A lire aussi

30/04/2020

STOP COVID-19, a freely accessible on-line training course for frontline responders to this global health…

Our objective is to rapidly provide those frontline actors with the means to inform and protect efficiently and safely.

Oxfam demande un rapport sur les victimes du conflit lybien

Suite aux récents évènements en Libye, le Groupe de contact sur la Libye s’est réuni 1er septembre, sur initiative de la France et sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Pour Nicolas Vercken d’Oxfam France : « La situation a atteint un tournant en Libye. Il est plus que temps de demander à l’OTAN un rapport exhaustif sur l’ensemble des victimes civiles au cours du conflit, ainsi que sur les différentes actions menées en faveur de la protection des civils par l’OTAN. Les rapports sur l’intervention en Libye régulièrement remis au Secrétaire général de l’ONU au cours des derniers mois n’ont toujours pas été rendus publics et, en dépit des demandes répétées, l’OTAN n’a pas créée de cellule de suivi des dommages causés aux civils et à leurs biens. Après 6 mois d’opérations, il est indispensable et urgent d’établir un registre public des dommages causés aux victimes, qu’il s’agisse de blessures, morts, déplacements ou atteintes à la propriété. »

L’ONG souligne également que la France doit rendre compte des armes livrées aux rebelles libyens, malgré les embargos onusien et européen, et s’assurer que ces armes n’ont pas déjà ou ne risquent pas de contribuer à de graves violation des droits humains ou du droit international humanitaire, ou d’aggraver l’instabilité régionale.

Enfin, Oxfam attire l’attention du Groupe de Contact sur les besoins humanitaires : « En plus de problèmes sanitaires ou liés à l’alimentation, les difficultés d’accès à l’eau à Tripoli et dans les régions environnantes sont particulièrement préoccupantes. Des solutions sont mises en place mais l’ampleur des besoins est importante et les risques restent très forts pour l’hygiène et la santé, tant en raison de la qualité des eaux contaminées que du manque d’approvisionnement. Les températures à Tripoli vont atteindre 43 degrés ces jours-ci et il est urgent de remettre en marche les puits et les pompes, notamment en procurant du carburant » conclut Nicolas Vercken.

Contact presse : Mathilde Magnier : 01 77 35 76 00 / 06 43 85 82 97 / mmagnier@oxfamfrance.org

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

28/05/2020

« Approches transformatrices pour agir en faveur des ODD »

Forus

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

03/03/2020

Évaluation des impacts socio-économiques des réfugiés maliens sur la population locale en Mauritanie

Groupe URD

A lire aussi

Formation Stop COVID-19
Actualité|10/04/2020

Bioforce met à disposition “STOP COVID-19”, une formation en ligne gratuite pour tous les…

Tout chaud

LMA_COVID19_enquete2_visuel3
20/05/2020

Où en sont les associations après le confinement ?

07/05/2020

Hommage à Olivier MOUZAY, secrétaire exécutif de la CHD

Questionnaire genre et covid-2
05/05/2020

Questionnaire genre et covid : quels impacts au sein des OSI françaises ?