A lire aussi

23/09/2020

Réduction de l’espace humanitaire : les recommandations de Coordination SUD

Le droit humanitaire est en crise, remis en cause dans ses principes à de multiples reprises dans le monde. Emmanuel Macron vient de s’engager sur le sujet.

Pakistan : la mobilisation de tous est primordiale !

Les inondations ont emporté bétail, routes, écoles, infrastructures, villages entiers, réseaux électriques et détruits toutes les récoltes. Les besoins urgents sont donc la nourriture, l’eau potable, les tentes et les soins médicaux. Près de 6 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire et 893 000 maisons ont été détruites, balayées par les pluies diluviennes. En parallèle, le spectre des épidémies fait son apparition : diarrhées, choléra, maladies gastriques. En outre, l’acheminement de l’aide s’avère compliqué avec la majorité des infrastructures détruites et une géographie montagneuse difficile d’accès où routes et ponts ont été ravagés. Des conséquences de plus long terme sur les récoltes sont également à anticiper.

Ces chiffres effrayants dessinent une catastrophe humanitaire de grande ampleur et pourtant, les Nations Unies, tout comme les grandes agences d’aide, peinent à rassembler les fonds nécessaires, auprès des états comme auprès des particuliers.

Le Secours Islamique se félicite de la réactivité de ses donateurs, dont l’élan de générosité est comparable à celui du dernier séisme en Haïti, mais appelle à la nécessaire mobilisation de tous en faveur des populations touchées par les intempéries au Pakistan. La gravité de la catastrophe demande une mobilisation à grande échelle. Le Secours Islamique France appelle à la mobilisation internationale en dehors de toute considération politique au nom des principes et des valeurs qui l’animent. La souffrance n’a ni origine, ni religion, ni genre et la solidarité non plus.

Implanté dans la province de Khyber Pakhtunkhwa – la plus touchée par les inondations – au travers des ces 2 partenaires locaux, Aghaz et Peace Development Foundation (PDF), le Secours Islamique France mène, depuis longtemps, des projets autour de la sécurité alimentaire, l’assainissement et le soutien aux populations déplacées. Il s’agit notamment d’améliorer la sécurité alimentaire dans les districts de Charsadda, Nowshera, Mardan et Peshawar ; et de rendre possible l’accès à l’eau potable et l’assainissement dans la vallée du Swat. Le soutien de nos donateurs et partenaires institutionnels va nous permettre d’intensifier nos activités d’aide dans les districts concernés et de les adapter à l’urgence et l’importance des besoins.

Source des données : OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU).

Contact

Secours Islamique France 10 rue Galvani 91300 Massy
01 60 14 14 14

Olivia Chouquet –Chargée Relations Presse
chouquet@secours-islamique.org
06 24 10 25 95

Dunia Oumazza – Coordinatrice Communication
oumazza@secours-islamique.org
06 24 10 29 29

 

 

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

02/11-03/11

The 2020 GeOnG forum is going virtual!

CartONG
07/10/2020

Aide internationale : acteurs, normes et pratiques

Gret

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

14/09/2020

[gestion des données programmes] Etude sur les pratiques et besoins des OSC francophones

CartONG
Notes d'analyse & position
25/08/2020|Note de réflexion n°11

Des solutions locales à la pandémie globale : des voies d’avenir?

Groupe URD

A lire aussi

Actualité|22/09/2020

Ouverture des inscriptions – Diplôme – Enfants et jeunes « de la rue »

Actualité|05/09/2020

3 questions à… Kyaw Htwee, président du réseau d’aide juridique aux paysans

Tout chaud

07/09/2020

Plan de relance : copie à compléter pour la vie associative (Le Mouvement associatif)

02/09/2020

Covid : Impact de la crise sur la vie associative – Mouvement associatif