A lire aussi

22/09/2020

Engagez-vous pour les droits de l’enfant et l’égalité de genre !

Plan International France est à la recherche de nouvelles recrues pour le Plan des Jeunes, un groupe de jeunes bénévoles engagé·e·s pour l'égalité de genre et la protection des droits de l'enfant.

Publication|Stratégie et politique RH : un guide pratique pour les ONG

Se doter d’une stratégie RH, puis d'une politique RH, c’est avoir une vision à long terme, celle de la cohérence entre les ressources humaines et la stratégie de l’organisation, ses objectifs, son mandat. C’est prendre en compte en amont les enjeux à venir et les contraintes à lever. Objectifs ? Être plus performant et bien répondre aux objectifs et causes défendues par l’association.

Dans le cadre de son dispositif Frio de conseil externe et de renforcement des ONG, Coordination SUD vient de réaliser une capitalisation sur la question. Onze ONG de différentes tailles ont contribué. Celles-ci, grandes ou plus petites, ont été choisies pour exprimer la diversité du secteur. Cette capitalisation vient d’être présentée ce jeudi 12 mars.

EN RESUME : La capitalisation ici proposée permet de cerner au travers d’une analyse fine les enjeux et les problématiques RH en discussion au sein des ONG avec un focus suivant la taille de leur effectif. Les principales thématiques sont abordées : qualité de vie au travail et risques psycho-sociaux, mais aussi fidélisation des équipes et gestion des compétences ou encore l’égalité femmes-hommes. Les retours d’expériences des ONG ont permis de créer un ensemble d’éléments permettant de savoir comment élaborer (ou améliorer) sa propre stratégie RH.

Il est loin le temps où l’on juxtaposait, d’un côté, la stratégie de l’association et, de l’autre, la stratégie RH. Sans stratégie RH, la stratégie globale d’une association se limite bien souvent à des tactiques mal reliées entre elles et les dysfonctionnements du collectif en sont souvent les premiers symptômes.

Sans stratégie RH, le climat social et la pérennité́ de la première ressource d’une organisation, à savoir les femmes et les hommes qui la composent, ne sont pas gérés de façon durable, écologique et ne sont pas en cohérence avec l’objet même de l’ONG.

Un environnement contraignant et des spécificités propres aux ONG

La particularité de l’environnement de travail des ONG françaises et l’absence de convention collective propre au secteur, nécessitent pour les organisations d’élaborer des règles et outils conformes à leurs valeurs, tenant comptes de particularités et de la diversité de leur personnel, le tout avec des moyens souvent limités. Ainsi, au fil du temps, les ONG françaises sont amenées à structurer leurs ressources humaines afin de disposer de compétences internes fortes, nécessaires à la réussite de leur projet associatif.

 

Des phénomènes majeurs affectent le monde du travail, et notamment les ONG. La montée de l’individuation dans la régulation du travail et les pratiques managériales interrogent fortement le collectif et le complexifient. La qualité de vie au travail devient, elle, un nouvel enjeu majeur. L’environnement dans lequel évoluent les ONG est lui devenu fortement contraignant : pays d’action de plus en plus instables, turn-over ou au contraire immuabilité des personnes salariées, croissance des besoins, nouvelles exigences des bailleurs… Ces contraintes font émerger clairement les besoins de structuration RH au sein des ONG ayant participé à l’étude.

Stratégie RH

Trois profils, une fonction RH plus ou moins développée

 

Les ONG rencontrées pour cette capitalisation ont toutes déjà̀ mis en place une stratégie RH construite, ou pour le moins, une politique RH axée sur la remise en question de leurs pratiques et le développement de domaines de compétences RH. Mais suivant leur taille, elles ont mis différemment en application cette fonction RH. Trois profils se dégagent, entre les plus petites où la fonction est assurée par la direction, celles moyennes où un poste de responsable RH a été installé en vue de structurer les RH et les plus grandes qui disposent d’un poste de DRH et d’une équipe constituée. Avec en conséquence une adéquation plus ou moins forte entre stratégie et RH.

Découvrir la capitalisation

Cette capitalisation a été menée dans le cadre des travaux du Frio de Coordination SUD par Alexandra Genthner et Nico Marino d’eurotrio (http://eurotrio.fr)

Onze ONG de différentes tailles ont contribué à cette capitalisation. Pour cela, les directions des ressources humaines ou les personnes assumant la fonction RH ont été rencontrées.

Jusqu’à 20 personnes salariées : Ensemble Contre la Peine de Mort, Initiative Développement, Élevages Sans Frontières, Nitidae

De 21 à 50 personnes salariées : Partage, Aide et Action, CARE France

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

02/11-03/11

The 2020 GeOnG forum is going virtual!

CartONG
07/10/2020

Aide internationale : acteurs, normes et pratiques

Gret

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

14/09/2020

[gestion des données programmes] Etude sur les pratiques et besoins des OSC francophones

CartONG
Capitalisations, Guides & manuels
09/09/2020|Capitalisation

Faire évoluer le modèle économique de son ONG : pourquoi et comment ?

Coordination SUD

A lire aussi

Publication|15/06/2020

Boîte à outils “Agilité ou gestion adaptative”

Publication|15/06/2020

Guide “Agilité” ou “Gestion adaptative”

Tout chaud

23/09/2020

Réduction de l’espace humanitaire : les recommandations de Coordination SUD

21/09/2020

Réponse humanitaire| Enquête inclusion handicapé·e·s et personnes âgées

07/09/2020

Plan de relance : copie à compléter pour la vie associative (Le Mouvement associatif)