Thèmes

A lire aussi

06/04/2020

Épidémies, pandémies et enjeux humanitaires : leçons tirées de quelques crises sanitaires (2020)

Dans le contexte de la pandémie COViD-19, le Groupe URD a réuni toutes les leçons tirées de ses précédents travaux sur les crises sanitaires majeures afin de produire le présent document de capitalisation.

Quels résultats du projet PACTES |Guinée : pour un système de santé qui prenne en compte les besoins et les droits des patients

Le projet PACTES est mis en œuvre depuis 2017 pour améliorer la prise en charge des patients vivant avec le VIH à travers l’expérimentation d’une prise en charge centrée sur les droits en Guinée. « PACTES est un projet qui a permis de mettre ensemble les soignants, les patients et le médiateur psychosocial, pour réfléchir sur les problèmes de prise en charge et proposer des solutions ; pour ça je suis satisfait » - Médiateur psychosocial lors de l'atelier préparatoire de diagnostic participatif à ASFEGMASSI, le 22 Février 2018.

Droits et besoin des patients en Guinée

Structuré autour du dialogue avec les acteurs institutionnels, les structures de soins (directeurs, soignants), les patients et associations communautaires, ce projet apparait clairement comme une réelle innovation dans le contexte de santé guinéen. Conçu et mis en œuvre selon une approche participative et inclusive prenant en compte tant l’expérience des patients que celle des soignants, le projet a permis de faire un état des lieux des obstacles qui freinaient l’accès à une prise en charge VIH de qualité en Guinée et de proposer de nouvelles solutions : notamment la fonctionnalité de services d’accompagnement psychosocial pour les patients et l’amélioration de la relation soignant-soigné à travers la formation des soignants. La collaboration des organisations de la société civile dans le cadre du collectif inter associatif, a permis également de centrer le débat sur le droit à une prise en charge de qualité pour toutes et tous.

 

« Maintenant, je réalise qu’il y a beaucoup de situations qui devraient nous interpeller sur l’importance de l’accompagnement psychosociale » – parole d’un soignant

 

Droits et besoin des patients en GuinéeRésultats clés du projet

Salué pour ses synergies avec les stratégies nationales et les interventions des acteurs locaux et  internationaux, le projet a permis des avancées dans l’amélioration de la qualité des soins dans les  structures favorisant ainsi un impact direct et fondamental pour la vie des bénéficiaires touchés par  le projet, et de recentrer le débat sur le droit des patients à une prise en charge de qualité.  Plus de 100 patients, 100 soignants et 20 médiateurs psychosociaux ont participé aux ateliers et à la construction continue inclusive et participative qui a fait l’originalité et la force de ce projet. Parmi  les avancés clés :

  • La prise de conscience et la prise en compte de l’importance de la relation soignant – patient sur la qualité des soins délivrés, l’engagement des patients dans les soins et la déstigmatisation des Personnes vivant avec le VIH par le personnel soignant ;
  • Le développement de l’accès à l’examen de charge virale, rendu possible par le projet OPP-ERA  pour permettre de mesurer l’efficacité du traitement et d’adapter la prise en charge en  conséquence
  • La réorganisation du circuit du patient et de l’organisation de la prise en charge avec l’espacement des rendez-vous des patients ayant une charge virale indétectable et avec l’intégration de l’accompagnement psychosocial dans le parcours de soin.
  • La formation et la mise en place d’agents expérimentés pour l’accompagnement psychosocial des patients
  • Le renforcement matériel des structures de santé, le renforcement des compétences des soignants  et l’impulsion d’une dynamique collective dans les équipes de prise en charge
  • La création d’un plaidoyer interassociatif avec les associations de patients et l’émergence d’une  mobilisation communautaire forte en faveur des intérêts et droits des patients.

« A la fin de cet atelier nous venons d’identifier chacun nos besoins en termes de renforcement des capacités, ce sont les occasions comme celles-ci qui nous manquent et nous souhaitons poursuivre les échanges avec votre équipe PACTES » – Soignant lors de l’atelier préparatoire de diagnostic participatif au CHU Ignace Deen, le 31 Mars 2018.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Agenda

25/03-15/05

Héroïnes & héros de la terre

Association CARI

Publications & documents

Consultez les publications en ligne.

Publications

04/09/2018

Des livrets de recettes pour la valorisation du consommer local au Sénégal

SOL

A lire aussi

Actualité|12/12/2019

Le droit universel à la santé est un choix politique

Tout chaud

07/04/2020

covid-19 – Confinement et Précarité au Sud

01/04/2020

covid-19 : Gouvernance d’entreprise et associative : décryptage des ordonnances