Le GERES à COP16

Les conséquences de la crise climatique actuelle sont réparties de manière inéquitable : les pays en développement sont les premières victimes alors même que leurs responsabilités à son égard sont limitées. Il est crucial pour les pays du Sud de définir des modes de développement alternatifs, à faible intensité carbone et résilients aux impacts du changement climatique. Pour les acteurs du développement, la finance carbone présente une opportunité parmi d’autres, d’avoir accès à des mécanismes de financement novateurs, en particulier pour la diffusion de technologies propres et abordables.

Cependant, cette option est rendue complexe par les coûts de transaction élevés et le fossé culturel qui sépare la sphère du développement et celle de la finance. Les professionnels du développement recherchent donc des solutions alternatives et novatrices pour supprimer les barrières à ce type de marché. La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Cancun constitue une étape importante dans la préparation du régime post-2012.

Elle devrait poser les bases d’une réforme du Mécanisme de Développement Propre (MDP) souhaitée par les ONG. Fort d’une expérience de plus de 30 ans dans le développement, le GERES croit plus que jamais que la solidarité doit être une composante indispensable dans la lutte contre le changement climatique. En ayant intégré la nécessité pour les MDP de s’adapter aux réalités de terrain du développement, le GERES a prouvé qu’il était capable de réaliser des projets carbone innovants qui permettent de réduire la pauvreté.

Aux côtés de ses partenaires, l’équipe du GERES à Cancun démontrera que des solutions existent pour mieux intégrer la solidarité au sein des négociations internationales, en particulier dans la réforme du MDP :

  1. Les marchés du carbone doivent-ils concéder un espace au développement ? : table ronde sur la « demande supprimée ». La finance carbone est largement inopérante pour les populations des pays les moins développés qui vivent dans la pauvreté énergétique. Ainsi, dans le cadre actuel du MDP, le niveau initial extrêmement faible de consommation d’énergie de ces populations, rend les projets d’énergie renouvelable ou d’efficacité énergétique peu intéressants en termes de réductions d’émissions. La notion de « demande supprimée » (suppressed demand) permettrait de changer les modes de calculs et de valoriser davantage de crédits carbone pour les projets de solidarité internationale. Le GERES milite activement pour l’intégration de la suppressed demand dans le cadre du MDP La table ronde réunira des experts pour discuter des moyens permettant d’intégrer la demande supprimée au sein du cadre des MDP.
  2. Appel à la communauté internationale pour une meilleure intégration de la solidarité dans les négociations internationales sur le Climat. Le GERES est membre actif de Coordination SUD, plateforme nationale regroupant plus de 130 ONG françaises de solidarité internationale. Au sein de la délégation de Coordination SUD à Cancun, le GERES est chargé de suivre le volet « Adaptation » des négociations. Il contribuera dans ce cadre à produire des notes d’information et des documents de synthèse.

Par ces deux exemples, le GERES espère susciter le changement. A ce titre, Swan Fauveaud, Coordinatrice de l’Unité Climat (CCU) au GERES rappelle que « Le D de Développement dans l’acronyme MDP, doit recevoir une attention toute particulière, notamment dans le cadre des négociations du régime climatique post 2012. Il existe des solutions efficaces et judicieuses pour l’amélioration des MDP. Il s’agit donc d’unir nos forces et d’échanger les meilleures pratiques existantes entre les acteurs du développement. »

Contact

Caroline Pierret
c.pierret@geres.eu

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

13/08/2020

Webinaire sur la mise en œuvre de l’Initiative de la Grande muraille verte

Association CARI

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Tout chaud

fond noir
10/08/2020

La solidarité internationale endeuillée

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)