A lire aussi

accompagner-des-reformes-foncieres-inclusives-en-guinee
05/10/2021

Accompagner des réformes foncières inclusives en Guinée

Présidé par le MEAE et l’AFD, et animé par le Gret, le CTFD est un groupe d’échanges et de réflexions sur les politiques foncières dans les pays du Sud.

Recommandation du CAD sur le renforcement de la société civile

La recommandation du CAD de sur le renforcement de la société civile en matière de coopération pour le développement et d'aide humanitaire a été adoptée par le le 6 juillet 2021. Cette recommandation vise à aider les membres du Comité et d'autres acteurs de la coopération pour le développement et d'aide humanitaire à améliorer leur prise en compte de l’espace civique et leur coopération avec les acteurs de la société civile, tout en mettant l’accent sur la nécessité pour les acteurs de la société civile d’agir eux aussi pour améliorer leur efficacité, leur transparence et leur redevabilité.

La recommandation du Comité d’aide au développement (CAD) porte sur trois piliers interdépendants sur lesquels s’appuient les acteurs de la coopération pour le développement et d’aide humanitaire pour renforcer la société civile, à savoir :

1) respecter, protéger et promouvoir l’espace civique

2) soutenir la société civile et collaborer avec elle

3) encourager l’efficacité, la transparence et la redevabilité des OSC.

Les membres du CAD sont extrêmement préoccupés par les restrictions à la liberté de réunion pacifique, d’association et d’expression, qui représentent une menace réelle pour l’espace civique, sous l’effet du recul du respect des droits humains et de la démocratie dans un contexte d’autocratisation croissante à l’échelle mondiale. Deuxièmement, les membres du CAD sont conscients qu’il faut agir pour renforcer les moyens dont ils disposent pour soutenir les acteurs de la société civile et collaborer avec ces derniers, afin d’assurer une utilisation optimale des ressources qu’ils allouent aux partenariats avec ces acteurs. Troisièmement, si les acteurs de la société civile ont joué un rôle crucial dans les mesures prises pour faire face au COVID-19, et assurer la reprise et le renforcement de la résilience, il existe une marge pour améliorer leur efficacité, leur transparence et leur redevabilité.

La recommandation du CAD prend appui sur la reconnaissance de la diversité qui existe au sein de la société civile et des rôles variés que jouent les acteurs de la société civile. Le postulat central est que les acteurs de  la coopération pour le développement et d’aide humanitaire devraient chercher à renforcer une société civile inclusive et indépendante, en particulier dans les pays ou territoires partenaires auxquels s’adresse, en définitive, la coopération pour le développement.

Cette recommandation vise à donner aux acteurs de la société civile des moyens d’action aussi bien en tant qu’acteurs indépendants du développement et de l’aide humanitaire à part entière, avec des priorités, des plans et des approches qui leur soient propres, qu’en tant que partenaires d’exécution des fournisseurs de coopération pour le développement et d’aide humanitaire.

La recommandation diffusée par le biais des réunions et événements existants auxquels participent des acteurs divers, y compris les membres du CAD, d’autres acteurs de la coopération pour le développement et d’aide humanitaire, des institutions multilatérales, des universitaires et des membres de groupes de réflexion, et des OSC. Le CAD passera en revue la mise en œuvre de la Recommandation, au moyen notamment de son mécanisme d’examen par les pairs, et favorisera l’apprentissage issu des enseignements tirés, l’adaptation et le partage des bonnes pratiques en vue de parvenir à une meilleure compréhension de l’action à mener et de renforcer les capacités, et un rapport faisant un bilan de la mise en œuvre de ces mesures sera établi dans les cinq ans suivant l’adoption de la Recommandation du CAD.

A noter que Coordination SUD a contribué à l’élaboration de cette recommandation via le groupe de référence CAD-OSC.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

21/10/2021

Collectivités, comment vous engager pour l’eau à l’international ?

HAMAP-Humanitaire

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

garantir-lacces-a-leau-a-lassainissement-et-a-lhygiene-eah-dans-les-lieux-de-vie-informels-de-france
01/09/2021|Document de capitalisation des ONG Wash

GARANTIR L’ACCÈS À L’EAU, À L’ASSAINISSEMENT ET À L’HYGIÈNE (EAH) DANS LES LIEUX DE VIE…

CoalitionEau

A lire aussi

accompagner-les-jeunesses-a-devenir-actrices-de-leur-insertion-et-du-developpement-de-leurs-territoires
Actualité|05/10/2021

Accompagner les jeunesses à devenir actrices de leur insertion et du développement de leurs territoires

plusieurs-ong-en-partenariat-avec-liris-se-mobilisent-pour-ouvrir-le-debat-sur-les-relations-sahel-france
Actualité|01/10/2021

Plusieurs ONG, en partenariat avec l’IRIS, se mobilisent pour ouvrir le débat sur les relations Sahel-France

societe-civile-quels-roles-et-impacts-vis-a-vis-du-processus-des-contributions-nationales
Actualité|20/09/2021

Société civile : quels rôles et impacts vis-à-vis du processus des contributions nationales ?

Tout chaud

developpement-des-synergies-entre-coordination-sud-et-le-forim
22/09/2021

Coordination SUD et le FORIM renforcent leurs synergies

coordination-sud-et-le-fe3-renouvellent-leur-partenariat
03/08/2021

Coordination SUD et le F3E renouvellent leur partenariat !