Jean-Yves Le Drian au siège de Coordination SUD : le point sur la rencontre

Jean-Yves Le Drian au siège de Coordination SUD : le point sur la rencontre

Le 6 novembre, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est rendu dans les locaux de Coordination SUD. Accompagné notamment de Rémy Rioux, directeur général de l’AFD, le ministre a échangé durant plus d’une heure avec les membres du bureau de Coordination SUD.

Premier sujet abordé par Coordination SUD, la coupe des 16 millions d’euros dans les fonds destinés aux ONG pour 2017. Le ministre et le directeur général de l’AFD ont annoncé que 11 millions d’euros seraient débloqués en décembre pour le financement des projets des ONG, et les 5 millions restants en janvier 2018, en supplément du budget 2018. Une proposition qui répond à la mobilisation de Coordination SUD et de ses membres du 26 octobre dernier devant l’AFD à l’occasion de son conseil d’administration.

Discussion entre Coordination SUD et Jaan-Yves Le Drian

Aide publique au développement : trajectoire, modalités et transparence

Plus largement, sur le budget de l’Etat dédié à l’aide publique au développement (APD), le ministre s’est engagé à une croissance des moyens pour atteindre l’objectif de 0,55% de la richesse nationale dédiée à la solidarité internationale en 2022. Cet objectif avait fait l’objet d’un engagement répété à plusieurs reprises par le président de la République, notamment devant l’Assemblée générale des Nations unies en septembre dernier. Le ministre souhaite intégrer cette augmentation des moyens dès 2019.

Jean-Yves Le Drian a également répondu positivement à plusieurs demandes de Coordination SUD : il souhaite ainsi augmenter la part des dons dans l’APD et améliorer le ciblage de l’aide à destination des pays les plus pauvres. La gouvernance a aussi été abordée puisque le ministre a exprimé sa volonté d’assurer la transparence du Fonds de solidarité pour le développement (FSD). Enfin, autre point important de nos revendications, la nécessité de renforcer les moyens de l’APD consacrée à l’aide humanitaire française est partagée par le ministre.

visites_Jean_Yves_Le_Drian

Soutien aux ONG : un engagement en faveur de leur développement

Le Ministre a également réaffirmé sa volonté de mieux soutenir l’action des ONG françaises, par une croissance de leurs financements tout au long du quinquennat. Il souhaite aussi sécuriser le dispositif finançant les initiatives des ONG, seul dispositif permettant de prendre en compte la richesse de la diversité des associations de solidarité internationale, et soutenir leur cœur de métier. Pour comprendre la réalité des actions des ONG sur le terrain, et pouvoir s’en faire le témoin, Jean-Yves Le Drian s’est montré très intéressé pour visiter des projets d’ONG lors de ses déplacements internationaux.

Des dossiers en attente qui nécessitent d’autres réunions

Coordination SUD a aussi interpellé le ministre sur plusieurs sujets d’actualité en rappelant que ceux-ci doivent être discutés avec le secteur associatif. Il s’agit notamment de la feuille de route pour les objectifs de développement durable et la cohérence des politiques publiques avec le développement durable. Mais c’est aussi le suivi de la nouvelle stratégie genre et développement ou encore  les dossiers de l’APD et de la TTF européennes. Il a aussi été question des migrations et Coordination SUD a rappelé sa demande de rendez-vous avec Emmanuel Macron. Sur ce point, le ministre a répondu qu’il évoquerait cette demande avec le président. Coordination SUD a également attiré l’attention du ministre sur la situation de la société civile dans le monde et notamment en Égypte en rappelant la mobilisation à l’occasion de la visite du président égyptien Al Sissi à Paris en octobre dernier.

A l’issue de ces échanges riches et directs, Coordination SUD et Jean-Yves Le Drian ont acté la nécessité de renouveler des rencontres sur les différents sujets.