et de crise.

En aidant les éleveuses à développer une activité génératrice de revenus et en renforçant leur pouvoir de décision au sein des structures agricoles locales, ce projet contribue à l’autonomisation et à la reconnaissance de la place des femmes dans la société, deux priorités partagées par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici, qui a à cœur de mettre en évidence le rôle essentiel qu’elles jouent dans la transition agricole et alimentaire, comme en témoigne cette étude publiée en novembre 2018.

En savoir plus sur le projet Asstel
Voir la page dédiée au projet Asstel sur le site du groupe RAJA
Lien l’article Inscrire dans la durée les changements initiés