A lire aussi

17/07/2020

Terre des Hommes France alerte sur la situations des autochtones en Amazonie

Alors que la crise sanitaire semble sous contrôle en Europe, le sort des peuples indigènes de l’Amazonie est très préoccupant.

Nos actions de riposte à la COVID-19

Après plusieurs mois de lutte contre la pandémie, retour sur les actions menées par les équipes Solthis

Les 300 000 cas d’infection ont été dépassés en Afrique (source OMS 21 juin 2020). Le 11 mai dernier, l’ONUSIDA estimait que 500 000 décès supplémentaires causés par le VIH pourraient subvenir en Afrique en 1 an (soit le double des décès enregistrés en 2019) si l’accès aux traitements antirétroviraux était perturbé pendant 6 mois par la pandémie COVID-19.

1. Sensibiliser à la COVID-19 et transmettre des informations justes pour stopper la chaîne de contamination communautaire  

La désinformation est un enjeu de taille dans la lutte contre la COVID-19. Pour limiter la propagation de la pandémie auprès des communautés, une meilleure connaissance du virus et des mesures de prévention est nécessaire.

  • Emissions radio, sensibilisation

Dans le cadre du projet ATLAS, financé par Unitaid, Solthis et ses partenaires nationaux et communautaires participent à la réponse en développant et/ou promouvant des outils de sensibilisation adaptés pour les populations vulnérables et celles vivant avec le VIH.

Au Mali, afin de cibler des populations éloignées des canaux de diffusion de masse, Solthis appuie la diffusion de spots de sensibilisation aux gestes barrières en français et en bambara sur des radios communautaires. Au Sénégal, Solthis finance et soutient le développement d’émissions hebdomadaires, diffusées sur des radios communautaires à Mbour, Dakar et Ziguinchor, qui réaffirment l’importance des gestes barrières et abordent des thématiques précises en compagnie d’un expert qui présente le sujet et répond aux questions des auditeurs. En Côte d’Ivoire, au Mali et au Sénégal, des affiches développées avec l’ONUSIDA sont reproduites et affichées dans les centres de santé et les sites soutenus par Solthis, afin d’informer les PVVIH des conduites spécifiques à tenir face à la COVID-19 compte tenu de leur séropositivité au VIH.

  • La co-construction de la sensibilisation avec la société civile sur l’importance de continuer à se soigner !

En Guinée, les équipes Solthis collaborent avec des associations communautaires actives dans la promotion de la santé. Un collectif interassociatif a été accompagné dans la construction d’une campagne sur le « Droit à la continuité des soins en contexte COVID pour les patient·e·s souffrant de maladies chroniques », dans le cadre du projet RUCHE, Remettre les Usagers au Centre, financé par l’AFD.

 

2. Limiter la propagation du virus auprès des professionnels de santé

  • Équipements, Formations, Hygiène en centres de santé

Depuis le 1er avril en Sierra Leone, des formations de sensibilisation sur les bases de la COVID-19, sur les mesures d’hygiène et de prévention et contrôle des infections et sur l’appui psychosocial, ainsi que la distribution de matériel de Protection ont été réalisées dans les 20 structures soutenues par Solthis, grâce au projet Empower 2 financé par l’AFD et la Mairie de Paris.

En Guinée, dans le cadre du projet RUCHE – Remettre les Usagers au Centre de la lutte contre le VIH- financé par l’AFD, une distribution de matériel médical de protection, d’hygiène et de prévention a eu lieu dans 4 sites de prise en charge VIH soutenus par le projet.

En Côte d’Ivoire, au Mali et au Sénégal, le projet ATLAS investit, avec le soutien financier d’Unitaid, 230 000 euros en équipements de protection sur les prochains mois. Ces équipements sont mis à disposition de nos partenaires de mise en œuvre qui poursuivent leurs activités sur le terrain, et notamment la dispensation de kits d’autodépistage du VIH.

  • Appui au triage des patients à l’Hôpital de Niamey

A Niamey, 1 personne sur 5 atteinte de la COVID-19 est un agent de santé, soit 18% des cas confirmés de la région (Source MSP-OMS/Niger). La mise en place de dispositifs d’hygiène (lavage de mains, kits d’hygiène) et la dotation d’équipement de protection (blouses, lunettes, gants…) ont donc été l’une des priorités pour le Centre Hospitalier Régional de Niamey (CHRN), qui a notamment de gros services maternité et pédiatrie.

Dans le cadre de l’appui au CHRN, avec le projet AIRE financé par Unitaid, coordonnée par Alima et mis en oeuvre par Solthis au Niger, nos équipes vont notamment accompagner pendant 4 mois la réorganisation des circuits du Centre Hospitalier avec la mise en place d’un système de triage des patients performant, l’isolement, le traitement symptomatique des cas suspects, l’appui à la confirmation du diagnostic et à la référence vers les sites de prise en charge COVID-19 +.

 

3. Permettre la continuité de l’accès aux services de soins essentiels dans les centres de santé et au domicile (suivi à distance, accès aux traitements et dépistage notamment)

  • L’adaptation des services VIH, afin d’assurer la continuité de la prise en charge pour les patients

En Sierra Leone, cette adaptation s’est illustrée par du mentorat clinique ainsi que la poursuite de la dispensation d’ARV à 3 mois, avec un suivi à distance grâce au paiement de recharges téléphoniques et de carburant pour les véhicules du personnel soignant. Solthis a aussi fourni des véhicules et des chauffeurs pour apporter les ARV directement aux communautés car de nombreux patients ont eu peur de se rendre dans les établissements de santé.

  • L’accès au dépistage par l’autotest de dépistage du VIH

Maintenir l’accès à l’autodépistage du VIH est primordial car il permet d’accéder à la connaissance de son statut VIH en limitant les contacts. Le projet ATLAS a accompagné ses partenaires œuvrant sur le terrain pour développer des stratégies adaptées au contexte et permettant ainsi de maintenir les activités. Au Mali, sur la ligne d’information gratuite sur la COVID-19, hébergée par la ligne KENEYAKO de PSI Mali, deux écoutants supplémentaires, ont été recrutés afin de répondre à la fois aux questions sur la COVID-19 et sur les kits d’autodépistage du VIH ATLAS. A Dakar, au Sénégal, une stratégie avancée de dépistage a été mise en place par les équipes du Centre de Traitement Ambulatoire du CHU de Fann. Enfin, les équipes de terrain des partenaires de mise en œuvre impliquées dans le Projet ATLAS en Côte d’Ivoire, au Mali et au Sénégal, ont adapté leurs activités, respectant ainsi les gestes barrières pour leurs sessions de sensibilisation.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

24/07/2020

Droits et santé des femmes à l’épreuve du Covid-19

Equipop
03/07/2020

Note d’analyse – Les effets de la pandémie COVID-19 et des mesures de contrôle à Madagascar

Groupe Initiatives

A lire aussi

Communiqué de presse|21/07/2020

Budget européen : la solidarité internationale victime du compromis final

Actualité|09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

06/07/2020

Les volontaires, des héros ? Pour France Volontaires, la réponse est oui !